Jeudi 20 septembre 2018
Montreal
Montreal
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

HDC&LTK – la passion artistique

Par Lepetitjournal Montreal | Publié le 01/07/2015 à 22:00 | Mis à jour le 02/07/2015 à 18:10

Entre la France et le Québec, le rap ne connait pas de frontière. Le groupe HDCxLTK nous le prouve. Né il y a tout juste un an, ce nouveau groupe prometteur se différencie de tous les autres par sa singularité musicale.

 
credit photo : Matisse Makwanda

 

Gagnants de la 5e édition du festival montréalais « Mon quartier mon art », un concours qui  réunit la relève de la scène rap, du slam et de la danse du Québec, le duo de rappeurs franco-montréalais redonne des couleurs au rap.

Sur scène et dans la vie ils forment un duo transcendant, aussi prodigieux que Taktika mais dans un style différent, loin des stéréotypes du rap sombre. La particularité de ce groupe se trouve dans le mélange France/Québec.

 
À tout juste 23 ans et 24 ans Leo et David forment le groupe HDCxLTK. L'un est un français originaire de Metz, l'autre un québécois de Montréal. Quelques minutes suffiront pour que l'alchimie opère « c'était la première fois que je ressentais ça avec quelqu'un, j'avais jamais senti autant de symbiose avec quelqu'un d'autre » explique David. Ce lien, David et Leo l'on forgé au fil du temps « quand on a commencé à rapper j'ai dit à David qu'il faut qu'on passe le plus de temps ensemble, qu'on devienne des frères » raconte Leo. Cette fraternité est perceptible partout où ils passent mais davantage sur scène.

Sur scène Leo et David sont deux personnes différentes, l'un est communicatif, l'autre est passionné, ensemble ils se complètent « parfois sur scène je m'enlève du micro, je respire parce que je sais qu'il est là et qu'il back mes fins de phrases » lâche Leo.

 

Très tôt un goût prononcé pour la musique

Né à Metz en France, Leo Knoepffler se passionne pour la musique dès son plus jeune âge. Sa passion pour l'univers du hip hop : il la tient de ses deux parents « quand j'étais bébé mon père mixait quelques fois (?) ma mère est marocaine et dans la culture arabe la danse est primordiale » rappelle Leo  qui a fait de la danse hip hop la première de ses passions.

Natif de Montréal David Campana Dorcelus ne s'est pas tout de suite intéressé au rap, son attrait pour le soccer et le chant ne le prédisposait pas à une carrière dans le rap « quand j'étais jeune j'aimais beaucoup le chant, j'écoutais beaucoup de Michael Jackson » se souvient David. Avec l'âge le jeune homme découvre peu à peu l'univers du rap grâce à un ami rencontré à Québec qui lui fait découvrir le titre "À l'ombre du show business" de Kery James et Charles Aznavour. « Après avoir écouté ça j'avais les larmes aux yeux et je lui ai dit que je voulais faire du rap ma vie » raconte David.

 

credit photo : Julie Deschandol

Des influences multiples

À chaque live le même scénario, deux jeunes hommes avec une énergie débordante et épidémique montent sur scène et donne le ton sur les titres « OHNO » ou « Nés avec ». Des musiques teintées de toutes sortes d'influences musicales « le jazz c'est quelque chose qui nous rejoint beaucoup mais il n'y a pas d'influences spéciales car on aime la musique tout simplement» lâchent t-ils à l'unisson.

La musique : c'est leur vie, leur passion, pour elle ils donnent tout « nous on aime faire du rap, on veut sauter sur la scène, voir le monde turn-up, les faire lever » explique David.

 

Un avenir prometteur

Leur passage fulgurant au concours « mon quartier mon art » leur a valu une belle victoire avec à la clé l'enregistrement d'une chanson dans un studio professionnel avec DJ Horg, la création d'un clip vidéo et un passage dans une radio montréalaise.

Le groupe qui n'a pas encore d'agent comble se manque grâce à un concept artistique SEFT Art dans lequel ils se développent « on a pas d'agent, on va être notre propre agent, et SEFT Art est une manière de nous représenter » développe David. Dans les prochaines années HDCxLTK voit les choses en grand « on aura surement plus de fans sur notre page, plus de shows » pressent Leo. Un groupe talentueux à surveiller ?

 

Fanny Nonvignon (Lepetitjournal.com/Montréal) Jeudi 2 Juillet 2015

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet