Mardi 13 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PERTH FRENCH THEATRE – Rencontre avec Stella SULAK

Par Lepetitjournal Perth | Publié le 05/12/2016 à 19:00 | Mis à jour le 06/12/2016 à 09:08

En Australie depuis 4 ans, Stella SULAK est une professionnelle du théâtre. Passionnée par le mélange des cultures et des langues, elle a monté le « Perth French Théâtre » il y a 3 ans. A l'aube de la préparation de son futur spectacle, Stella SULAK nous a accordé une interview. Découvrez les coulisses de cette classe de théâtre tant fabuleuse qu'impressionnante.

 

Lepetitjournal.com/Perth ? Comment vous est venue l'idée de ce cours de théâtre multiculturel ?
Stella SULAK: l'histoire commence il y a plus de 10 ans, en France, en partenariat avec une école internationale. Nous avions monté un cours de théâtre en français pour les enfants de toutes cultures. Et puis je suis partie à l'étranger. C'est à Los Angeles que j'ai commencé à vraiment construire ce projet qui a continué à mûrir et à s'enrichir au fil de mes voyages. Pour la troisième année consécutive le « Perth French Théâtre », en partenariat avec le « UWA French Club » propose aux amateurs de théâtre, de culture et de la langue française de bénéficier d'un encadrement professionnel pour partager des moments riches en partage et en émotions !

Qu'est-ce qui vous plaît au travers de cette aventure théâtrale ?
Ce que j'aime le plus, c'est partager ma langue maternelle avec des apprenants et leur donner les moyens de découvrir le français autrement. Le mélange anglophones/francophones m'intéresse beaucoup, il apporte une véritable richesse à chaque membre du groupe : pour les australiens ces cours de théâtre représentent une véritable immersion dans la langue et la culture française, et pour les francophones c'est une belle opportunité de partager leur langue et de découvrir le monde fascinant du théâtre.
Au-delà de cela, mon bonheur est de constater les liens qui se créent entre mes élèves, je suis toujours impressionnée des progrès, de l'énergie et du travail fournit par l'ensemble des acteurs pour offrir aux spectateurs chaque année un spectacle de grande qualité. Cela me touche beaucoup et cela me donne envie de continuer encore et encore !


Ce qui me tient également particulièrement à c?ur, c'est de faire du théâtre en français accessible aussi à un public Australien. C'est pourquoi nous traduisons chaque pièce pour pouvoir les sur-titrer en anglais pendant la représentation. J'en profite pour remercier toutes les personnes qui m'aident gracieusement en coulisse pour produire ces spectacles, en particulier Rowena qui traduit les pièces depuis trois ans, Petro Vouris qui nous offre son talent et son professionnalisme en créant de sublimes musiques sur-mesure pour chaque pièce, Domitille Bastit, jeune scénographe française de talent et puis bien sûr Gary, John et Stuart mes fidèles acteurs qui soutiennent ce projet depuis son démarrage. Sans oublier UWA French Studies et UWA French Club, qui continuent de croire en ce projet et qui s'investissent tout au long de l'année pour le rendre possible. 

 

Le Perth French Théâtre : comment ça marche ?
La saison commence en février. Nous avons en général une vingtaine de personnes par groupe, australiens et français qui ont tous un intérêt pour la langue française et le théâtre. Je donne deux heures de cours de théâtre par semaine. Au-delà de l'apprentissage de la langue pour les non francophones, ces cours permettent d'acquérir de nombreuses techniques théâtrales : respiration, gestion du stress, confiance en soi, ?
A l'approche du spectacle de fin d'année, les cours s'intensifient de décembre à mars avec les répétitions ? le spectacle étant généralement mi-mars. Tous les élèves des cours de théâtre ne deviennent pas forcément acteurs de la pièce de fin d'année. Chacun peut décider d'y participer ou non, certains préfèrent par exemple participer en coulisse, ils travaillent sur la traduction de la pièce, sur les décors, les costumes?
Chaque année, je choisis, en accord avec le comité du UWA French Club, une pièce et je l'adapte en fonction des élèves qui se sont inscrits : nombre d'hommes, de femmes, niveau de la langue, leurs envies et aspirations également?autant de paramètres qu'il faut prendre en considération. C'est chaque fois un choix difficile mais une grande aventure !


Avez-vous des projets à venir ?
Le premier projet, est bien sûr la préparation de notre futur spectacle qui se déroulera les 10 et 11 mars au Dolphin Théâtre.


Mais aussi, j'aimerai vraiment renouer avec ce qui a été à l'origine de cette histoire théâtrale et mettre en place dès le mois de février (pour le démarrage de la nouvelle année) une classe dédiée aux enfants et aux adolescents avec des cours et un spectacle adaptés. Aussi, j'invite toutes les personnes intéressées à prendre contact avec moi pour leur présenter ce projet.

 


Partage de la vidéo de la dernière pièce mise en scène par Stella SULAK: ANTIGONE

 

Pour en savoir plus sur le Perth French Théâtre :
http://www.perthfrenchtheatre.com/
https://www.facebook.com/perthfrenchtheatre/
Vous y trouverez toutes les infos et contact ainsi que de sympathiques vidéos des cours de théâtre proposés par Stella SULAK.

Informations importantes :

? Les cours se déroulent au Dolphin Theatre sur le campus de UWA (University of Western Australia)
? UWA FRENCH CLUB a reçu pour la production de Lysistrata et d'Antigone le prix d'excellence en théâtre ?MATILDA AWARD FOR CULTURAL EXCELLENCE?

Pour relire l'article sorti lors de la première année d'existence du Perth French Théâtre c'est ici


LB www.lepetitjournal.com/perth le 6 décembre 2016

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter du journal pour recevoir chaque jour toutes vos informations et likez la page Facebook pour profiter d'une version différente et plus interactive!

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PORTRAIT

Marion Lovell, l’abnégation au profit du Téléthon

Touchée par des drames personnels liés à une maladie génétique rare, Marion Lovell-Virte est coordinatrice du Téléthon des Français de l’étranger. Elle rêve de mobiliser en force et en nombre...

Sur le même sujet