Dimanche 19 août 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LA CARRIÈRE DES FEMMES EN ALLEMAGNE : plus difficile qu’ailleurs ?

Par Lepetitjournal Munich | Publié le 20/10/2017 à 14:37 | Mis à jour le 23/10/2017 à 14:06
Photo : Pixabay
égalité des genres

Mercredi, Eurostat a publié l’une des plus grandes études jamais réalisées au niveau européen au sujet de la vie des femmes et des hommes. Au travers de chiffres-clés, on découvre quels sont les pays européens les plus en avance ou, au contraire, à la traîne pour parvenir à l'égalité des genres. C'est également l'occasion de vérifier lequel de ces Etats, allemand ou français, garantit le meilleur équilibre entre les hommes et les femmes.

La publication, disponible en 24 langues, analyse la vie des hommes et des femmes sous trois angles :

  • Vivre, grandir, vieillir : ce chapitre dresse le portrait des citoyens et citoyennes de l’Union européenne sous l’angle des relations familiales et de la santé ;
  • Apprendre, travailler, gagner sa vie : la vie professionnelle des travailleurs et des travailleuses est passé au crible afin d’analyser des questions telles que le niveau d’étude ou le chômage chez les hommes et les femmes ;
  • Manger, acheter, surfer, … Avoir une vie sociale : Ce sont les relations sociales des hommes et des femmes qui sont passées au analysées dans ce troisième chapitre.

Vivre, grandir, vieillir

En moyenne, les européennes quittent le domicile parental 2 ans avant les européens. Cette tendance se retrouve également en Allemagne et en France bien que les différences soient un peu moins marquées.

Les femmes ont leur premier enfant lorsqu’elles sont âgées d’un peu plus de 28 ans. Aucune donnée fiable n’existe pour l’âge des hommes à la naissance de leur premier enfant.

Si en moyenne les femmes vivent presque 6 années de plus que les hommes, elles travaillent aussi plus longtemps. Alors que les hommes prennent leur retraite, en moyenne, à un peu plus de 58 ans, les femmes doivent attendre leurs 59 ans. L’Allemagne est l'une des exceptions. Les gens y travaillent plus longtemps (jusqu’à 61 ans et plus) et les femmes y travaillent en moyenne 2 mois de moins que les hommes.

 

Allemagne

Allemagne

France

France

Europe

Europe

 

Hommes

Femmes

Hommes

Femmes

Hommes

Femmes

Départ du domicile parental

24 ans et 3 mois

22 ans et 10 mois

24 ans et 8 mois

23 ans

27 ans et 1 mois

25 ans et 1 mois

Age de la mère à la naissance du premier enfant

/

29 ans et 6 mois

/

28 ans et 6 mois

/

28 ans et 10 mois

Âge de départ à la retraite

61 ans et 2 mois

61 ans

58 ans et 7 mois

59 ans et 4 mois

58 ans et 10 mois

59 ans et  3 mois

Espérance de vie

78 ans et 4 mois

83 ans et 1 mois

79 et 2 mois

85 ans et 6 mois

77 ans et 11 mois

83 et 4 mois

Apprendre, travailler, gagner sa vie

L’égalité des genres subsiste jusqu’au niveau des études secondaires dans la majorité des pays européens. L’écart se creuse en faveur des femmes au niveau des études supérieures. En effet, en moyenne, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à atteindre un niveau d’études supérieures. Certains pays font exception à cette tendance. C’est le cas de l’Allemagne où la proportion d’hommes atteignant un niveau d’études supérieures est significativement plus élevée.

 

Allemagne

Allemagne

France

France

Europe

Europe

 

Hommes

Femmes

Hommes

Femmes

Hommes

Femmes

Personnes ayant obtenu un niveau d’éducation primaire

12,1%

14,9%

21,3%

22,5%

23,1%

23,0%

Personnes ayant obtenu un niveau d’éducation secondaire

56,5%

59,8%

46,5%

40,6%

47,9%

44,5%

Personnes ayant obtenu un  niveau d’éducation supérieur

31,3%

25,2%

32,2%

36,9%

28,9%

32,5%

Le taux d’emploi reste une catégorie dans laquelle un fossé existe entre les hommes et les femmes. En Europe, le taux d’emploi des hommes est supérieur à celui des femmes de 10%. Parallèlement, les femmes sont plus concernées par le chômage.

