Jeudi 29 juillet 2021

Baisse des prix de l’immobilier

Par Lepetitjournal Perth | Publié le 07/08/2018 à 05:16 | Mis à jour le 07/08/2018 à 05:44
Influencé par le marché immobilier de Perth, le prix des maisons à travers le pays est maintenant en chute libre, avec  un fort ralentissement de l’accession à la propriété

Influencé par le marché immobilier de Perth, le prix des maisons à travers le pays est maintenant en chute libre, avec de nouveaux chiffres démontrant un fort ralentissement de l’accession à la propriété.

 

L'indice des prix de l'immobilier de CoreLogic, publié récemment, a montré que la valeur des logements à Perth avait encore chuté de 0,8% en juin.

Si les experts pensaient que le plus bas niveau avait été atteint en juin, le froid hivernal de juillet aura rendu les acheteurs encore plus frileux.

Pour rappel, les ventes ont diminué de 1,1% au cours des trois derniers mois et de 1,8% l’année dernière. Dans le secteur des appartements, la baisse n’aura été que de 0,7% sur le mois de juin et de 5,1% depuis le début de l’année.


Inquiétude du gouvernement

La baisse des prix sur les plus importants marchés immobiliers du pays préoccupe davantage la Banque de réserve et le gouvernement Turnbull.

Les valeurs des maisons de Sydney ont chuté de 0,7% en juillet et ont diminué de 1,3% au cours des trois derniers mois. A Melbourne, la valeur des logements a reculé d'un point de pourcentage pour s'établir à 2,1% sur le trimestre.

Même Hobart a accusé un ralentissement en juillet, en baisse de 0,2%, même si au cours de l’année écoulée, les valeurs de Hobart sont toujours restées supérieures à 12,4%.

Le seul marché à défier la morosité reste Darwin, où les valeurs pour les maisons ont augmenté de 1,5% en juin. Petit bémol : au cours des 12 derniers mois, ils ont toutefois baissé de 2,2%.


Des taux bas

Malgré les baisses de valeur, les bas taux d’intérêt actuels devraient empêcher un effondrement du marché.

En restant bas, et ce depuis 1960, les taux hypothécaires permettront également de faire office de tampon et devraient permettre de ne pas abaissser le plancher de demande de logements.

Les marchés financiers ne prévoient pas de hausse des taux d’intérêt avant 2020.

 

0 Commentaire (s) Réagir