Jeudi 15 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SECURITE - Munich reste la ville la plus sure d’Allemagne

Par Lepetitjournal Munich | Publié le 18/10/2017 à 23:19 | Mis à jour le 18/10/2018 à 15:18
munich sécurité

Mardi, le rapport relatif à la sécurité dans la ville de Munich en 2016 a été présenté au conseil municipal. Il s'agit de l'équivalent administratif du rapport de police divulgué au mois de mars.

Munich reste la ville la plus sure d’Allemagne. Elle a d’ailleurs gagné en sécurité au cours de ces dernières années, notamment dans les transports en commun.

Un des points négatifs concerne le quartier de la gare. Il s’agit d’un des quartiers les plus difficiles pour les forces de l’ordre mais la situation s’est empirée au cours de l’année 2016. Il y a une augmentation de la mendicité agressive, des trafics de drogue ainsi que de la prostitution.

Pour les besoins du rapport, des citoyens ont été interrogés sur leur sentiment de sécurité. Sans surprise, environ 95% des répondants se sentent en sécurité lorsqu’ils sont à la maison, dans leur quartier ou dans les transports en commun pendant la journée. Ce chiffre diminue drastiquement lorsqu’on les interroge sur leur sentiment de sécurité le soir et la nuit. 25% des sondés estiment ne pas se sentir en sécurité dans leur quartier la nuit et plus de 35% éprouvent de l’insécurité dans les transports en commun la nuit. Enfin, plus de 50% des hommes et environ 75% des femmes se sentent en insécurité dans les espaces verts la nuit.  

Un des chantiers sécuritaires de la ville est la sécurisation des zones piétonnes au moyen de blocs de béton ne permettant pas l’accès de véhicules à ces zones considérées comme à risque depuis les derniers attentats commis à Nice, Berlin ou encore Londres.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Munich

EDUCATION

Anne Henry « FLAM est le parent pauvre de l’enseignement du français »

Le programme de consolidation du Français Langue Maternelle – FLAM- vise à favoriser la pratique extra-scolaire de la langue française chez des enfants d’expatriés français ou de familles binationales

Sur le même sujet