Mercredi 20 mars 2019
Melbourne
Melbourne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Trois arrestations dans le cadre d'un projet d'attentat présumé

Par AFP | Publié le 20/11/2018 à 04:19 | Mis à jour le 22/11/2018 à 10:52
Photo : Raj Eiamworakul, Unsplash
Australie terrorisme arrestations melbourne

Trois hommes ont été arrêtés mardi pour avoir planifié des attaques terroristes à Melbourne, moins de deux semaines après une attaque au couteau qui a fait un mort et deux blessés dans la deuxième plus grande ville d'Australie, a annoncé la police.


Les trois Australiens d'origine turque ont été arrêtés dans la nuit de lundi à mardi alors qu'ils accéléraient les préparatifs pour commettre des attentats dans des lieux fréquentés de Melbourne, selon la police.

Ils s'étaient "certainement inspirés de l'EI", le groupe armé Etat islamique, mais n'avaient aucun lien formel connu avec une quelconque organisation, a indiqué le Commissaire en chef Graham Ashton.


"Nous sommes convaincus que nos actions de ce matin ont neutralisé toute menace pour la population que posait ce groupe", a-t-il déclaré. "Nous ne pensons pas qu'il y ait une menace étendue en dehors de ce groupe."


Les trois individus faisaient l'objet d'une enquête depuis le mois de mars mais avaient manifesté un "regain de motivation" depuis l'attaque au couteau dans la métropole le 9 novembre, selon la police.


Un homme originaire de Somalie et connu des services de renseignement avait alors tué une personne au couteau et en avait blessé deux autres en plein coeur de Melbourne avant d'être abattu par la police. L'EI avait revendiqué l'attaque.


L'arrestation des trois hommes coïncide avec la date des funérailles nationales organisées mardi en l'honneur de la victime de l'attaque au couteau, Sisto Malaspina, le propriétaire d'un café italien de Melbourne âgé de 74 ans.


Les trois suspects, âgés de 30, 26 et 21 ans, seront inculpés dans la journée et encourent une peine de prison à perpétuité.

Aucun d'entre eux n'avait d'antécédents judiciaires, mais tous avaient vu leur passeport révoqué pour les empêcher de rejoindre des groupes armés à l'étranger, selon la police.


"Si nous n'avions pas agi promptement pour empêcher cette attaque, les conséquences auraient pu être effroyables", a souligné Ian Mccartney, porte-parole de la police fédérale, tout en précisant que les suspects avaient tenté de se procurer des fusils semi-automatiques pour perpétrer leur attaque.


Depuis 2014, la police australienne a inculpé 90 personnes dans le cadre de 40 enquêtes antiterroristes.
 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Melbourne

J'AI TESTÉ POUR VOUS

Voyagez en restant connecté avec My Webspot

Aujourd’hui, il existe des solutions pour rester connecté lors de voyages à l’étranger. L’équipe du lepetitjournal.com/Melbourne a pu tester une de ces solutions avec My Webspot.