Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Décès de Nataniël Gomes, inventeur du Kapsalon

Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi les restaurants shawarma des Pays-Bas proposent un plat appelé ‘Kapsalon’ ou ‘salon de coiffure’ sur leur carte, vous n’êtes pas les seuls! Cela fait tout simplement référence au fait que ce plat fut inventé par un coiffeur d'origine capverdienne, répondant au nom de Nataniël Gomes, malheureusement décédé ce mois ci.

El Avia (Photo: Hermes van Amstel)El Avia (Photo: Hermes van Amstel)
Restaurant El Avia, à Rotterdam (Photo: Hermes van Amstel via GoogleMaps)
Écrit par
Publié le 16 juillet 2023, mis à jour le 7 septembre 2023

Il y a vingt ans, Nataniël Gomes, coiffeur au Kapsalon Tati situé dans le quartier Delfshaven de Rotterdam, a fait une commande très particulière au restaurant voisin El Aviva. Plutôt que de commander un kebab classique ou bien une ‘pizza turque’, il a demandé au kebabier de faire fondre sur des frites et de la viande (shawarma ou döner) du gouda puis d’y ajouter de la salade, des tomates, du concombre et des oignons, avant de couvrir le tout de sambal et de sauce à l'ail. C'était la naissance du Kapsalon!

Un Kapsalon (Amin, Wikimedia, CC-BY-2.0)

D'autres clients, voyant Nataniël commander ce plat jour après jour, ont commencé à faire de même. C'est ainsi que peu à peu il est devenu populaire dans tout le pays et en particulier chez les étudiants, notamment après une soirée arrosée. Actuellement, une chose est sûre, à n'importe quelle heure, n'importe quel jour de l'année, vous pouvez trouver un établissement ouvert quelque part dans le pays qui vend des kapsalons. C’est également devenu un plat standard dans les restaurants döner belges. Il s'est même peu à peu  répandu en Allemagne, en Pologne, en République tchèque, au Maroc, en Finlande, en Lettonie, et même au Népal.

La cause du décès de Nataniël Gomes n'a pas été communiquée, mais sa mort, à l'âge de seulement, 47 ans, a été un choc pour son ami Asporaat, qui a annoncé le décès de Nataniël dans un post instagram. “Vous êtes l'homme qui a inventé le plat désormais célèbre : le salon de coiffure. Des journalistes de New York, de Chine, de Russie sont venus vous interviewer parce qu'ils pensaient que votre histoire était différente. Mais vous êtes resté calme et modeste,” écrit Jandino Asporaat.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Jandino (@jandinoasporaat)

Un vrai mélange culturel

Le plat a été décrit comme "un exemple typique du patrimoine culturel contemporain" et "représentatif de la nature transnationale de Rotterdam" par les médias néerlandais Volkskrant et RTV Rijnmond respectivement. Certes, les frites et le Gouda sont des ingrédients très locaux, cependant, les autres composants du plat témoignent bien d’échanges culturels. 

Le shawarma, originaire d'Anatolie, en Turquie au XVIIIe siècle, tire son nom du mot turc "cevirme", qui désigne la technique du chef. Sa popularisation aux Pays-Bas est dû à des décennies d’immigration turque aux Pays-Bas. Le sauce sambal, une sauce piquante composé principalement de piments forts, est indonésienne, témoignant de l'histoire coloniale hollandaise. Un dernier élément essentiel est la sauce à l'ail ou "knoflooksaus", dont l’origine est incertaine. Composée d’ail, de mayonnaise, de citron et de persil, elle semblerait cependant être originaire de Catalogne. 

Ce plat est peut-être l'un des plus savoureux de la cuisine hollandaise, même si c’est une véritable bombe calorique avec environ 1800 calories par portion! Si vous pensez savoir où se trouve le meilleur "Kapsalon", faites-le nous savoir dans les commentaires afin que d'autres puissent venir le déguster ! À La Haye, ‘Bakkerij Maxima', située dans le Zeeheldenkwartier, vaut une visite.

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024