Lundi 20 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Temps passé à table : la Corée se classe 7e parmi les pays de l'OCDE

Par Pierre | Publié le 21/03/2018 à 20:00 | Mis à jour le 21/03/2018 à 20:00
Étude OCDE_Temps passé à table

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié le 5 mars une étude qui évalue le temps passé à table dans 30 pays membre de cet organisme international. Ces recherches se basent sur les habitudes d’hommes et femmes âgés de 15 à 64 ans. Et selon les données, les Sud-Coréens passent en moyenne 1 heure et 43 minutes à table, ce qui les place en 7e position, devant l’Allemagne (1h36) et derrière le Portugal (1h47). Des résultats bien inférieurs à la France, qui domine largement ce classement avec une moyenne de 2 heures et 11 minutes, soit 9 minutes de moins qu’en 2010. À noter que l’apéritif est comptabilisé dans ce temps.

À l’inverse, certains pays passent peu de temps à table au cours d’une journée. À peine plus d’une heure pour certains. Notamment les États-Unis qui terminent tout en bas du classement avec seulement 1 heure et 1 minute. Le pays du fast-food contraste donc avec la France, où l’offre de restaurants traditionnels reste supérieur à la restauration rapide puisqu’ils représentent 68 % du secteur dans l’hexagone, selon l’INSEE.

Existe-t-il une corrélation entre le temps passé à table et l’obésité ? Quoi qu’il en soit, ce fléau touche 38 % de la population (âgées de plus de 15 ans) aux États-Unis contre 15,3 % en France. Et même ce score à de quoi faire pâle figure face au pays du Matin calme où seulement 5,3 % des Sud-Coréens sont obèses.

Autre fait important, les femmes passent en moyenne davantage de temps à table que les hommes. Dans certains pays, la différence est parfois importante, comme en Grèce, où celles-ci y restent 13 minutes de plus.

OCDE : étude sur le temps passé à table

Nous vous recommandons

Sans titre 1

Pierre

Étudiant en journalisme, je porte un intérêt tout particulier à l’actualité internationale. À travers mes divers stages et voyages, notamment en Asie, je m’efforce de comprendre la mosaïque de religions et de cultures qui composent ce continent.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Séoul

Entreprendre, la solution de Florie pour travailler en Corée

Expatriée en Chine depuis 10 ans, Florie Deswaziere De Castro choisit de « suivre l’amour » jusqu’en Corée du sud en 2016. Œnologue, la Française pense retrouver un  travail rapidement. Sans succès...