Dimanche 16 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LITTÉRATURE - Top 5 des livres qui nous éclairent sur le Mexique

Par Lepetitjournal Mexico | Publié le 08/03/2012 à 03:00 | Mis à jour le 15/11/2012 à 10:36

Se plonger dans la littérature nationale est certainement l'un des meilleurs moyens pour comprendre l'histoire et la culture d'un pays. Lepetitjournal.com vous propose donc une sélection de cinq livres mexicains pour tenter de mieux cerner le pays aztèque

Ceux d'en bas de Mariano Azuela (1916)
Mariano Azuela (1873-1952) a vécu de près les troubles révolutionnaires qui ont secoué le Mexique au début du XXème siècle puisqu'il s'engagea, en qualité de médecin major, dans l'armée de Julián Medina. Dans Ceux d'en bas, il s'attache à raconter la révolution, telle qu'elle fut faite par les hommes du peuple, en présentant les exploits du paysan Demetrio Macías qui, après avoir frôlé la mort, a formé une troupe révolutionnaire avec vingt-cinq de ses compagnons. Ceux d'en bas est considéré comme un pilier de la littérature révolutionnaire et un classique des Lettres mexicaines.

Le Labyrinthe de la solitude d'Octavio Paz (1950)
Quand paraît cet essai en 1950, Octavio Paz n'a que trente-six ans. Le futur prix Nobel de littérature est pourtant loin d'être un inconnu puisqu'il a déjà écrit plusieurs poèmes devenus célèbres et s'est engagé avec force aux côtés des républicains dans la guerre civile espagnole. Dans Le Labyrinthe de la solitude, Paz se penche sur ses compatriotes et tente de dresser le portrait type "du mexicain" en mettant en avant quelques traits communs comme la virilité exacerbée, la culture de la mort ou le goût de l'ordre. Dans ce texte, l'écrivain mexicain n'épargne en rien ses compatriotes mais justifie ses critiques en les présentant comme nécessaires pour leur libération puis leur reconstruction.

La plus limpide région de Carlos Fuentes (1958)
Premier roman de l'écrivain Carlos Fuentes, La plus limpide région est une critique de la société mexicaine dont le titre constitue une périphrase ironique (il désigne la capitale mexicaine alors que cette dernière est l'une des villes les plus polluées du monde). Dans La plus limpide région, le prix Cervantes 1987 réalise le portrait de la société mexicaine du milieu du XXème siècle en offrant un aperçu de ses différents composants culturels : espagnols, indigènes et métis. Bien que complexe, ce texte est aujourd'hui considéré comme un classique de la littérature hispano-américaine.

Mexico midi moins cinq de José Agustin (1966)
La toile de fond de ce roman est le Mexico des années soixante. Son héros, un jeune bourgeois que l'auteur appelle X, vient d'achever ses études secondaires et s'apprête à entrer à l'université. A travers lui, José Agustin dresse le portrait de toute une génération et décrit le mouvement de la Onda dont il est le chef de file et qui bouleversa les comportements au Mexique. Ce texte marque un tournant dans la littérature mexicaine en raison de son ton très irrévérencieux, mais aussi de son écriture tonique et originale faite d'expressions familières, de blagues potaches et de mots-valise.

La nuit de Tlatelolco d'Elena Poniatowska (1971)
Née à Paris d'un père polonais et d'une mère mexicaine, la journaliste et écrivaine Elena Poniatowska est aujourd'hui l'un des auteurs les plus renommés du Mexique. En 1971, elle publie La nuit de Tlatelolco, la chronique bouleversante du mouvement mexicain de soixante-huit, réprimé dans le sang par le pouvoir en place. La force de ce livre réside dans la multitude de témoignages que l'auteure a réussi à assembler sur ces évènements violents à un moment où les gouvernants mexicains les minimisaient.

Olivier CHARPENTIER (www.lepetitjournal.com/mexico) jeudi 8 mars 2012

Lire aussi:
Notre article du 15 juin 2011: TOP 10 – Les indispensables du cinéma mexicaind
Notre article du 17 janvier 2012: TOP 5 - Ces séries mexicaines qui cartonnent
Notre article du 21 février 2012: TOP 5 - Ces chansons françaises reprises par des artistes mexicains
Notre article du 26 mai 2011: MUSIQUE - Les chanteurs français s'exportent au Mexique
Notre article du 13 juillet 2011: CHANSONS MEXICAINES – Le Top 5 des musiques les plus représentatives du Mexique
Notre article du 29 mars 2012: TOP 5 - Ces chansons mexicaines reprises par des artistes francophones

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Mexico

LEPETITJOURNAL.COM

Devenez notre correspondant au Mexique

Vous aimez écrire ? Vous voulez découvrir le Mexique autrement et faire des rencontres inoubliables ? Nous recherchons un(e) correspondant(e) pour développer notre contenu localement !

Sur le même sujet