L’écart se creuse lorsqu’on envisage la durée du travail ou le niveau hiérarchique. Les femmes sont beaucoup plus représentées dans des emplois à temps partiel, notamment en Allemagne où cela touche 46,5% des femmes qui travaillent. Elles atteignent moins facilement des positions hiérarchiques. L’écart est particulièrement marqué en Allemagne où 71% des cadres supérieurs sont des hommes.

L’écart salarial reste une réalité en dépit des initiatives prises par les différents Etats européens. En moyenne, en Europe, l’écart salarial est de 16,3% en faveur des hommes. Il est légèrement inférieur en France (15,8%) et nettement supérieur en Allemagne (22%).

 

Allemagne

Allemagne

France

France

Europe

Europe

 

Hommes

Femmes

Hommes

Femmes

Hommes

Femmes

Taux d’emploi

78,4%

70,8%

67,6%

60,9%

71,8%

61,3%

Temps partiel

9,4%

46,5%

7,5%

29,8%

8,9%

31,9%

Chômage

4,5%

3,8%

10,3%

9,9%

8,4%

8,8%

Cadres supérieurs

71%

29%

67%

33%

67%

33%

 

 

Allemagne

France

Europe

Ecart salarial

22%

15,8%

16,3%

Manger, acheter, surfer, … Avoir une vie sociale

En moyenne, les hommes mènent une vie moins saine que les femmes mais font plus de sport. Cette tendance est surtout marquée en France où, par exemple, les hommes sont 26,4% à fumer contre 19,7% des femmes. Les Français (31,8%) sont toutefois plus sportifs que les Françaises (18,9%) mais moins que les Allemands qui sont 51,2% à pratiquer une activité physique régulière.

Les habitudes de consommation masculines semblent avoir une répercussion sur le poids car les hommes sont plus touchés par le surpoids que les femmes. A cet égard, les Français et les Françaises sont en-dessous de la moyenne européenne alors que les Allemands sont au-dessus.

 

Allemagne

Allemagne

France

France

Europe

Europe

 

Hommes

Femmes

Hommes

Femmes

Hommes

Femmes

Fumeurs quotidiens

18,5%

14,3%

26,4%

19,7%

23,8%

15,8%

≥ une portion de fruits ou légumes/ jour

39,4%

50,2%

47,2%

53,4%

48,6%

53,9%

≥150 minutes d’activité physique / semaine

51,2%

45,5%

31,8%

18,9%

35,7%

26,2%

Individus en surpoids (IMC≥25)

58,4%

43,2%

51,7%

39,8%

57,3%

43,7%

Si certaines activités telles que le cinéma ou le spectacle concernent à peu près les mêmes proportions d’hommes et de femmes partout en Europe, deux activités diffèrent fortement. Il s’agit des évènements sportifs qui, sans surprise, mobilisent plus les hommes que les femmes. L’autre activité est la lecture. Si 42% des européennes déclarent avoir lu au moins 5 livres au cours de l’année qui précède, les hommes sont seulement 31% dans ce cas. Les Françaises et les Allemandes sont particulièrement friandes de lecture car elles sont 54% à avoir lu au moins 5 livres au cours des 12 derniers mois.

 

Allemagne

Allemagne

France

France

Europe

Europe

 

Hommes

Femmes

Hommes

Femmes

Hommes

Femmes

Individus étant allés au cinéma jusqu'à 3 fois au cours des 12 derniers mois

30%

31,6%

26,8%

30,5%

27,4%

28,6%

Individus étant allés au spectacle jusqu'à 3 fois au cours des 12 derniers mois

32,6%

34,7%

35,2%

38,7%

27,7%

30,3%

Personnes ayant visité des sites culturels jusqu'à 3 fois au cours des 12 derniers mois

32,3%

32,2%

32,7%

33,7%

27,3%

28%

Fréquentation des évènements sportifs jusqu'à 3 fois au cours des 12 derniers mois

20,8%

15,6%

21,4%

12,9%

20,6%

13,4%

Personnes ayant lu au moins 5 livres au cours des 12 derniers mois

39%

54%

37%

54%

31%

42%

L’usage d’internet diffère peu en fonction du sexe de l’utilisateur. Les femmes utilisent les réseaux sociaux plus volontiers que les hommes. Ces derniers sont plus nombreux à lire la presse en ligne. En ce qui concerne les achats sur le net, les femmes achètent proportionnellement plus de vêtements et les hommes des équipements électroniques. En ce qui concerne les articles ménagers, cela diffère d’un pays à l’autre. Si les Français confient cette tâche à Madame, ce n’est pas le cas des Allemands qui sont 56% à effectuer ce type d’achat en ligne.

 

Allemagne

Allemagne

France

France

Europe

Europe

 

Hommes

Femmes

Hommes

Femmes

Hommes

Femmes

Utilisation des réseaux sociaux*

56%

56%

44%

49%

61%

65%

Recherche d’emploi sur internet*

20%

23%

18%

21%

21%

22%

Lecture de la presse en ligne*

76%

68%

57%

55%

72%

68%

Commande en ligne de vêtements ou d’articles de sport*

56%

74%

51%

61%

56%

68%

Commande en ligne d’équipements électroniques*

33%

16%

20%

11%

31%

17%

Commande en ligne d’articles ménagers*

56%

50%

36%

38%

45%

43%

* parmi les individus de 16 à 74 ans ayant utilisé internet dans les trois derniers mois

Si l’égalité entre hommes et femmes doit encore faire des progrès, c’est certainement dans le domaine de la répartition des tâches ménagères et des soins aux enfants. Dans tous les pays européens sans exception, la part des femmes qui s’occupent du ménage et des enfants est plus importante que celle des hommes.

En Europe, 92% des femmes s’occupent des enfants tous les jours contre seulement 68% des hommes. Les Français sont proportionnellement plus nombreux à s’occuper de leurs enfants quotidiennement (74%) que les Allemands (64%).

Le constat est similaire en ce qui concerne les tâches ménagères. Si 34% des européens cuisinent ou font le ménage tous les jours, les européennes sont 79% dans ce cas.

 

Allemagne

Allemagne

France

France

Europe

Europe

 

Hommes

Femmes

Hommes

Femmes

Hommes

Femmes

Personnes de 25 à 49 ans s'occupant de leurs enfants tous les jours

64%

88%

74%

93%

68%

92%

Personnes de 18 ans et plus qui cuisinent et/ou font le ménage quotidiennement

29%

72%

36%

80%

34%

79%

Ces chiffres peuvent, pour certains aspects, confirmer un sentiment souvent partagé par les Françaises qui vivent en Allemagne, à savoir que la position de la femme en Allemagne est moins bonne qu’en France. Pour plus d'exactitude, c'est surtout la situation de la femme qui a une activité professionnelle qui est problématique. Les Françaises et les Allemandes consacrent à peu près le même temps aux loisirs et aux activités sociales. La problématique de la charge domestique est la même pour toutes, les femmes étant encore majoritaires à s'occuper des enfants et du ménage. 

Au niveau professionnel, le taux d'emploi des femmes est plus élevé en Allemagne (70,8%) qu'en France (60,9%) mais les femmes ont plus vite limitées à des emplois à temps partiel (46,5%), ont un salaire moindre que celui d'un homme (22%) et ont moins de chances d'accéder à des fonctions de cadre (29%) en Allemagne. Ces données peuvent notamment s'expliquer par le manque de place en crèche, un Elternzeit très long et les horaires scolaires qui ne permettent pas d'exercer un travail à temps plein.

D’autres chiffres peuvent être consultés sur le site d’Eurostat dans le document « La vie des femmes et des hommes en Europe, un portait statistique ».

0 CommentairesRéagir

Vivre à Munich

Heidelberg Mannheim Appercu

EXPATRIATION-ALLEMAGNE - L'intérêt des complémentaires santé

Les complémentaires santé permettent d’être mieux couvert et remboursé sur vos soins et appareillage médical. Sont-elles obligatoires en Allemagne ? Que couvrent-elles ? Quelles mutuelles choisir ?