Dimanche 16 décembre 2018
Melbourne
Melbourne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Courir 15.000 km en Australie : le défi de Christophe Vissant

Par Matilda Marseillaise | Publié le 30/09/2018 à 05:04 | Mis à jour le 30/09/2018 à 11:13
Photo : Michael Lämmli, Unsplash
Australie Christophe Vissant défi course à pied

Christophe Vissant, Français qui vit près de Marseille, va venir en Australie en octobre pour un défi incroyable : courir autour de l’Australie en effectuant deux marathons chaque jour (84 kilomètres par jour) pendant 180 jours et sans jour de repos. Il a accordé une interview à la blogueuse Matilda Marseillaise. Rencontre pour parler de ce défi avant qu’il ne quitte la France.

 
Matilda Marseillaise : A la fin du mois, vous venez pour courir le long des côtes australiennes pendant 180 jours. Êtes-vous fou?!

Christophe Vissant : Absolument pas, juste chanceux de pouvoir courir autant de kilomètres en Australie comme sur mes précédents défis.

Nous avons tendance à croire qu’il est impossible de courir autant de kilomètres car nous avons en tête que la course à pied signifie courir vite, vite, toujours vite.
 
Moi, bien au contraire, je cours doucement mais longtemps, très longtemps ; je suis en harmonie avec mon corps et mon esprit et avec la faune, la flore et les personnes que je rencontre dans le monde entier.
 
Nous avons tous tendance à croire que beaucoup de choses sont impossibles parce que notre société nous empêche de nous dépasser ; le mental de l’être humain est exceptionnel, il suffit juste de vraiment le vouloir pour le réaliser.

 
Vous avez survécu à un accident de plongée après lequel les médecins n'étaient pas sûrs que vous pourriez encore marcher. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Une deuxième naissance, avril 2003 à Sharm El Sheikh en Egypte.
 
J’aurais pu me rendre en avion en Australie comme tout le monde mais j’aurais ainsi trahi le serment que j’ai prêté devant une tortue de mer en 2003 en mer Rouge, où j’ai été victime d’un terrible accident de décompression.
 
J’ai passé une semaine complète dans un caisson hyperbare. Le pronostic des médecins n’était guère rassurant. Si la petite bulle d’azote coincée dans mon oreille interne remontait vers mon cerveau, ils envisageaient au mieux une hémiplégie, au pire une tétraplégie.
 
Dans mes rêves, entre délires et douleurs, cette fameuse tortue de mer croisée quelques minutes avant mon accident me chuchote inlassablement : « Si tu crois vraiment à ton rêve, il se réalisera ».
 
Depuis j’ai retrouvé l’usage de mes jambes. Et depuis, je ne cesse de courir après mon rêve, courir autour de l’Australie et courir jusqu’à la grande barrière de corail.


Avez-vous toujours couru?

Non, absolument pas, je détestais même courir car j’étais footballeur et quand on est footballeur on préfère dribbler, marquer des buts, jongler mais pas courir.

 
Est-ce que votre famille va venir en Australie avec vous?

Oui, ma fille Marie s’occupe de la communication. Elle sera avec moi les trois premiers mois, puis le dernier.
 
Et bien sûr à l’arrivée, tout le monde me rejoindra.
 

Pourquoi l'Australie ?

L’Australie est un mythe, un rêve, une terre de légende. Elle forme la plus grande île du monde, pays de la démesure, cette « île continent » offre un paysage saisissant de disparités, entre les mégalopoles ultramodernes et les terres sauvages, où règne l’esprit pionnier.
 
Mon rêve depuis que je suis tout petit.
 
J’ai beaucoup voyagé dans le monde, mais à chaque fois que je voulais aller en Australie soit cela n’aboutissait pas, soit je n’avais pas envie d’y aller en voyage organisé, bien huilé, sans surprise avec la peur d’être déçu. Y aller en courant est l’occasion unique de découvrir ce continent, ce peuple, sa culture, sa faune et sa flore.
 
Vous pourrez suivre ma course au jour le jour via le site internet et les réseaux sociaux grâce à un drone de dernière technologie. Des images exceptionnelles permettront de découvrir une infinité de merveilles dans un décor grandiose alliant la beauté de ce continent si différent aux mystères de son immensité.

 
Vous allez faire l'équivalent de deux marathons chaque jour pendant 180 jours, sans jour de repos! Comment allez-vous prendre soin de vous pour ne pas tomber malade?

Pas le droit de tomber malade car 0 jour de repos.
 
Ce sera simple de ne pas tomber malade car je serai bien accompagné. Mes 4 « suiveurs » devront me chouchouter, me dire de me changer quand il pleut ou quand les conditions sont mauvaises et surtout mettre tout en œuvre pour que je récupère dans les meilleures conditions.
 
Leur rôle est primordial! Sans eux je n’y arriverai pas, Une course en solitaire pour une victoire d’équipe.
 
Je serai aussi suivi par mon médecin du sport à distance et sur place.

 
Avez-vous conscience que vous allez réaliser la moitié de ce défi pendant nos mois d'été?

Eh oui!!! Mais au moins j’évite une partie des difficultés dans le territoire nord (grosses pluies). Je sais ce qu’il m’attend aussi avec le climat tropical, heureusement je vis à côté de Marseille la chaleur, la canicule je connais. Mais je devrais aussi être vigilant avec les mouches et mes plus gros dangers seront les serpents, les kangourous, les araignées, etc.
 

Que faites-vous dans la vie à part courir?

Courir après les sponsors!

Je travaille pour les services postaux, je forme les facteurs et je fais aussi des conférences sur le dépassement de soi.

Je profite également de ma belle région : la Méditerranée.

 
Avez-vous une équipe ici?

Oui, l’ambassade à Canberra est mobilisée, des partenaires à Sydney, Melbourne, Adélaïde et Brisbane. Souvent, je serais accueilli par des groupes scolaires bilingues ou des musiciens dans les grandes villes Australiennes.
 

Vous pouvez suivre l’aventure de Christophe Vissant en direct sur son site internet. Il partira de l’Opéra de Sydney le 15 octobre.


Cet article est republié avec autorisation. Vous pouvez voir l’original ici et également le lire en anglais .

Matilda Marseillaise blog

Matilda Marseillaise

Matilda Marseillaise est un peu française et un peu australienne. Du coup, elle est au courant de toute l’activité culturelle française et francophone en Australie.
0 Commentaire (s)Réagir