Mercredi 3 juin 2020
Melbourne
Melbourne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une base de données pour promouvoir les femmes en sciences

Par Rim Bohle | Publié le 16/08/2019 à 23:00 | Mis à jour le 16/08/2019 à 23:00
femme sciences STEM Women

Le gouvernement australien soutient un projet porté par plusieurs instituts de recherche pour promouvoir les chercheuses dans le monde scientifique. La première initiative est le lancement d'une base de données identifiant toutes les scientifiques femmes et leurs projets de recherche.

Avec le soutien financier du gouvernement australien, l'Australian Academy of Science, CSIRO, Science and Technology Australia et l'Australia Science Media Center ont créé STEM Women, une base de données pour promouvoir les femmes dans la recherche. Un scientifique sur quatre cités dans les medias est une femme.

Promouvoir les femmes scientifiques

L'outil permet à ces dernières de rejoindre certains comités, mettre en avant leurs compétences, se mettre à disposition de la presse pour des entretiens. Professeur John Shine, président de l'Australian Academy of Science souligne: "Lorsque ces femmes parlent dans les médias, à des évènements publics ou dans des amphithéâtres, elle peuvent inspirer des jeunes filles à suivre leur chemin."

L'australienne Elizabeth Blackburn seule prix nobel féminin

Elizabeth Blackburn est la seule scientifique australienne à avoir reçu le prix nobel. Née à Hobart, en Tasmanie, Mme Blackburn est biologiste moléculaire et vit aux Etats-Unis. Avec Carol Greider, elle identifie en 1985 la telomerase, une enzyme jouant un rôle crucial dans le vieillissement cellulaire. Cette découverte les voit récompenser du Prix Nobel de physiologie et médecine en 2009.

Elizabeth Blackburn

Tanya Monro, experte en photonique

Parmi les grands noms scientifiques australiens actuels, on retrouve Professeure Tanya Monro, connue internationalement pour son travail en photonique, la science des particules de lumière de toutes sortes pour des applications allant de la téléphonie mobile aux lasers médicaux. Professeure Monro réside en Australie Méridionale.

Tanya Moroe

Michelle Simmons, spécialiste en informatique quantique

Professeure Michelle Simmons est aussi reconnue internationalement pour ses recherches dans le domaine de l'informatique quantique. Son groupe a notamment developpé un transistor à partir d'un seul atome de phospore, incorporé dans un cristal de silicium.

Michelle Simmons

 

 

Rim Bohle

Rim Bohle

Directrice de l’édition Melbourne. Passionnée de photographie, avide fureteuse de bons plans. Toujours prête pour débattre autour d’un bon café! rim.bohle@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s)Réagir