Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PACIFIC PRIME - La santé des femmes en Chine (publi-info)

Par Pacific Prime Assurance | Publié le 29/02/2016 à 20:30 | Mis à jour le 09/02/2018 à 08:16

Pacific Prime Chine se penche en mars sur les questions autour de la santé des femmes. Où vous faire soigner ? Que couvre votre assurance santé ?

Imaginez une situation plutôt commune pour toute femme : vous avez besoin de voir un gynécologue ! Rien de plus banal dans votre pays d'origine où même un médecin prendrait le temps de vous écouter et vous expliquer les soins appliqués. Cela peut cependant être plus délicat en Chine du à des barrières telles que le langage ou les habitudes culturelles. Ce qui peut conduire à des situations inconfortables. 
Votre santé est importante et il serait utile de savoir comment et où vous pouvez recevoir les soins appropriés. Pour vous aider, voici un aperçu des quatre principales préoccupations de santé des femmes en Chine, où recevoir vos soins, et comment cela se passe avec votre assurance maladie.

Soins gynécologiques

Afin d'obtenir un service de qualité proche de celui qui dispensé dans les hôpitaux et les cliniques de votre pays d’origine, il est souvent conseillé de visiter un hôpital international, ou tout du moins la section VIP des hôpitaux publics. Dans ces hôpitaux, les médecins sont formés en Occident et seront en mesure de vous expliquer les résultats de votre frottis, ou proposer une mammographie, etc. Les médecins des hôpitaux publics sont aussi en mesure de le faire, cependant ils ne parleront pas anglais dans la plupart des cas, ce qui signifie que vous aurez surement besoin d’une tierce personne pour la traduction pour des problèmes de santé souvent très personnels.
 Dans un hôpital international, vous serez aussi en mesure de choisir votre médecin. Donc, si vous vous sentez mal à l'aise avec un médecin de sexe masculin, vous pouvez probablement demander une femme médecin pour votre suivi.


Examens des IST
L'éducation sexuelle en Chine est souvent considérée comme secondaire en comparaison de certains pays occidentaux, et au cours de la dernière décennie, la Chine a vu une forte augmentation des IST (infections sexuellement transmissibles), ce qui devient maintenant une préoccupation majeure de santé pour le gouvernement. Alors que ce dernier a mis en œuvre des mesures d'éducation et de traitement accrus liés aux IST, les soins procurés sont souvent impersonnels et manquent d'intimité.
 Cela explique que de nombreux expatriés préfèrent aller dans des hôpitaux privés. Une option pour les expatriés à Shanghai est de consulter une organisation comme Sino-Aid qui vous conseillera sur l’établissement adapté à votre besoin.
 Dans d'autres villes, les hôpitaux privés, ou autres sections VIP des hôpitaux publics, peuvent fournir des tests et traitements.


Les moyens de contraceptions

La bonne nouvelle est que quasiment toutes les méthodes de contraception sont disponibles dans les pharmacies en Chine, et cela sans prescription médicale. Nous vous recommandons tout de même de consulter l’avis d’un médecin notamment si votre moyen contraceptif n’est pas disponible ici et que l’on vous propose une alternative que vous ne connaissez pas.
 Achetez-les en priorité auprès des grandes chaînes de pharmacies comme Watsons, ou autres grandes chaînes locales ; de faux comprimés ayant été vendus dans les pharmacies locales.

L'interruption volontaire de grossesse
Bien que l'idée d'un avortement et son statut juridique peut être un débat en cours dans votre pays d'origine, en Chine presque tous les avortements sont légaux jusqu'à six mois de grossesse. A noter cependant que les avortements sélectifs selon le sexe sont illégaux.
La plupart des hôpitaux publics offrent des services de planification familiale, mais ceux-ci répondent à la population parlant chinois. En raison de la nature souvent sensible du sujet, de nombreuses femmes expatriées préféreront recevoir leurs soins au sein d’hôpitaux internationaux, ou auprès de leur gynécologue, qui peuvent être en mesure de leur recommander la meilleure procédure à suivre.

Est-ce que votre assurance maladie couvre tous les examens de santé si spécifiques aux femmes ?
Cela est au cas par cas. En guise d’exemple, presque tous les assureurs refuseront de couvrir les interruptions volontaires de grossesse, excepté si votre médecin le juge médicalement nécessaire. Il en va de même pour les contraceptifs, considérés comme "accessoire" en Chine.

"Mieux vaut prévenir que guérir" prend tout son sens en Chine. Ainsi au moment de choisir votre contrat d’assurance santé, vous pouvez ajouter l’option bilan de santé afin d’être couverte pour votre visite de routine annuelle chez le gynécologue ou votre médecin.
Vous pouvez parler avec un expert Pacific Prime Chine en toute confidentialité. Nous pourrons répondre à vos questions et trouver une assurance appropriée à vos besoins. Contactez-nous dès aujourd'hui pour en savoir plus. 

 

Pacific Prime Shanghai

19F, Yunhai Tower, 1329 Middle Huaihai Road, Xuhui District
上海市徐汇区淮海中路1329号云海大厦19楼 200031
www.pacificprime.cn

Contact : Laure Nouvellon
Tél. : +86 21 2426 6501 
Email : laure.nouvellon@pacificprime.com ou info.cn@pacificprime.com

 

Laure Nouvellon pour lepetitjournal.com/shanghai Mardi 1er mars 2016

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

VIE PRATIQUE

Calendrier chinois 2018-2019, les jours fériés et vacances

C'est la rentrée à Shanghai ! Afin de planifier vos vacances sereinement sur l'année 2017 et 2018, Le Petit Journal fait le point sur le calendrier des vacances et jours fériés annoncés :

Communauté

JEUNESSE

JUMELAGE - Une semaine très française au lycée Guangming

Alors que Shanghai se parait des couleurs bleu-blanc-rouge pendant la semaine française, le lycée Guangming promouvait à sa manière la France, sa langue et sa culture.