TEST: 2285

LIVRES - Les Etats-Unis vus par Bernard-Henri Lévy

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 27/07/2006 à 00:00 | Mis à jour le 09/01/2018 à 12:15


Le dernier ouvrage de Bernard-Henri Lévy, American vertigo (Grasset), sorti en France en mars 2006, est disponible dans les librairies françaises de Santiago (voir notre rubrique "Bonnes adresses"). Bruno Guitton, professeur de philosophie au lycée français de Santiago, l'a lu pour nous. Sa généreuse chronique a étéraccourcie.
 
Les Etats-Unis font peur. Cibles des pires critiques, objets de dédain des européens, monstres du consumérisme, apôtres de la culture "Mac Do", nouvel empire aux interventions militaires douteuses, avant-garde de la mondialisation, galaxie de la finance, sanctuaire de l'argent, l'image de ce pays véhicule clichés et préjugés. Aussi, en 1835, Alexis de Tocqueville avait fait le déplacement sous le prétexte d'une visite de leur système pénitencier. De la Démocratie en Amérique est le prodigieux ouvrage qui en témoigne. Avec American Vertigo
 (Grasset) , le philosophe Bernard-Henri Lévy met ses pas dans les traces tocqueviliennes. 20.000 kilomètres dans le pays àla bannière étoilée et la volonté, enfin, dirions-nous, d'aller y voir de plus près. Qu'est-ce que l'identitéaméricaine ? A-t-on raison de résumer les USA àces opinions vite partagées par des européens riches d'histoire et de culture ? A la lecture, il ressort non pas un pays mais une mosaïque bigarrée, un kaléidoscope d'impressions que seul un si long voyage pouvait susciter.
On y découvre d'abord, sur le plan politique, des démocrates au plus bas depuis l'affaire Clinton Lewinski, en panne d'idées et souffrant encore de leur débâcle électorale, tandis que les néo conservateurs effectuent, de leur côtéun véritable examen de conscience, renouvelant leurs approches des principaux problèmes dont pâtit le pays grâce àune dialectique oùles différents courants s'opposent sur des questions importantes de la vie américaine : violence, chômage, politique étrangère,etc
Exclusion
Ensuite, on accompagne avec intérêt BHL dans la visite du système des prisons oùse côtoient prisons privées et publiques. Entre la volontéd'isolement et de rejet de leurs délinquants, essentiellement hispaniques et noirs, et les quelques pénitenciers qui pensent autrement l'enfermement en projetant une possible réinsertion, l'Amérique refuse obstinément de voir l'échec de son néo capitalisme sauvage. En effet, les communautés en question sont les plus touchées par un système, qui, s'il continue àproduire d'impressionnantes richesses, est aussi une incroyable machine àexclure et àdétruire les existences. Les centres de détention de Rickers Island àNew York, d'Angola àla Nouvelle Orléans, ou l'Eastern State Penitentiary àPhiladelphie en sont de cruels exemples.
 L'ouvrage de Bernard-Henri Lévy répond àune prise de risque. Sans tomber dans les clichés, il affronte par le voyage, et grâce àla réflexion philosophique, l'antiaméricanisme primaire et ses effluences dont certains se font les chantres avec impudence et exagération. Certes, on n'en apprend pas beaucoup plus sur l'Amérique. Presse, livres, films, reportages, nous ont montréla réalitécomplexe de ce pays. Mais on touche du doigt une difficultémajeure : comment résumer, traduire, penser l'existence d'une nation ? Comment y voir clair dans ce salmigondis oùles contradictions ne cessent de se côtoyer ? Comment réussir ce pari quand, en plus, on est français, pétri de nos certitudes et de nos vérités ? Il nous semble que BHL y soit parvenu. Au-delàdu style parfois pompeux aux mises en apposition pénibles, et d'une certaine prétention, réminiscence du rôle de l'intellectuel post sartrien, notre français, sait communiquer sa passion et sa tendresse pour des USA qui, littéralement, incarnent un défi pour l'analyse. En tout cas, une chose est certaine, il nous donne envie d'y aller voir, nous aussi, de plus près.
BRUNO GUITTON (LPJ-Santiago) 27 juillet. Chronique complète
 
 
 
 
 
 
 
 

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Santiago !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com