Mardi 26 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

KARL VALENTIN – L’humoriste bavarois par excellence

Par Lepetitjournal Munich | Publié le 08/06/2017 à 22:00 | Mis à jour le 22/05/2017 à 11:14

Karl Valentin (1882-1948) reste dans les mémoires bavaroises comme un personnage haut en couleurs à découvrir sans modération...

A la fois humoriste, écrivains de sketchs, parolier, collectionneur, ouvrier, philosophe mais surtout avant-gardiste, il est né à Munich. Son enfance est marquée par la perte de sa s?ur peu après sa naissance, suivie ensuite par ses deux frères la même année. Karl Valentin est différent des autres enfants, il se fait remarquer par ses professeurs et par les adultes en général. Une de ses occupations favorites était de jouer au docteur. Mais le sang artificiel et le costume ne lui suffisaient pas, il lui fallait de véritables blessés. L'été, il dispersait donc au sol des morceaux de verre afin que des petits enfants, jouant pieds nus, se coupent. Cela créait de véritables situations d'urgence et lui permettait d'avoir des patients à transporter! Il a lui-même raconté cette anecdote dans Jugendstreichen des Knaben Karl, les mémoires de son enfance.

Valentin entretenait également une grande passion pour l'hiver et particulièrement pour le patin à glace sur l'Isar. Un jour, il est passé à travers la glace. Il aurait gardé de l'asthme toute sa vie à cause de ce plongeon dans les eaux glacées de l'Isar.

Son professeur de cithare appréciait beaucoup le jeune garçon qui possédait un talent indéniable pour la musique. Plus tard, il a appris seul à jouer du violon, du piano, de la mandoline et presque tous les instruments à vent. Dès 1902, Valentin commence à construire un « Orchestrion », sorte d'instrument universel composé de vingt-sept parties. Sous le pseudonyme de Charles Fey, il part en tournée avec cet instrument cinq ans plus tard. Il voyage ainsi de Leipzig à Berlin. De ses propres dires, cette expérience est désastreuse.

Lorsque Valentin rencontre la jeune Liesl Karlstadt au Frankfurter Hof, déguisée en soubrette, il tombe follement amoureux. Elle devient vite sa muse et sa partenaire humoriste. Elle seule parvient à supporter et apaiser la personnalité capricieuse et complexe de Karl Valentin, elle était à la fois sa souffleuse, sa psychologue et son organisatrice. Après la mort de Valentin, elle est devenue une actrice populaire au Bayerischer Rundfunk et est apparue en 1956 comme protagoniste du premier spot télévisé de l'histoire allemande.

Le musée Valentin Karlstadt vous accueille toute l'année (sauf le mercredi) dans l'Isartor. Ce petit musée se visite en moins d'une heure. L'exposition permanente comporte environ 500 objets ayant appartenu à Karl Valentin & Liesl Karlstadt : photos, textes, lettres, bibelots. La visite est très interactive car il y a beaucoup de petites vidéos à regarder et de curiosités telles que des miroirs déformants. Il ne faut donc pas hésiter à y amener vos enfants. Si vous avez une petite faim, on vous conseille vivement le Turmstüberl, le celèbre petit café du troisième étage de la tour sud qui surplombe le Tal. 

Plus d'infos : http://www.valentin-musaeum.de/

Camille Babeau (www.lepetitjournal.com/munich) vendredi 9 juin 2017 (mise à jour)

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Munich ?

Francfort Appercu
GASTRONOMIE

Mile Chef - Un taboulé fraîcheur pour fêter l'arrivée des beaux jours

En cette semaine de fin du ramadan, à quelques jours de la fête de l' Aïd al-Fitr, marquant la fin du jeûne des musulmans, nous vous proposons une recette toute simple de taboulé oriental.

Vivre à Munich

Berlin Appercu
TRADITIONS

Que fête-t-on réellement en Allemagne ce jeudi 21 mai ?

Aujourd'hui c'est le jeudi de l’Ascension. Une fête chrétienne souvent chômée en Europe mais pas uniquement... En Allemagne, c’est aussi le Vatertag (la fête des pères). Tour d'horizon de ces fêtes.

Sur le même sujet