Mercredi 21 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PRATIQUE - ISAPRE vs Assurance Santé Internationale, que choisir?

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 16/03/2011 à 00:00 | Mis à jour le 18/11/2014 à 18:26

Dimitri Weiler consultant Equance  au Chili, nous livrera pendant 3 mois ses conseils pratiques relatifs à nos finances, sa spécialité. Aujourd'hui: l'assurance santé.

Il existe d'excellentes ISAPRE (assurance santé) au Chili, mais il faut garder à l'esprit que selon la composition de la famille, les soins reçus et l'âge de l'assuré,  une Assurance Santé Internationale peut être bien plus avantageuse.


Les soins réguliers
Les ISAPRE ne prennent pas en charge les médicaments prescrits et donc les traitements qui peuvent être coûteux lorsqu'un enfant a besoin de soins réguliers pendant une longue période.

Et si le sourire de votre ado requiert un traitement orthodontique, vous découvrirez que, pour des raisons de politique de santé publique, les dentistes spécialisés sont particulièrement chers et que les ISAPRE remboursent que très partiellement ces frais. Les Assurances Santé Internationales couvrent, selon l'option choisie, 80 % à 100 % du coût des médicaments et traitements. Pour l'orthodontie le niveau de couverture est le même, mais il est plafonné :jusqu'à 1.200 euros par an et par bénéficiaire.

Discrimination de genre? et de nombre
Pauvre de nous parents qui ont le bonheur d'avoir des filles ! Toutes les femmes du foyer payent nettement plus cher que les hommes leur ISAPRE, même si elles ne sont pas ou plus en âge de procréer. En France ce type de discrimination de genre n'est pas légal.
Et les familles nombreuses ne sont pas mieux loties puisque les ISAPRE couvrent chaque membre de la famille indépendamment, une famille de plus de deux enfants voit ainsi rapidement grimper les tarifs. Au contraire, l'Assurance Santé Internationale est forfaitaire pour toute la famille dès le deuxième enfant, le montant n'est fonction que de l'année de naissance du parent le plus âgé.

En pratique
Un étranger peut choisir une assurance santé non locale dès lors qu'il prouve à son employeur qu'il est couvert.
Il n'y a pas de différence de prix entre les deux solutions d'Assurance Santé internationale : la CFE  ( Caisse des Français à l'étranger: sécurité sociale) associée à une Complémentaire Santé ou une Assurance au 1er Euro sans la CFE. Chaque solution correspond aux différentes situations dans lesquels se trouvent les français établis à l'étranger (expatriés, détachés, « contrats locaux», indépendants, résidents définitifs, Globe-Trotters,?).
Chaque situation familiale et de santé étant distincte, nous sommes à votre disposition pour vous aider à choisir la solution locale ou internationale la plus performante et économique.

Dimitri WEILER (www.lepetitjournal.com) Santiago mercredi 16 mars 2011


Pour plus de renseignements,  adressez vous à :
Dimitri Weiler Consultant EQUANCE
dweiler@equance.com
09 78 51 16 29
02 833 77 94


logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet