Dimanche 22 septembre 2019
Melbourne
Melbourne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COMMUNAUTES FRANCOPHONES – A la découverte des Mauriciens d'Australie

Par Lepetitjournal Melbourne | Publié le 09/05/2013 à 18:12 | Mis à jour le 20/05/2013 à 04:50

 

 

 

 

 

 

Cette semaine pour débuter ce tour d'horizon des différentes communautés francophones dans l'Etat du Victoria, lepetitjournal.com de Melbourne s'est intéressé à la communauté mauricienne. Tradition, cuisine, musiques : les Mauriciens sont bien présents en Australie

Les premiers liens entre Maurice et l'Australie remontent aux années 1800 : le pays-continent établit des relations commerciales avec l'île, traité d'Amiens (1802 - 1803). De surcroit entre 1820 et 1834 l'Eglise Catholique d'Australie était officiellement administrée depuis Maurice.

 

Une émigration ... sucrée !
L'un des trésors de l'île Maurice est la canne à sucre. Les premiers "plants" de canne à sucre ont été importés de l'île et plantés au jardin botanique de Brisbane, tout d'abord sous forme de test. Le premier essai de plantation de cannes à sucre en Australie remonte à 1856, lorsque Eléonard Adam (colon mauricien et propriétaire terrien) en planta plus de 350 hectares. Mais après des difficultés climatiques et une situation économique fragile (due à la ruée vers l'or), il abandonna l'idée d'implanter la canne à sucre en Australie, et se concentra sur d'autres productions agricoles.

Compfight cc

A la fin du 19ème siècle, l'affaiblissement de l'industrie sucrière à Maurice poussa de nombreux "travailleurs du sucre" mauriciens à venir s'installer dans le Queensland, donnant ainsi un nouvel essor à cette industrie. Simultanément, l'industrie sucrière australienne adopta le processus de fabrication du sucre mauricien pour produire du sucre blanc. Beaucoup de Mauriciens sont associés au développement de l'industrie sucrière dans le Queensland, parmi eux : Léon Burguez, Le Filatre, les frères de Keating, Albert Giraud etc.

L'immigration mauricienne reprit en 1968, année de l'indépendance. Les Mauriciens incertains de leur avenir sur l'île après l'indépendance ont préféré la quitter.

La population en Australie
Aujourd'hui, la population mauricienne représente entre 22.000 et 25.000 personnes en Australie, et entre 10.000 et 12.000 personnes dans l'Etat du Victoria. Plus des trois quarts sont francophones. Ce chiffre englobe les Mauriciens et les Rodriguais. Cette population, pour la plupart francophone et catholique, est installée à Hampton Park, Noble Park, Endeavour Hills, Narre Warren et Dandenong. 36 % de la population travaille comme employés de bureau, dans la vente ou dans les services et 25 % exerce une profession libérale.

Faisant partie des pays du Commonwealth, le représentant officiel à Canberra est Son Excellence le Haut Commissaire de Maurice, Mme Mirella Chauvin. Dans le Victoria, le consul honoraire Jean Alex Rima y représente la communauté.

Les associations et clubs mauriciens
L'association C.H.A.R.M (Cultural Historical Association of Rodriguans & Mauritians) est la plus connue. Elle organise des évènements, le plus important de tous étant la célébration du jour de l'indépendance. 

Parmi les clubs, il y a le "Weird Entertainers & Petanque Club" (club d'activité pour les jeunes, tous les vendredis), "Rodriguan social club of Victoria", le "Mauritian Golden Age Club" (tous les mardis), le "Petrel Club", ainsi que "Northern Mauritian Club". Ils organisent généralement des tournois de pétanques, des parties de domino etc. Pour toutes informations, contactez le programme mauricien de 3ZZZ.

Le premier club mauricien à s'être établi en Australie est le "Stella Clavisque Club". Fondé en 1968, il avait pour but d'offrir de l'aide et un soutien moral aux nouveaux migrants. Le club a célébré son 45ème anniversaire cette année.  

