Lundi 18 octobre 2021
TEST: 2285

RENCONTRE- Bertrand Coustou, amoureux de Valparaiso

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 02/10/2009 à 01:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 13:55

La galerie d'art « Bahia Utopica », inaugure aujourd'hui, l'exposition de MAURICIO OJEDA, à partir de 19h30, à Valparaiso. Son créateur, Bertrand Coustou, est un Français exilé pour une durée indéterminée sur la côte chilienne. Son pari ? Exposer les artistes chiliens et étrangers charmés comme lui par la région

Après une carrière bien remplie en France, dans le domaine du social et de la santé, Bertrand Coustou décide, à 35 ans, d'entamer un « tour du monde des amis ». Ses pérégrinations le mènent finalement à Valparaiso, qui l'enchante immédiatement par ses bateaux à l'ancre dans le port coloré, sa brise marine et les couleurs de ses maisons branlantes. Histoire d'être sûr, il visite le reste du Chili et les pays environnants, mais décidément, c'est Valpo qui lui plaît. Il repart à Paris pour régler les dernières formalités et réalise un grand rêve en revenant en cargo, depuis Hambourg, un voyage d'un mois sans voir la terre, pour un vrai nouveau départ. Comme si ce n'était pas assez, il décide juste après de partir de l'extrême Sud, soit Puerto Williams, en Terre de Feu, pour remonter à l'extrême Nord du Chili. C'est à son retour que Loro Coirón, artiste graveur français vivant six mois par an à Valpo, lui demande de garder sa maison pendant son absence. « C'était un peu un test, pour savoir si je voulais vraiment rester, car c'était l'hiver, il faisait froid, gris?déprimant ». Bertrand, pas le moins du monde abattu, profite de la maison de son ami pour y rassembler des tableaux, et commence, avec son amie chilienne Nancy, à organiser des expositions dans des hôtels ou restaurants, jusqu'à Santiago. Ce sont finalement 40 expositions en deux ans qu'ils offrent au public. Le succès est immédiat. Décidément, Bertrand semble bien en phase avec les artistes étrangers et chiliens installés dans la région de Valparaiso, comme le Chilien Gonzalo Ilabaca, le Français Loro Coirón ou encore l'Argentin Gonzalo Etcheto, et gagner leur confiance. Il faut dire qu'ils font les choses en grand : spectacle, cocktail, musiciens?

« Bahia Utopica », leur utopie
L'acquisition en mai 2009 d'une galerie, grâce à la vente de tableaux, est donc le résultat d'un travail acharné « à porter des cinquantaines de tableaux à dos d'homme », comme ils disent. Nancy et Bertrand peuvent enfin exposer leurs ?uvres d'art dans un local approprié, qui s'avère être une ancienne maison traditionnelle porteña, que Bertrand adore faire visiter. Ils se flattent tous deux d'avoir crée la première vraie galerie d'art à Valpo, et vont l'inaugurer officiellement aujourd'hui. Les peintures de l'artiste chilien Mauricio Ojeda formeront la première exposition temporaire de la galerie, aux côtés des ?uvres d'art exposées de façon permanente.
Mathilde Nicolai (lepetitjournal.com Santiago) vendredi 2 octobre 2009

Le site personnel de Bertrand
Le site Bahia Utopica http://bahia.utopica.over-blog.com/
Inauguration à partir de 19h30 vendredi 2 octobre, à la galerie, Cerro Alegre, Almirante Montt 372, Valparaiso.{mxc}

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet