Lundi 24 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

GRÈVE - Le Cosatu veut l'amélioration des transports en commun

Par Lepetitjournal Le Cap | Publié le 21/06/2016 à 05:59 | Mis à jour le 21/06/2016 à 08:31

 

La journée du Mercredi 22 juin, sera marquée par une grève dans le Western Cape. Le Congrès du commerce sud-africain exigent l'amélioration des services de transports en commun.

De fortes perturbations sont prévues dans la province du Western Cape Mercredi 22 juin 2016. Plus de 200.000 personnes du Congrès du Commerce sud-africain (Cosatu) vont faire grève. Ils exigent l'amélioration des services de transports en commun. Les syndicats estiment que les lignes de trains ne desservent pas correctement la population. Les installations sont vétustes, peu entretenues et technologiquement à la traine, et tout cela amène à de nombreux retards. Pour Tony Ehrenreic Secrétaire régional du Western Cape pour le Cosatu, il faut que la compagnie de train Metrorail rembourse le prix des billets à chaque retard : « Quand les clients achètent un billet de train, ils s'attendent à un service. Si le service fourni n'est pas correct, ils doivent être remboursés parce que les utilisateurs perdent de l'argent à chaque fois que le train est en retard ». Il rappelle également que les trains sont surpeuplés ce qui représente un danger pour les utilisateurs.

Des usagers en colère

La chambre de commerce du Cap a lancé une enquête pour connaitre le ressenti des usagers qui utilisent le Metrorail. Les résultats sont criants 85% d'entre eux estiment que les services ne sont pas bon. Janine Myburgh, présidente de la chambre explique « ce qui est triste, c'est que Cape Town a le meilleur réseau de lignes de chemin fer du pays, mais les services ne sont pas à la hauteur ».
Les syndicats se plaignent également des lignes de bus MyCity. Selon eux, elles desservent uniquement les zones riches du Cap. Ehrenreich souhaite que les lignes soient mieux réparties : « Les bus MyCiTi sont injustement répartis dans la région du Cap. Nous souhaitons que certaines lignes soient déplacées et qu'elles aillent jusque dans les Cape Flats, ce qui n'est actuellement pas le cas ». Ajouté à ça le trafic automobile qui est dense, circuler au Cap peut devenir un véritable parcours du combattant.

Loïc Blocquet (lepetitjournal.com/lecap) Mardi 21 juin 2016

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre au Cap

Afrique du Sud: le fruit du baobab, au bonheur des dames

Longtemps, Annah Muvhali a vécu sous les baobabs en ne profitant guère que de leur ombre. Cette Sud-Africaine s'est aujourd'hui lancée avec succès dans la vente de leurs fruits, un "super-aliment"

Que faire au Cap ?

Johannesburg Appercu
TOURISME

L'Afrique du Sud, paradis pour les observateurs d'oiseaux !

Avec environ 830 espèces d'oiseaux observables dont 80 endémiques ou néo-endémiques (c'est-à-dire qui ne sont observables qu'en Afrique du Sud), l'Afrique du Sud est un paradis pour les "Birders".

Sur le même sujet