Lundi 19 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MAPOCHO PEDALEABLE – Le río santiaguino en fête

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 16/04/2015 à 03:00 | Mis à jour le 17/04/2015 à 03:24

 

La troisième édition du Mapocho Pedaleable aura lieu ce week-end. A cette occasion l'une des rives de la rivière sera accessible à pied ou à vélo pour mettre en avant le projet de réhabilitation du Mapocho, le tout rythmé par des activités sportives et culturelles

Comment rendre le Mapocho plus vivant et attractif ? C'est le but de l'événement Mapocho Pedaleable ou Yo Soy Mapocho qui tiendra sa troisième édition les samedi 18 et dimanche 19 avril. L'idée première est d'ouvrir l'accès à la rivière pendant deux jours pour permettre aux santiaguinos de se balader, à pied ou à vélo, au bord des eaux troubles du Mapocho. Après le succès des deux premières éditions qui ont attirés entre 4000 et 6000 personnes, l'édition 2015 du Mapocho Pedaleable durera cette fois-ci deux jours - contre un seul samedi les années précédentes - et intégrera les municipalités de Recoleta et Patronato. Au programme : une piste cyclable d'environ 7 kilomètres, longeant la rivière et se prolongeant sur l'avenue Eliodoro Yáñez, une exposition sur le Mapocho, des classes de Yoga, Zumba ou encore de Flamenco, des discussions sur un monde plus soutenable, et des ateliers de jardinage urbain et d'artisanat. Le tout installé au bord de la rivière et dans les parcs qui le bordent. L'ensemble de programme ainsi que les horaires de chacune des activités sont disponibles sur le site de l'événement.

Vers un Mapocho habilité

L'initiative a commencé en 2013, à la suite d'un projet porté par deux architectes de la Universidad Catolica pour installer une piste cyclable qui longerait le Mapocho du rond-point Pérez Zujovic à l'Estación Mapocho, 6,7 kilomètres plus loin. Emballées par le projet, les mairies de Santiago et Providencia décidèrent d'organiser un premier rassemblement en 2013 en partenariat avec l'organisation indépendante Pedaleable, qui promeut des moyens de transports durables et réfléchit à une politique de la ville plus axée sur les personnes que sur les voitures.

Au total, plus de 11 000 personnes sont attendues tout au long du week-end pour transformer le Mapocho en lieu de fête et de rassemblement. Un événement à ne pas manquer si l'on veut profiter de Santiago sans subir la pollution et le bruit des voitures.

Benjamin Delille (lepetitjournal.com/santiago) Jeudi 16 avril 2015

 

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet