Mercredi 18 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Stock de sang : les réserves sud-coréennes ne couvrent que 3,9 jours

Par Pierre | Publié le 13/03/2018 à 01:53 | Mis à jour le 13/03/2018 à 03:39
Don du sang

Le pays du Matin calme connaît une pénurie de sang. Les réserves du stock national s'élèvent désormais 3,9 jours, bien en deçà des 5 jours jugés préférables selon la Croix-Rouge.

En Corée du Sud, le stock national de sang s’amoindrit. Selon la Croix-Rouge, il aurait chuté à 3,9 jours de réserves, soit en dessous du seuil de 5 jours, considéré comme préférable.

Pour calculer les réserves de sang disponible, l’organisation humanitaire divise le nombre total d’échantillons de globules rouges stockés par 5 236 échantillons, soit la consommation moyenne en Corée du Sud.

Le déclin le plus important a lieu dans la province du Chungcheong du Nord, où le nombre de donateurs est passé de 100 000 à 89 000 en 2016. Mais les campagnes de la Croix-Rouge sont parvenues à faire remonter ce nombre à 95 000 en 2017. Et pour faire face à cette pénurie, le gouvernement local entend sensibiliser le public à l’importance de donner son sang.

« Pas assez de stock de sang peut signifier une perte de vie. Il est important que les gens y accordent plus d’attention »
Un responsable de la province du Chungcheong du Nord

 

Conséquence d’un faible taux de natalité

D’après les statistiques de la Croix-Rouge sud-coréenne, près de 2,8 millions de dons ont été faits en 2016. Mais 73 % proviennent de personnes âgées de plus de 29 ans. Et cette diminution serait le résultat du taux de natalité qui ne cesse de s’amoindrir, associé au vieillissement de la population.

Le président de la Corée du Sud, Moon Jae-in, a d’ailleurs mis en garde face à cette chute du taux de natalité. Une problématique qu’il a promis de résoudre grâce à des « mesures politiques significatives ».

De son côté, la Croix-Rouge a dors et déjà annoncé qu’elle renforcerait ses campagnes de sensibilisation afin d’augmenter les dons du sang et réapprovisionner le stock national.

Informations pour les donneurs étrangers

- Un donneur étranger doit vivre en Corée du Sud depuis plus d'un an. Et si cette personne a accumulé plus de 90 jours de voyage en dehors du pays sur une période de 12 mois, il lui faut attendre un an supplémentaire à compter de la date de retour en République de Corée.

- Le donneur ne peut pas voyager au cours du mois précédent le don du sang.

- Dans les centres de don du sang, les entrevues sont menées en coréen.

- Le donneur devra être muni d'une pièce d'identité, à savoir : un certificat d'enregistrement des étrangers, un permis de conduire coréen ou bien un passeport.

 

Plus d'informations :

  • bloodinternational@redcross.or.kr
  • 033-811-0072 (coréen)
  • 033-811-0087 (anglais)

 

Sources : Croix-Rouge coréenne

 

Nous vous recommandons

Sans titre 1

Pierre

Étudiant en journalisme, je porte un intérêt tout particulier à l’actualité internationale. À travers mes divers stages et voyages, notamment en Asie, je m’efforce de comprendre la mosaïque de religions et de cultures qui composent ce continent.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Shanghai Appercu
TOURISME

GOLDEN WEEK - Notre sélection de destinations en Asie !

Découvrez les destinations asiatiques préférées de notre rédaction ! Provinces chinoises ou au-delà des frontières, profitez de nos conseils pour vos congés du Nouvel An chinois.