Lundi 27 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Stéphane Grynwajc, l’avocat startup

Par Rachel Scharly | Publié le 09/04/2019 à 17:19 | Mis à jour le 10/04/2019 à 12:11
Photo : Stéphane Grynwajc
Avocat start up

Stéphane Grynwajc, avocat francophone, accompagne les startups dans leur implantation et leur croissance en Amérique du Nord. Mais pas que !

 

Avec plus de 20 ans d’expertise en droit des nouvelles technologies, Stéphane Grynwajc est diplômé en droit des universités de Paris X Nanterre et Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ainsi que de la New York University School of Law. De plus, il est titulaire d’un diplôme en management des affaires internationales de l’ESCP. 

Stéphane Grynwajc se démarque sur plusieurs plans de ses confrères français avocats aux Etats-Unis. Tout d’abord, il exerce dans quatre pays différents : les États-Unis, le Canada, la France et l’Angleterre. En étant inscrit aux barreaux de ces différents pays, Stéphane Grynwajc a la capacité de mieux comprendre ses clients qui ont une problématique entre deux pays voire dans ces quatre pays. 

Par ailleurs, Stéphane Grynwajc a pas moins de quinze années d’entreprise au sein de petites et grandes entreprises, aussi bien en Europe qu'en Amérique du Nord, derrière lui. Venant du privé, avant de créer le cabinet S. Grynwajc, il est habitué à travailler au quotidien, et en temps réel, avec des opérationnels de différentes disciplines et a une parfaite compréhension des problématiques rencontrées par les sociétés qui, venant d'un marché francophone, cherchent à s'implanter et à se développer aux Etats-Unis, qu'il s'agisse de startups, de petites, moyennes, voire de  grandes entreprises. Il a notamment, dans son passé de juriste d'entreprise, exercé comme juriste unique au sein d’une startup éditrice de logiciels d’entreprise, basée à Paris, à Londres, et aux Etats-Unis.

 

Avocat de la Tech

Cet avocat Français, Américain et Canadien, aujourd’hui basé à New York est un avocat spécialisé dans le secteur de la Tech. D’ailleurs, venant du monde des tech (il a exercé 15 ans dans des groupes technologiques) il est le seul avocat francophone de New York à connaitre de l'intérieur le secteur des technologies, d'où son expertise confirmée des problématiques légales de cette industrie et sa légitimité à conseiller des acteurs francophones du domaine.

Il le dit lui-même, amusé, « je suis un geek ». Mais que signifie être un avocat de la Tech ?

Le cabinet S. Grynwajc se positionne en particulier sur le secteur du numérique, de la pratique du droit des nouvelles technologies, du droit de la propriété intellectuelle et du droit des données personnelles.

Concernant les startups, l’avocat accompagne ses clients dans tout ce qui se rapporte au droit des technologies. Son métier est d’apporter une solution aux startups francophones en Amérique du Nord, qu’elles soient implantées ou qu'elles cherchent à s'implanter à New York, en Californie, à Austin ou au Canada.

En matière juridique, les besoins des startups sont très divers. Ces entreprises innovantes doivent être accompagnées à chaque étape de leur implantation et de leur croissance. En amont, le cabinet S. Grynwajc leur apporte son expertise juridique en droit des sociétés, en droit du travail, en droit des contrats, en droit de la propriété intellectuelle, ou encore en droit de l’immigration, dans le cadre d’une expatriation de personnel ou des fondateurs. 

Les besoins de ce type d’entreprises ne s’arrêtent pas là. Lors de la croissance de l’entreprise, Stéphane Grynwajc répond aux besoins des fondateurs, en matière de contrats d’investissement ou de l’accompagnement dans leur stratégie de levée de fonds.

 

Conformité au droit américain, canadien ou européen 

« Être un avocat américain classique ne m’intéresse pas » dit Stéphane Grynwajc. Lui qui a une parfaite maîtrise tant du droit américain et canadien que du droit européen apporte un soutien légal et réglementaire afin de donner à ses clients l’assurance que leurs activités en Angleterre, aux Etats-Unis ou au Canada restent, à tout moment, en conformité avec les lois et règlementations  applicables sur les nouveaux territoires de leur expansion.

 

Un réseau de partenaires à l’international

Afin d’accompagner au mieux leurs clients respectifs dans leurs problématiques internationales, Stéphane Grynwajc à New York, Joanna Wrzesniewski au Canada, Hélène Berard en Angleterre et Caroline Sandler-Rosental en France, ont également conclu, en 2017, un partenariat international au sein de l'alliance Atlantech Partners. Cette présence collective et multi-territoriale leur apporte une véritable synergie et un partage d’expertise dans l’accompagnement de leurs clients en Europe, et depuis l'Europe vers l'Amérique du Nord.

 

Pour en savoir plus sur le Cabinet S. Grynwajc :

www.avocat-transatlantique.com

Et sur Atlantech Partners :

www.atlantechpartners.com 

 

Rachel Scharly

Rachel Scharly

Expatriée à New York depuis 2012, Rachel Scharly est la Rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal
0 Commentaire (s)Réagir