SKI- Les championnes françaises s'entraînent au Chili

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 16/06/2010 à 00:00 | Mis à jour le 15/06/2010 à 17:51

Depuis 4 ans l'équipe de France féminine de ski de vitesse vient s'entraîner à La Parva, pour tâter d'une neige technique juste avant la saison des courses. Interview longue  distance avec Christophe Saioni,  encore dans les Alpes, avec ces jeunes championnes, en stage de préparation physique

 

Marion Rolland n°1; Marie Marchand n°2, Aurélie Révillet n°3 et Ingrid Jacquemot n°4  aux derniers championnat de France (photo de G. S.)
Tandis que  certains commencent à rassembler leur matériel en lorgnant vers la cordillère, l''équipe de France de ski pour la Coupe du Monde Dame descente (épreuve où les skieurs déboulent à une vitesse folle, puisqu'il n'y a que peu de virages), skie presque toute l'année. Aujourd'hui dans la station des Deux Alpes pour un stage de préparation physique, l'équipe, composée de Ingrid Jacquemod, Marie Marchand Arvier, Marion Rolland, Aurélie Révillet (toutes classées dans les quinze meilleures mondiales), rejointent cette année par Jéronine Géroudet, Marion Pélissier, Marine Gauthier et  Margot Bailet et encadrées par Laurent Chrétien, Christophe Saioni, Nicolas Fournier et Nicolas Broccardi sera au Chili en septembre.


LPJ : Quand verra t-on nos championnes au Chili? ?
Christophe Saioni: En ce moment, nous sommes en stage physique. Le 15 juin, on attaque le stage de ski aux 2 Alpes  pour environ cinq jours, puis de nouveau cinq jours à Val d'Isère. Vu le printemps qu'il a fait, les conditions seront bonnes pour skier sur les glaciers. On passera également quelques jours à Amnéville, au snowhall, une piste indoor, qui nous sert pour répéter la gamme technique. Début septembre, on arrivera au Chili, le 14 à Chillan puis le 18 à La Parva. On arrive en fin de saison pour avoir une neige dure. A cette époque, le soleil ramollit la neige la journée qui durant la nuit se glace : on recherche la soupe gelée du matin. (Exactement ce que le skieur lambda redoute par dessus tout ! N de l' A)

Christophe Saioni (photo Zoom)

Pourquoi les Andes?
Tout d'abord pour retrouver les conditions hivernales de l'hémisphère sud. Il nous est possible d'aller skier en Nouvelle-Zélande, en Argentine  ou même en Australie. Mais on aime le Chili pour les conditions de piste de descente. Cela fait d'ailleurs quatre ans que nous y allons. A Chillan, on a la possibilité de tracer une piste de descente sur le volcan où il n'y a absolument personne ! On y va deux mois avant le début de la Coupe du monde afin d'avoir la meilleure préparation possible. A la fin de l'entrainement, on en profite pour participer aux courses nationales, gagner des points,  et améliorer le classement mondial des filles.

Quels sont les prochains rendez-vous importants ?
La Coupe du monde débutera à Sölden en Autriche, le 21 octobre avec un slalom géant. Dans l'équipe, seulement Ingrid et Marie seront concernées, puisque nous sommes le groupe vitesse, spécialisé dans les épreuves de descente. Et le 15 novembre on partira pour le Canada, au Lake Louise, où se déroulera fin novembre - début décembre la suite de la Coupe du monde.

Propos recueillis par Chloé Geiss (lepetitjournal.com/ Santiago) mercredi 16 juin 2010

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Santiago !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale