Samedi 6 juin 2020
Melbourne
Melbourne
  Ne manquez plus les
dernieres nouvelles
S'abonner

Coronavirus : critique du gouvernement, isolement ou insouciance

Par Dorian Boussol | Publié le 16/03/2020 à 20:30 | Mis à jour le 16/03/2020 à 20:30
Photo : Il y'a 160 000 cas de Corona Virus dans le monde.
Coronavirus geelong Melbourne

Depuis ce week-end et les nombreuses mesures de sécurité prises par le gouvernement australien, le covid-19 est dans toutes les conversations. Nous sommes allés à la rencontre des habitants de la ville de Geelong, deuxième plus grande ville du Victoria après Melbourne. Les avis oscillent entre peur et  incompréhension.

'Le gouvernement a réagi beaucoup trop tard'

Pour Sophia, 48 ans et mère au foyer, les décisions du gouvernement son trop tardives et elle craint une propagation rapide du virus : " Quand on voit comment le virus se propage en Europe, cela me fait peur. Je pense que le gouvernement a réagi beaucoup trop tard et que nous sommes condamnés à une forte augmentation des cas. Aujourd'hui les rues restent bondées. Le virus est déjà présent dans la ville et je ne serai pas étonnés que le nombre de malades se multiplie dans les prochains jours". 

Tony à 45 ans et travaille dans l'automobile, il est également mécontent du manque de réactivité des dirigeants australiens. " Interdire uniquement les rassemblements, ce ne sera pas une solution pour combattre ce virus. Les centres commerciaux sont encore remplis, aujourd'hui. On sait que le Coronavirus peut se propager en peu de temps, mais le gouvernement préfère jouer avec sa population. Je trouve cela très décevant."

'Je ne sors qu'occasionnellement'

Faxen, 24 ans, est un étudiant originaire d'Inde :" L'exemple de la Chine et de l'Europe, me fait prendre conscience qu'il faut devenir vigilant et prévoyant si l'on veut éviter d'attraper le virus. Je préfère minimiser mes sorties, et privilégier uniquement les courses importantes et les cours, c'est tout. Pour moi, fini les sorties dans les bars ou même le sport dans des espaces publics. Je me désinfecte les mains toutes les demi-heures, je pense que c'est efficace."

 

'Je ne vais pas m'arrêter de vivre à cause de ce virus'

Pour Kate, 29 ans qui travaille dans la logistique, le Coronavirus est certes dangereux, mais pour le moment cela ne l'empêche pas de vivre " L'Australie est épargné par le virus. On ne comptabilise que deux cas à Geelong. Moi, je ne suis pas intimidée par le covid-19, je vis ma vie comme si tout était normal. En plus pour les jeunes, sans problèmes de santé, cela est similaire à une grippe, je ne suis pas inquiète. "

Stellio 25 ans travaille dans le bâtiment : " Je comprends que le gouvernement prend des mesures et je suis d'accord avec ces dernières. Mais je ne vais pas m'obliger à rester chez moi, je continue à vivre comme si rien n'était, après si la situation s'empire, je prendrai sûrement plus de précautions.

 

 

 

 

Dorian Boussol

Dorian Boussol

Originaire de l’île de la Réunion, j'ai étudié le journalisme pendant trois ans à Toulouse. Passionné par la radio, j'ai exercé à France info, RTL. Lors de mon temps libre, j'aime pêcher et surfer.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

New York Appercu
Black lives Matter

#blacklivesmatter : les New-Yorkais protestent pacifiquement

Les protestations contre les violences policières et le racisme ont continué cette semaine aux États-Unis après le meurtre de George Floyd commis par un officier de police.