Jeudi 19 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

OFFRE D'EMPLOI - Le Lycée Français de Shanghai recrute un/une professeur d'anglais (natif) , à temps partiel (15h), disponible de suite

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 16/10/2016 à 19:25 | Mis à jour le 17/10/2016 à 03:42

 

 

The French School of Shanghai is an international school, which follows the French National curriculum with a strong emphasis on languages and academic success.

 

Based in a very functional modern campus shared with the German school of Shanghai, the French school offers school pupils the opportunity to study in English as part of the bilingual French-English programme.

 

URGENT : The school is looking for
an enthusiastic and committed Secondary English teacher,
part-time job, as soon is possible
 

 

CRITERIA FOR THE POST:

  • Knowledge of, and experience of teaching at Secondary School levels;
  • An eagerness to understand and adopt the French Education system;
  • Willingness to work with students using English as a Second Language or English as a Foreign Language;
  • A good understanding of formative and summative assessment;
  • A willingness to be involved in the wider life of the School and extracurricular activities;
  • Part-time job (15 teaching hours per week).

 

Pour postuler à cette offre contacter nous ! ou envoyer votre candidature par email à amandine.lecoustre@lyceeshanghai.com

Retrouvez les coordonnées du LFS dans la rubrique bons plans du Petitjournal

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

AGRICULTURE

AGRICULTURE - L’état d’urgence porcin

Sur les marchés du pays, la grogne gagne : le prix de la viande préférée des Chinois, avec 55kg annuels consommés par personne, a presque doublé (+46,7%) sous l’effet de l’épidémie de fièvre porcine.

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l

Sur le même sujet