Dimanche 17 janvier 2021

Parc national Bukhansan, la nature aux portes de Séoul

Par Jennifer Guerrieri | Publié le 22/07/2018 à 20:00 | Mis à jour le 22/07/2018 à 20:41
Photo : Parc national Bukhansan, Jennifer Guerrieri DR
37600718_2538422922850674_3082122635312627712_n

Séoul propose une vaste liste de randonnées. Focus sur l'une des balades phares à faire pour découvrir la nature coréenne.

Quand nous pensons à Séoul, la première chose qui nous vient en tête c'est cette immensité urbaine constituée de hauts buildings et d'autres monuments architecturaux au design moderne. Cependant, la capitale sud-coréenne est entourée de montagnes qui offrent aux habitants un choix multiple de randonnées.

Le parc national Bukhansan en est le parfait exemple. Situé au nord de la ville, il couvre une surface d'environ 80km2. Accessible grâce à la station de métro de Dobongsan, les randonneurs parcourent dans un premier temps un petit marché composé de plusieurs stands de nourriture et de magasins spécialisés dans la marche à pied. L'occasion d'acquérir la panoplie complète du randonneur coréen.

 

Marché à l'entrée du parc national, Jennifer Guerrieri DR

 

Après avoir traversé cette zone commerçante pendant une dizaine de minutes, l'entrée du parc national Bukhansan pointe enfin le bout de son nez. Les choses sérieuses commencent. Les randonneurs peuvent choisir plusieurs itinéraires lors de leur ascension. Le sentier débute par une montée en plein cœur d'une forêt luxuriante dans laquelle coule une rivière à l'eau translucide.

 

Sentier forestier du parc Bukhansan, Jennifer Guerrieri DR

 

Les Coréens aiment particulièrement passer du temps dans ce cadre naturel. Certains organisent des pique-niques au bord de l'eau. D'autres préféreront admirer les nombreux temples bouddhistes nichés au milieu de la forêt. Et les plus vaillants tenteront de gravir le sommet de la montagne qui offre une vue imprenable sur toute la ville. L'occasion rêvée pour prendre un grand bol d'air frais (si la chaleur n'est pas trop accablante).

 

Temple bouddhiste au milieu de la forêt, Jennifer Guerrieri DR

 

Il est toujours agréable de s'arrêter au bord du ruisseau pour y tremper les pieds afin de se rafraîchir après l'effort physique. Fermez les yeux, écouter le bruit relaxant de l'eau et le chant des oiseaux. Rien de mieux pour s'évader dans ce havre de paix.

 

 

Nous vous recommandons

35403859_2459844197375214_4718113435416526848_n

Jennifer Guerrieri

Etudiante en journalisme à Aix-en-Provence en quête d'évasion. Culture, voyages, lecture et autres petites passions...
0 Commentaire (s)Réagir