Lundi 18 octobre 2021
TEST: 2285

ENVIRONNEMENT - Le Chili crée le plus grand parc marin d'Amérique latine

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 14/09/2016 à 18:00 | Mis à jour le 07/01/2018 à 00:31

Située au milieu du Pacifique, Nazca-Desventuradas est une zone protégée de 300.000 km2 au sein de laquelle la pêche et les activités d'extractions seront interdites.

Le gouvernement chilien a officialisé, mercredi 24 août, la création du parc marin Nazca-Desventuradas au large des îles San Félix et San Ambrosio. Situé à plus de 900 km des côtes chiliennes, en plein océan Pacifique, il protège une zone de 300.000 km2 où la pêche et autres activités d'extraction seront prohibées.

Le Chili inaugure ainsi le parc marin le plus vaste d'Amérique latine et protègera 12% de la superficie de son bassin océanique. « Avec cet événement, la protection du territoire maritime atteint 450.000 km2, ce qui triple les 150.000 que nous protégions jusqu'à maintenant », précise le ministre chilien de l'Environnement, Pablo Badenier, dans un communiqué. « C'est un énorme défi et une reconnaissance du patrimoine naturel de notre pays. Il doit améliorer notre savoir et être préservé pour les générations futures ».

Un écosystème unique

La proposition de créer ce parc est née de l'expédition scientifique réalisée en février 2013 par National Geographic et l'ONG américaine Oceana. Les scientifiques ont alors découvert un écosystème où le taux d'espèces endémiques ? qui ne vivent qu'à cet endroit ? dépasse les 90%. Les îles de San Félix et San Ambrosio abritent des forêts d'algues et des espèces uniques de poissons comme le thon, le chinchard ou le requin d'eaux profondes ainsi que des coraux fragiles.

« A une époque où les océans sont victimes de la surexploitation des espèces, de la pollution et du changement climatique, la protection de ces îles représente un grand pas pour les mers du Chili et de la planète », se réjouit Liesbeth van der Meer, directrice d'Oceana, dans un communiqué.

D'après le gouvernement, la préservation des îles Desventuradas contribuera à la repopulation du chinchard en tant que ressource marine essentielle pour le Chili et garantira une pêche durable. 

Alexandre Hamon (lepetitjournal.com/santiago) - Mercredi 14 septembre 2016

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet