Mardi 21 septembre 2021

ELECTIONS CONSULAIRES – Guillaume Mallet et "Agir pour vous avec LREM"

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 18/05/2021 à 21:30 | Mis à jour le 19/05/2021 à 11:52
La liste Agir pour vous des élections consulaires à Shanghaï

Les élections des conseillers des Français de l'étranger se tiendront le 30 mai 2021. Chaque jour de la semaine, Le Petit Journal Shanghai vous propose une interview des candidats des quatre listes inscrites.

 

Liste « Agir pour vous avec En Marche !» :

1. M. Guillaume MALLET

2. Mme Claire DELPIERRE

3. M. Michaël PAGNOUX

4. Mme Carole GABAY

5. M. Harold MEGDOUD

6. Mme Alicia VENEZIANI

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Agir pour vous est une liste menée par Guillaume Mallet, avec Claire Delpierre, Michaël Pagnoux, Carole Gabay, Harold Megdoud et Alicia Veneziani.

Guillaume Mallet, architecte informatique, est installé à Shanghai depuis 2007, il a fondé une famille mixte avec son épouse de nationalité chinoise, ils sont parents d’un jeune garçon de 8 ans. Son ambition est de fortifier le lien entre la communauté française installée dans la région de Shanghai et la vie de notre pays.

L’équipe se veut accessible, engagée et efficace, pour vous informer, vous conseiller et vous représenter, avec un ancrage et une connaissance précieuse de notre pays d’accueil.

Notre liste est investie par La République en Marche et est forte du soutien du Mouvement Démocrate, d’Agir et de Territoires de Progrès. Nous pensons que ces soutiens sont importants pour la lisibilité de notre engagement même pour une élection locale.

 

Comment avez-vous constitué votre liste ?

Nous sommes pour certains membres du Comité En Marche Chine, pour d’autres, simplement engagés dans la vie de notre communauté. Installés depuis plus ou moins longtemps, en famille ou non, nous avons veillé à avoir une grande variété d’expériences professionnelles et personnelles qui nous permettent d’être ouverts sur la communauté française installée dans l’Anhui, le Jiangsu, le Zhejiang et à Shanghai.

 

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français et Françaises de Chine ?

Le principal défi concerne probablement le marché du travail en Chine. Niveau d’études, expérience professionnelle minimale, politique stricte de visa, fiscalité et complexité administrative, s’installer en Chine ou y rebondir représente un réel challenge.

De plus, notre pays d’accueil n’est pas toujours très bien compris en France, il évolue beaucoup et vite. Les Français en Chine peuvent parfois sentir le lien avec la France se distendre. Cela renforce, à notre avis, la nécessité d’avoir des élus locaux qui servent de repères et de ponts au service de leurs compatriotes.

 

Quelle est votre vision du rôle des Conseillers des Français de l'étranger ?

Pour nous, les Conseillers des Français de l'Étranger sont des élus de proximité, à l’écoute de leurs concitoyens facilitant le lien entre les Français et le Consulat, mais aussi avec la France.

Au-delà de la participation active au Conseil Consulaire (attribution des bourses scolaires, des aides sociales, déploiement du STAFE, dispositif de Soutien au Tissu Associatif des Français de l'Étranger), nous souhaitons être consultés et exercer pleinement notre droit de regard sur toutes questions relatives à la communauté, de la sécurité à l'économie.

Les Conseillers des Français de l'Étranger sont aussi de grands électeurs et nous nous engageons à voter à l’Assemblée des Français de l’étranger et aux élections sénatoriales pour les listes soutenues par La République En Marche.

 

Pouvez-vous nous détailler vos idées et vos propositions ?

Nous ferons de la protection de la sécurité des Français de notre circonscription, au plan sanitaire, mais aussi environnemental et politique, la priorité de notre action au contact des autorités diplomatiques et consulaires françaises en Chine.

L’accès à un enseignement français de qualité est au cœur de notre engagement. Nous défendrons le droit des familles aux bourses scolaires dans les établissements de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE). Nous encouragerons toutes les initiatives d’animation enfantine en langue française.

La protection de nos compatriotes les plus fragiles est un impératif. La solidarité à l’étranger est un devoir et une valeur. Nous informerons les Français de la circonscription sur leurs droits à l’aide sociale consulaire et à la couverture-maladie par la Caisse des Français de l’étranger (CFE). Nous viendrons en aide aux compatriotes en situation de fragilité sociale.

Chacun doit être traité justement, sans préjudice en raison d’une vie outre-frontière. Nous soutiendrons une fiscalité juste et prêteront assistance aux compatriotes autant que nécessaire sur la constitution de leurs dossiers fiscaux. Nous mobiliserons les dispositifs de soutien prévus par la France en appui aux entrepreneurs.

Ces engagements, nous les concrétiserons par une présence sur le terrain durant 5 ans. Nous rendrons compte régulièrement par mail et sur notre site des sujets abordés dans le cadre du mandat. Nous organiserons des réunions citoyennes pour informer et recueillir les opinions et attentes de chacun. Nous tiendrons des permanences en présentiel ainsi que par visio-conférence afin que chaque Français puisse nous saisir. Nous serons là à la disposition de toutes et tous.

 

INFOS PRATIQUES ELECTIONS :

Pour voter lors des élections consulaires, vous devez être Français, résider à l’étranger et être inscrit sur une liste électorale consulaire.

Pour cette élection, les électeurs et électrices disposent de trois modalités de vote : 

- à l'urne, au Consulat de France à Shanghai.

par procuration

- par internet. Le vote par internet est ouvert pendant 5 jours consécutifs, du vendredi 21 mai à 12 heures (heure de Paris) au mercredi 26 mai à 12 heures (heure de Paris).

Les conseils des Français de l'étranger participent à la mise en place des politiques conduites pour les Français de l’étranger (enseignement, aides sociales, emploi, formation professionnelle, etc.). Le rôle des conseillers des Français de l'étranger est de défendre les intérêts des Français de l’étranger auprès des pouvoirs publics mais aussi dans leurs démarches administratives. De plus,Ils élisent les 90 conseillers de l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE). Avec les délégués consulaires, ils participent à l’élection des sénateurs des Français de l’étranger. . Le mandat des conseillers des Français de l'étranger est de 6 ans.

 

0 Commentaire (s) Réagir