Lundi 25 mars 2019
Melbourne
Melbourne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Découverte du Serotonin, une bulle de bonheur !

Par Gwenaëlle Page | Publié le 07/04/2018 à 09:27 | Mis à jour le 07/04/2018 à 09:52
Photo : Emily Hazell, fondatrice de Serotonin Eatery, Exercise + Education
Emily Hazell Serotonin Eatery, Exercise + Education café Melbourne Australie

Créé par Emily Hazell, architecte d’intérieur et graphiste de 28 ans, ce lieu chaleureux et gourmand est à ne pas manquer ! Nous avons rencontré Emily pour en apprendre plus.

 

Lepetitjournal.com/Melbourne : Pour commencer, un petit rappel pour nos lecteurs, qu’est-ce que la sérotonine et pourquoi est-ce si important ?

Emily Hazell : La sérotonine est un neurotransmetteur – connue comme l’hormone du bonheur – et Serotonin Eatery, Exercise + Education est une bulle de bonheur où les plats proposés sont travaillés pour offrir une véritable expérience sensorielle et aider à stabiliser l’humeur. 

 

Pourriez-vous nous raconter l’histoire de ce lieu et comment tout à commencer ?

Quand j’avais 16 ans, je rêvais d’ouvrir un restaurant japonais. J’adore la sensation que l’on a en en sortant – rassasié mais sans avoir l’impression d’avoir trop mangé. Pendant plusieurs années j’ai donc réfléchi au concept, dessiné des croquis et préparé des business plans – certains éléments japonais sont aujourd’hui présents tels que les banquettes tatamis. 

Entre temps, j’ai changé mon régime alimentaire pour adopter une alimentation végétalienne. En effet, entre 16 et 21 ans, j’ai eu des phases de dépression et lorsque j’ai été consulter un médecin à ce sujet, au bout d’à peine dix minutes, il m’a prescrit des antidépresseurs sans vraiment m’avoir demandé si je dormais bien, ce que je mangeais, si j’avais une activité physique régulière… En rentrant chez moi, j’ai donc commencé à faire des recherches sur le bonheur naturel et après six mois de recherches, le mot « sérotonine » ne cessait de revenir. Je m’y suis donc intéressée de plus près. 

Le bonheur naturel n’a pas de fin, vous pouvez essayer d’être toujours plus heureux, alors qu’un certain niveau de sérotonine va agir positivement sur votre état d’esprit. Consommer certains aliments peut stimuler la production de sérotonine et ainsi vous apaiser. 

Le fait d’être dans la nature peut également accroître le niveau de sérotonine, et ici nous sommes juste à côté du parc. Ce lieu n’était pas très lumineux au départ, or je voulais un endroit ouvert et chaleureux car la lumière naturelle et le sentiment de communauté jouent également un rôle dans la production de sérotonine. 
J’ai ensuite travaillé sur la formule sérotonine – douze étapes pour vous guider vers un bonheur naturel – et c’est désormais le concept à la base de ce restaurant.

 

Comment avez-vous trouvé cet emplacement ?

Je suis de Melbourne, et je savais qu’il y a plus de vegans parmi les personnes habitant dans le nord de Melbourne tandis que dans le sud de la ville, les habitants sont davantage sensibles aux questions de santé. Je voulais donc trouver un compromis. Pour cela, après avoir repéré la zone qui m’intéressait sur une carte de la ville, j’ai pris ma voiture pour trouver la perle rare ! Cet emplacement est d’ailleurs le premier que j’avais repéré, mais il n’était pas disponible, j’ai donc poursuivi mes recherches pendant trois mois. J’étais encore à l’université à ce moment-là et j’ai réalisé mon projet de fin d’études sur ce lieu à cet emplacement. Après avoir fini mes études, je suis repassé devant et cette fois il était libre ! Il réunit tous les éléments qui étaient sur ma wishlist (parking gratuit, le parc, les transports en commun, la piste cyclable).


 
Vous proposez un menu végétal, des boissons sans produit laitier et une option sans gluten. Les végétariens, vegans ainsi que les personnes souffrant d’allergies ou d’intolérances seront ravies ! Mais que diriez-vous aux potentiels clients sceptiques ?

