Jeudi 28 mai 2020
Melbourne
Melbourne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La NGV plonge au cœur du New-York underground des années 80

Par Julia Vastel | Publié le 30/11/2019 à 20:30 | Mis à jour le 01/12/2019 à 00:18
haring basquiat

Ils incarnent à eux deux le génie artistique, les combats politiques et les excès d’une décennie : Keith Haring et Jean-Michel Basquiat sont exposés jusqu’en avril et en exclusivité mondiale à la National Gallery of Victoria (NGV) à Melbourne.

Haring, Basquiat : portraits croisés

Les oeuvres de Keith Haring et Jean-Michel Basquiat  sont reconnaissables entre toutes : formes synthétiques soulignées de noirs, aux couleurs vives et sur des supports variés pour Haring ; peintures primitives, écritures, collages pour Basquiat, inspirés tous deux par l’art de la rue et le graffiti – les deux hommes ont marqué de leur empreinte la décennie 80 et influencent encore aujourd’hui les nouvelles générations d’artistes. 

Ils se rencontrent pour la première fois en 1979 et ne cesseront par la suite de se croiser à New-York ou ailleurs et de collaborer autour des thèmes qui leur sont chers.

 

basquiat haring

 

Combats communs et mouvement Underground

L’exposition propose plus de 200 œuvres des deux artistes, autour de plusieurs thèmes : leurs débuts, la symbolique de leurs œuvres, les causes pour lesquelles ils s’engageaient tous les deux, leurs fins précoces. Des œuvres fortes, marquées par le rejet de la société de consommation, la lutte contre le racisme, la ségrégation ou l’injustice sociale.

Des idéaux communs, et un mouvement en toile de fond : Haring et Basquiat représentent à eux deux l’Amérique underground de l’époque. L’exposition nous offre une plongée mémorable dans les clubs new-yorkais des années 80 aux côtés d’Andy Warhol et de Grace Jones, au son de Madonna ou de Blondie !

 

Haring basquiat

 

Une première mondiale pour un anniversaire

C’est la première fois que les deux artistes sont réunis autour d’une même exposition, et la date n’a pas été choisie au hasard : La NGV et la ville célèbrent cette année les 35 ans de la venue de Keith Haring à Melbourne. L’artiste y avait peint une œuvre murale éphémère sur le Waterwall du NGV, une œuvre qui a été pour l’occasion reproduite à l’identique sur la devanture du musée !

Un hommage au maître de la fresque murale, et une exposition passionnante à l’image de ces deux artistes qui auront fait des années 80, une décennie de lutte et de créativité sans borne !

 

haring basquiat

Nous vous recommandons

Julia Vastel

Julia Vastel

Journaliste française fraîchement arrivée à Melbourne, en quête de nouveauté et d'aventure! Passionnée de sport, d'Histoire, j'ai fait mes classes à la radio et souhaite désormais partager mes découvertes australiennes avec les lecteurs de LPJ Melbourne.
0 Commentaire (s)Réagir