Il existe aussi quelques clubs sportifs, comme le Endeavour Hills Sports & Social Club ou le Dove Petanque Club.

Enfin, les mauriciens ont la possibilité d'assister à la messe en français, une fois par mois, en l'église St Gérard, à Dandenong North.
 
Radios et site internet
La radio est le média prédominent de la communauté dans l'Etat du Victoria. 
3SER (97.7FM), a son "Mauritian program" présenté par Gisèle et Ignace Ducasse qui relayent les nouvelles locales et mauriciennes, et font partager la musique française et créole.
3ZZZ (92.3FM, le samedi à partir de midi), radio communautaire basée à Fitzroy : a, elle aussi, son programme mauricien en français avec des bulletins d'informations, des annonces des évènements des différentes associations mauriciennes du Victoria, et la diffusion de la variété française. 

Sur internet, le Mauritius Australia connection est le premier site mauritien dédié à la communauté mauritienne en Australie.

Le 12 mars, une date à ne pas manquer
La date la plus importante de la communauté est le 12 mars, jour de l'indépendance. Dans l'Etat du Victoria, les réjouissances commencent avec la diffusion dans le programme mauricien de la radio des messages du haut-commissaire, et du consul honoraire dans lesquels sont retracés l'historique de l'île depuis son indépendance. L'organisation C.H.A.R.M organise une grande fête à Fédération Square avec un concert réunissant tous les artistes mauriciens établis en Australie. Certains clubs mauriciens organisent des soirées dansantes. 

Les Mauriciens sont aussi très attachés aux anniversaires de leurs clubs : pour ces manifestations, ils organisent généralement de grands repas, ainsi que des bals.

Où déguster les saveurs mauriciennes ? 
La cuisine mauricienne est très éclectique : c'est un ingénieux mélange de cuisines de 3 continents, africain, asiatique et européen. 

Dans le victoria on peut déguster des plats typiques de Maurice au Green Coriander Café, à Dandenong, au Crouton cafe à North Melbourne, chez Lucy Divine's Cake à Hampton Park, ou encore au Mauritian Food Van au Dandenong Market et enfin au The Woodlands Hotel à Coburg où sevit, le chef mauricien Jocelyn Rivière , qui mélange les différentes cuisines mauriciennes avec la cuisine australienne. 
Pour trouver les épices et ingrédients de cette cuisine voici une liste non exhaustive de magasins spécialisés : Mauritian Food, Pacific Mart-Hampton Park, Rainbow Spices à Hallam, ou encore à La Caze Mama (boutique en ligne)

Savez-vous danser le séga ? 
La musique joue un rôle prépondérant dans la culture mauricienne, qu'elle soit dansée, jouée ou chantée. La musique est indissociable de l'identité de L'île. Le séga, genre musical majeur des Mascareignes, est aussi une danse.

Dans l'Etat du Victoria, plusieurs artistes le jouent. Parmi eux : les groupes "Canasuc" de Ségo Lebrasse, le trio de Ben Sandapa, "Tropical" de Fernand Poupinel de Valence, et "Les Flamboyants" de Léo Grandcourt. 


Delphine Giulian (www.lepetitjournal.com/melbournevendredi 10 mai 2013

Pour rester connecté avec la communauté mauricienne : 

Association C.H.A.R.M 
Radio communautaire 3ZZZ
Radio 3SER 

Actualités de l'Île Maurice 

Mauritius Australia connection
The Woodlands Hotel, 84-88 Sydney Rd, Coburg 3058

lepetitjournal.com Melbourne

Lepetitjournal Melbourne

French daily online newspaper in Melbourne , Victoria - Quotidien des Francophones de Melbourne et du Victoria.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Cambodge Appercu
GASTRONOMIE

« Chez Mama Ly », l'héritage culinaire de la vlogueuse Diana Chao

Diana Chao, une Française née à Paris de parents sino-cambodgiens, a décidé de se consacrer à 100% à sa chaîne Youtube. Le but : démystifier la culture asiatique en partageant les recettes de sa mère.

Sur le même sujet