TEST: 2273

Fermeture d'un collège catholique: l'Etat demande a être remboursé

Par Rim Bohle | Publié le 05/08/2019 à 23:00 | Mis à jour le 02/12/2020 à 20:23
Presentation College Windsor

La semaine dernière, le Presentation College Windsor, un des plus anciens collèges catholiques pour filles du Victoria, a annoncé qu'il ne réouvrirait pas ses portes à la rentrée 2021, faute d’un nombre suffisant d’inscriptions. L'Etat du Victoria demande le remboursement d'une subvention  donnée à l'établissement pour rénovation. Le principal d'un collège catholique voisin parle des difficultés à recruter des élèves suite aux révélations d'abus sexuels au sein de l'Eglise.

Presentation College Windsor

Chute du nombre d'inscriptions

En début de semaine dernière, les parents et les élèves du Presentation College Windsor ont été informés de la fermeture de l'établissement l'année prochaine. "Malgré nos efforts pour nous développer, la chute du nombre d’inscriptions a été un vrai challenge pour nous," écrit dans un communiqué Filina Virgato, principale du college. L'établissement emploie 69 personnes à temps-plein dont 44 professeurs. En 2018, le collège accueillait 466 élèves, soit 29 pour cent de moins qu'il y a 10 ans.

L'Etat demande le remboursement d'un financement

Le gouvernement du Victoria réclame à l'école la somme de 1 million de dollars, attribuée sous forme d'une subvention en 2017 pour des travaux de rénovation. Un représentant du département d’Education du Victoria confirme que le gouvernement cherche à récupérer ces fonds pour les redistribuer vers une autre école catholique.

Baisse de la foi, scandales des abus sexuels au sein de l'Eglise

Interrogé par le quotidien The Age, Gerald Bain-King, principal Christian Borthers’ College St Kilda, le plus ancien collège catholique pour garcons de Melbourne, commente : "Les scandales d’abus [sexuels] qui ont rongé l’Eglise n’aident pas."  Il ajoute : "Il ne fait aucun doute que de nombreuses personnes vivant proche du centre ville ne sont pas patriquants ou peu à l'aise avec l’idée d’un enseignement religieux et évidemment les récents scandales n’ont pas présenté la foi catholique sous son meilleur jour."

 

 

Rim Bohle

Rim Bohle

Directrice de l’édition Melbourne. Passionnée de photographie, avide fureteuse de bons plans. Toujours prête pour débattre autour d’un bon café! rim.bohle@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Melbourne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com