Mardi 16 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ARCHITECTURE MEXICAINE – La maison serpent de Naucalpan

Par Lepetitjournal Mexico | Publié le 11/08/2011 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 12:37

El Nido de Quetzalcóatl est une maison en forme de serpent qui se trouve à Naucalpan, dans l'état de Mexico. C'est une des dernières créations d'un architecte mexicain, Javier Senosiain, qui n'en est pas à son premier coup d'essai

La Casa Organica. (Courtoisie Javier Senosiain)

Javier Senosiain, architecte organique
Javier Senosiain est né en 1948, il suit des études d'architecture à l'Université Nationale Autonome du Mexique. Depuis lors, il se consacre à l'architecture mais aussi à l'enseignement et à la recherche. Il est influencé par l'art mexicain populaire et par l'architecte Antoni Gaudi dont le travail a marqué la ville de Barcelone. Javier Senosiain construit aussi bien des maisons individuelles que des immeubles de bureaux ou d'habitation.
Sa première réalisation, en 1984, est une maison d'habitatation: la Casa Organica. C'est la création qui, jusqu'à maintenant encore, lui donnera le plus de satisfaction et de fierté et celle qui va influencer toute son ?uvre puisque Javier Senosiain se classe dans le mouvement de l'architecture organique.
Cette dernière vise à atteindre une certaine harmonie entre l'habitat humain et la nature. Elle prend en compte les aspects géographiques, topographiques, l'orientation, la vue, l'environnement mais aussi l'identité et la culture des hommes.
La figure de proue de ce mouvement est l'américain Frank Lloyd Wright. L'exemple le plus accompli de l'architecture organique est, sans aucun doute, la maison de la cascade que Lloyd Wright achèvera en 1939. Elle se situe à Pittsburgh aux États-Unis.

Nido Quetzalcóatl Javier SenosiainEl Nido de Quetzalcóatl et son cadre verdoyant. (Photo: Olivier Charpentier) 

El Nido de Quetzalcóatl
Aussi atypique que puisse paraître cette maison, il s'agit bel et bien d'une maison d'habitation occupée depuis la fin de sa construction en 2008. Elle tire son nom de celui d'un dieu aztèque qui était représenté sous la forme d'un serpent à plumes.
Elle correspond, bien entendu, à la définition de l'architecture organique dans son souci de rapprocher l'homme et la nature. Le terrain de 5000 mètres carrés sur lequel était tenu de travailler l'architecte avait des caractéristiques géographiques et topographiques très particulières qui rendaient la construction d'une maison difficile: il comptait un certain nombre de grottes et son sol était accidenté et sinueux. A ceci s'est ajoutée la volonté de l'architecte de ne pas sacrifier la vie végétale existante qui représentait près de 98 pour cent de la surface totale. Ces impératifs ont inspiré Javier Senosiain au lieu de le décourager. Il eut l'idée de donner à sa future réalisation la forme d'un serpent dont le corps épouse parfaitement le sol du terrain et se faufile parmi la végétation en passant à l'intérieur des grottes. La végétation épargnée par le choix de l'architecte offre aux habitants une vue magnifique et un cadre de vie idyllique et verdoyant.     

Les autres créations de Javier Senosiain
D'autres réalisations de l'architecte, tout aussi anticonformistes, se classent dans le mouvement de l'architecture organique comme en temoigne leur appelation.  
Parmi elles, citons la Ballena Mexicana (la baleine mexicaine), el Cacahuate (la cacahuète), la Casa Flor (la maison fleur), el Hongo (le champignon), ou encore el Tiburón (le requin)  
Le travail de Javier Senosiain ne laisse personne indifférent. Si ses admirateurs rivalisent de superlatifs pour qualifier l'oeuvre de leur idole, il doit aussi compter avec un nombre important de détracteurs. L'arrivée d'une de ses ?uvres n'est pas toujours vue d'un bon ?il par les habitants du voisinage: dans le cas del Nido de Quetzalcóatl, il fallut se faire à l'idée de vivre à proximité d'un serpent géant?
Et vous qu'en pensez-vous ?    

Olivier CHARPENTIER (www.lepetitjournal.com/mexico) jeudi 11 août 2011 (Republication)

Pour tout connaitre de l'archichitecture organique et découvrir toutes les créations de Javier Senosiain rendez-vous sur son site internet

A Lire:
CESAR PELLI - Un grand nom de l´architecture présent au Mexique
ARCHITECTURE ? Des boules de Tlaquepaque à Barragán: un rêve éveillé
ARCHITECTURE ? Le football à l'honneur
ARCHITECTURE ? Tlaxcoaque: une place hautement symbolique 
EXPO - Ricardo Legorreta ou l'architecture du mieux vivre

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Hong Kong Appercu
HISTOIRE

La cité des ténèbres de Hong Kong

Objet de curiosité voire de crainte, Kowloon City a alimenté les histoires les plus extraordinaires. Histoire de la plus incroyable des aventures humaines qu'ait jamais connu Hong Kong!

Sur le même sujet