Vendredi 14 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SANTÉ - Cas de choléra à Santiago : faut-il s’inquiéter ? 

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 25/08/2018 à 02:23 | Mis à jour le 25/08/2018 à 02:52
rawpixel-611110-unsplash

Le ministère de la Santé a confirmé ce vendredi 24 août l’existence d’un foyer de choléra à Santiago, avec 13 cas recensés à travers la capitale. Une enquête est en cours pour connaître l’origine de la bactérie responsable de cette contamination.
 


Ce n’était pas arrivé depuis 2011. Comme l’a confirmé aujourd’hui le ministère de la Santé chilien, 13 cas de choléra ont été déclarés à Santiago au cours des deux derniers mois, faisant de la capitale andine un nouveau foyer de contamination. Parmi les malades recensés, 7 sont porteurs de la bactérie «Vibrio cholerae non toxigène», 4 sont toujours en cours d’analyses et deux ont été finalement rejetés. 


Une contamination inhabituelle que les autorités sanitaires souhaitent toutefois relativiser : «Le caractère non toxigène du choléra signifie qu'il n'est pas épidémique et que ce n'est pas une forme grave et très mortelle de la maladie. Cependant, en raison de l'augmentation du nombre de cas sur une période courte, nous demandons à la population de prendre des mesures pour prévenir les infections gastro-intestinales», a précisé la ministre de la Santé Paula Daza. 


Cette dernière n’est cependant pas encore en mesure de donner l’origine de cette propagation, "ce type de souche est d'habitude présent dans des eaux d'irrigation et n'entraîne normalement pas de maladie chez l'homme.”


Comment se transmet le choléra ? 


En buvant de l'eau ou des aliments contaminés par le bacille, une bactérie de forme allongée. Les poissons, les fruits de mer, les fruits et légumes crus et les aliments contaminés pendant la conservation ou la préparation sont le plus souvent à l'origine des toxi-infections alimentaires.


Comment se protéger du choléra ?


Comme le précise l’Organisation Mondiale de la Santé, il existe des règles d’hygiène et de préparation des aliments très simples : 

- Se laver soigneusement les mains, en particulier avant de préparer les repas et de passer à table
- Bien cuire les aliments et les manger pendant qu'ils sont chauds. Des aliments cuits conservés à température ambiante pendant plusieurs heures et servis sans avoir été réchauffés peuvent devenir une source importante de contamination.
- Éviter les aliments crus, notamment les poissons et fruits de mer. Les fruits et légumes que vous avez pelés ou épluchés vous-même sont la seule exception à cette règle.
- Boire de l’eau potable ou de l’eau qui a été bouillie ou traitée au chlore, à l'iode ou avec tout autre produit adéquat. Les produits pour désinfecter l'eau sont généralement en vente dans les pharmacies. 
- Éviter les glaçons, sauf s’ils ont été préparés avec de l'eau saine, ainsi que les crèmes glacées d’origine douteuse.
- Faire bouillir le lait non pasteurisé avant de le boire.

 

Pour plus d'informations :
www.minsal.cl/colera/

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet