Samedi 19 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La série coréenne qui provoqua une pénurie mondiale de rouge à lèvres

Par Pierre | Publié le 06/03/2018 à 19:50 | Mis à jour le 05/06/2019 à 15:22
Photo : Jun Ji-hyun et Kim Soo-hyun, deux acteurs de Mon amour venu des étoiles
Jun Ji-hyun Kim Soo-hyun

À quel point une série peut-elle influencer le consommateur ? Une question qui revient sans cesse ces dernières années, notamment avec le développement des plateformes de streaming. Car la problématique n’est plus de savoir si elles en ont une ou non. Puisque ce fait est avéré. Et pour le prouver, en 2014, une série sud-coréenne a provoqué une pénurie mondiale de rouge à lèvres.

Au début de l’année 2014, sur les écrans sud-coréens, l’héroïne de la série Mon amour venu des étoiles (별에서 온 그대 en hangul) embrasse un extraterrestre. Lors de cet évènement, Cheong Song-Yi porte du rouge à lèvres. Selon les rumeurs, il s’agirait du Yves Saint Laurent Pure Couture n°52. Une couleur rose corail sur laquelle se ruent les admiratrices. À tel point que, peu à peu, ce produit disparaît des rayons des magasins de cosmétiques. D’abord en Corée du Sud, puis en quelques mois, dans le monde entier. À Melbourne, une cliente tente même d’en acheter 52. Mais de New-York à Paris, ainsi que dans tous les duty-free, le Yves Saint Laurent Pure Couture n°52 est en rupture de stock.

La série sud-coréenne qui raconte une histoire d’amour entre une actrice et un extraterrestre provoque une pénurie mondiale de ce rouge à lèvres. Son prix de vente s’élève à 35 $, soit environ 28 euros. Mais sur internet, des tubes sont vendus à des prix qui s’élèvent parfois à près d’une centaine d’euros.

Pour faire face à une telle demande, six mois après la diffusion de cet épisode, Yves Saint Laurent annonce que le produit est de nouveau disponible en rayon. Mais au même moment, les producteurs de Mon amour venu des étoiles mettent fin à la rumeur : le Pure Couture n°52 n’a jamais été utilisé par l’actrice.

Sans titre 1

Pierre

Étudiant en journalisme, je porte un intérêt tout particulier à l’actualité internationale. À travers mes divers stages et voyages, notamment en Asie, je m’efforce de comprendre la mosaïque de religions et de cultures qui composent ce continent.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Bucarest Appercu

La Roumanie surprend des documentaristes coréens

Les reporters d'une chaîne de télévision sud-coréenne, avec plus de 40 millions de téléspectateurs, étaient en Roumanie cet été pour filmer un documentaire de voyage.