Nous n’utilisons pas les mots commençant par « v » dans notre communication car, souvent, cela effraie les potentiels clients. Nous avons donc choisi de ne pas nous définir comme un café vegan – même si nous sommes souvent identifiés comme tel. 

Nous proposons par exemple des pizzas, des burgers, des pancakes, tout le monde peut y trouver son bonheur ! Dès le départ, j’ai voulu changer la perception que l’on peut avoir de l’alimentation végétalienne, qui ne consiste pas à se nourrir seulement de salade ! Nous voulons aider les gens à voir différemment leur alimentation, ce qui à terme peut changer leur vie et ainsi prévenir les décès inutiles. 

En Australie, 60% des décès sont liés à l’alimentation, ce qui signifie que nous pouvons agir ! 1 australien sur 2 aura un cancer dans sa vie et 80% des Australiens sont obèses. Il est recommandé de manger cinq portions de légumes et deux de fruits par jour (notre cinq fruits et légumes par jour en France, ndlr), or seulement 8% des Australiens respectent ces recommandations ! Les mentalités changent heureusement, j’ai donc bon espoir que ces chiffres de 2015 aient évolué !

 

Quel est votre plat préféré de la carte ?

Le nutrition bomb et les positive pancakes, qui sont les plats signatures que nous proposons depuis l’ouverture. 

 

Comment avez-vous conçu la carte ?

J’ai travaillé pendant plusieurs mois avec un scientifique spécialisé en alimentation, un nutritionniste, un diététicien et un pharmacien pour garantir que les éléments composant nos plats soient riches en tryptophane (un acide aminé essentiel précurseur de la sérotonine).

 

Vous vous êtes donné pour mission de changer les comportements négatifs et ainsi aider les générations futures, concrètement qu’est-ce que cela implique ?

Nous organisons notamment des soirées éducatives où nous accueillons des jeunes entre 8 et 15 ans. C’est pour eux l’occasion d’expérimenter une autre façon de manger et d’échanger avec nous sur l’importance d’une alimentation équilibrée. Ils ont plein de questions et ont envie d’apprendre. Ils peuvent ensuite à leur tour sensibiliser leurs parents.

 

Quels sont vos futurs projets ?

Nous venons juste d’ouvrir Utopia Place (à côté du café), il s’agit d’un espace événementiel où nous organisons des ateliers, des dîners et bien d’autres événements.

Nous proposerons prochainement une expérience Serotonin en Airbnb. A leur arrivée, les voyageurs pourront ainsi profiter d’un muesli et du lait d’amande maison. Ils pourront également réserver un massage à domicile. 

 

Pour finir une petite question sur la France ! Y avez-vous déjà été ?

J’y ai été il y a quelques années et j’avais adoré ! J’ai pu découvrir Paris et Nice, dont les plages sont très différentes des plages australiennes ! 


Pour conclure, saviez-vous que 17 muscles entrent en action pour sourire et 43 pour froncer les sourcils ? Alors comme le dit si bien l’équipe du Serotonin, continuez de sourire !

 

Serotonin est ouvert du mercredi au vendredi de 8h à 15h et du samedi au dimanche de 8h30 à 16h. Plus d’informations sur le site.

 

Un petit aperçu de ce qui vous attend chez Serotonin! (crédit photos : Serotonin Eatery, Exercise + Education)

3000

 

Gwenaëlle Page

Gwenaëlle Page

Rédactrice en chef de l’édition de Melbourne. Passionnée de voyages et de photographie, elle est diplômée d’un master en management interculturel de l’ISIT. Elle a travaillé dans les relations internationales et l’événementiel.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Mélissa jeu 28/02/2019 - 20:20

Merci pour cette petite pépite !

Répondre

Vivre à Melbourne

J'AI TESTÉ POUR VOUS

Voyagez en restant connecté avec My Webspot

Aujourd’hui, il existe des solutions pour rester connecté lors de voyages à l’étranger. L’équipe du lepetitjournal.com/Melbourne a pu tester une de ces solutions avec My Webspot.

Sur le même sujet