Dimanche 16 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Championnat du monde de pâté croûte : un New Yorkais en finale !

Par Anaïs Digonnet | Publié le 09/11/2018 à 15:42 | Mis à jour le 10/11/2018 à 12:33
new yorkais championnat pate croute

Pour la troisième année consécutive, Canadiens et Américains ont tenté de gagner leur ticket pour aller présenter leur pâté croûte à la finale en France.

Depuis près de dix ans, la charcuterie française a conquis l’Amérique, notamment sous l’impulsion de Daniel Boulud, un chef expatrié à New York qui gère un petit empire gastronomique entre les USA et le Canada. L’étoilé a ainsi été choisi pour présider le jury de la troisième édition de la finale américaine du Championnat du monde de pâté croûte, un drôle de concours devenu très sérieux.

Timothy Foley, vainqueur made in USA

new yorkais finale championnat

Le 15 octobre dernier, au sein du Pier Hotel dans le sud de Manhattan, les candidats des Etats-Unis et du Canada ont présenté leurs créations. Ils ont été évalués par des cuisiniers, traiteurs et meilleurs ouvriers de France expatriés. Ariane Daguin, la fille du chef gascon André Daguin, à la tête de la société D'Artagnan dans le New Jersey, a notamment fait partie de ce comité de sélection. Et pour la première fois, c’est un natif New-Yorkais qui a remporté l’épreuve. Timothy Foley, chef charcutier du food court francophone Le District, dans le sud de Manhattan, a présenté un pâté croûte en hommage à la gastronomie basque. Le cuisinier, passé notamment par Le Bernardin, grande maison de Big Apple tenu par Eric Ripert et Maguy Le Coz (et qui vient d’être couronné de trois étoiles par le Michelin pour la treizième année consécutive, ndlr), avait raté le podium l’année dernière.

Une finale en France en décembre

Antoine Corriveau, de l’Ateliers et Saveurs à Montréal a quant à lui reçu un joker lors de cette épreuve. “C’est le cas lorsque le niveau est jugé très bon et que les notes des deux premiers sont très proches !”, souligne Arnaud Bernollin, un des quatre membres fondateurs de ce concours de haute volée, qui était présent à New York. A la Maison Chapoutier de Tain l’Hermitage, où se déroulera la finale le 3 décembre prochain, les deux Nords-Américains seront jugés face au vainqueur de l’épreuve japonaise, Keiichi Tokita, qui s’est déroulée en septembre à Tokyo et de 9 autres candidats européens. 

0 Commentaire (s)Réagir