TEST: 3277

Le candidat Mike Bloomberg se retire et apporte son soutien à Biden

Par Rachel Brunet | Publié le 04/03/2020 à 19:24 | Mis à jour le 04/03/2020 à 19:31
Mike Bloomberg

L’ex édile de New York, et candidat milliardaire dans la course à l’investiture démocrate a annoncé ce mardi 4 mars qu’il se retirait de la course et apportait son soutien à Joe Biden. Il aura dépensé quelque 500 millions de sa fortune personnelle dans cette course électorale.

 

Battre Trump !

« Il y a trois mois, j’ai présenté ma candidature à la présidentielle pour battre Donald Trump. Aujourd’hui, je me retire de la course pour la même raison : battre Donald Trump, car il est devenu clair à mes yeux que continuer aurait rendu plus difficile d’y parvenir », a-t-il déclaré dans un communiqué. Il a ajouté apporter son soutien à Joe Biden, estimant qu’il était désormais le « meilleur » candidat pour battre le président républicain en novembre.

Le candidat multimilliardaire a dépensé 500 millions de dollars dans cette course à l’investiture pour ne finalement arriver en tête que dans le petit territoire des îles Samoa américaines et n’avait décroché que 44 délégués, selon le décompte de l’agence Associated Press.

Il apporte donc son soutien à Joe Biden. Les analystes annonçaient sa candidature morte, il y a quelques semaines, mais le représentant de la ligne modérée du parti a pris la tête du nombre de délégués devant Bernie Sanders en remportant neuf Etats sur les quatorze qui votaient mardi pour choisir le candidat démocrate qui affrontera Donald Trump en novembre prochain.

Donnant un accent personnel à ses résultats, il a d’ailleurs dédié ses victoires "à tous ceux qui ont été mis à terre, ignorés, laissés pour compte."

 

Et Trump répond

Comme il fallait s’en douter, le locataire de la Maison Blanche a réagi sur les réseaux sociaux en postant  « Mini Mike Bloomberg vient de quitter la course à la présidence. J’aurais pu lui dire il y a longtemps qu’il ne faisait pas l’affaire, il aurait économisé un milliard de dollars, le vrai coût (de sa campagne). Il va désormais injecter son argent dans la campagne de Joe l’Endormi, pour sauver la face. Ça ne marchera pas ! ».

Entré tardivement en campagne, Mike Bloomberg avait opté pour une stratégie inédite en faisant l’impasse sur les quatre premiers Etats à voter dans la primaire avant la grande journée électorale du « Super Tuesday ».

Sur le même sujet
Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef des éditions New York et Miami du Petit Journal.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale