Dimanche 29 novembre 2020
Melbourne
Melbourne

PVT : nouveaux critères pour faciliter l'aide aux zones sinistrées

Par Rim Bohle | Publié le 17/02/2020 à 01:07 | Mis à jour le 17/02/2020 à 09:00
Photo : Le gouvernement modifie le PVT pour aider les zones sinistrées
PVT zone sinistree incendie
Le gouvernement Morrison annonce la modification des règles d'éligibilité pour une deuxième année en PVT. Ces amendements devraient permettre l'aide à la reconstruction des zones sinistrées par les incendies de cet été.
 
Le gouvernement fédéral australien s'apprête à amender les conditions du Permis Vacances Travail (PVT), afin de permettre aux titulaires de participer à la reconstruction des zones dévastées par les incendies cet été.
 

Travaux en zones sinistrées elligibles pour une deuxième année

Les travaux de construction dans les zones, y compris le défrichage des terres, la reconstruction des clôtures et des maisons, seront considérés comme des emplois éligibles pour une deuxième année en PVT. Les titulaires doivent en effet effectuer trois mois sur des emplois désignés par le gouvernement pour postuler à un second visa, six mois pour une troisième année.
 

Volontariat accepté, possibilité de rester un an sur le même poste

Les missions de volontariat sur ces postes et dans ces régions seront aussi acceptées. Le gouvernement prévoit également la possibilité pour les pvtistes de rester un an dans un même emploi sur ces zones, au lieu de six mois.
Rim Bohle

Rim Bohle

Directrice de l’édition Melbourne. Passionnée de photographie, avide fureteuse de bons plans. Toujours prête pour débattre autour d’un bon café! rim.bohle@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté Melbourne

TÉMOIGNAGES

APPEL A TÉMOINS - Allez-vous rentrer en France pour Noël ?

Allez-vous tout de même rentrer en France pour les fêtes ? Quel est votre état d’esprit à l’approche de Noël et du nouvel an ? Si vous restez dans votre pays de résidence, qu’avez-vous prévu ?

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
SPORT

Wind-Surf : Sarah Hauser entre au Guinness World Records

La windsurfeuse Calédonienne Sarah Hauser entre au Guinness World Records pour la plus haute vague wind-surfée par une femme à 10,97 mètres de haut à Haiku, Hawaï, USA le 31 Décembre 2019.