Lundi 24 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

« Eurydice » la pièce d’Anouilh jouée par la troupe du Clap

Par Vincent Villemer | Publié le 12/01/2018 à 16:33 | Mis à jour le 12/01/2018 à 16:40
Photo : La troupe "Le Clap".
eurydice-clap-le-cap-théâtre

Toute récemment créée, la troupe de théâtre francophone « Le Clap » mettra à l’honneur le théâtre français en interprétant la pièce « Eurydice » du grand auteur du 20ème siècle Jean Anouilh. Fin janvier, trois représentations auront lieu dans la ville du Cap.

 

Applause pour la troupe du Clap

L’idée a d’ailleurs été saluée par le Consulat Général de France au Cap. En octobre dernier, plusieurs Français expatriés dans cette ville balnéaire d’Afrique du Sud, ayant pour point commun d’être fans de théâtre, décident de créer une association, baptisée subtilement « Le Clap », jeu de mot entre la ville locale et le bruit d’applaudissements de spectateurs. Pour leur premier projet, ces amoureux de la scène ont décidé de travailler l’interprétation de la pièce « Eurydice » de Jean Anouilh, et souhaitent réaliser le plus de dates possibles pour permettre à la communauté francophone du Cap d’assister à ce spectacle franco-français. Le tout, gratuitement, car les bénéfices seront reversés intégralement à deux associations différentes : la Marelle, foyer d’accueil pour enfants abandonnés, et le fond de scolarisation pour les enfants défavorisés du Lycée français du Cap. L’idée est de promouvoir la culture française à l’étranger, tout en venant en aide aux jeunes défavorisés et en prenant du plaisir sur scène.

 

Le speech de la pièce

L’œuvre créée par Jean Anouilh en 1942, en pleine période d’occupation allemande, trouve son inspiration dans la mythologie grecque. En effet, Eurydice, titre de la pièce, était une dryade, la nymphe des arbres et surtout l’épouse d’Orphée. Jean Anouilh a décidé d’adapter ces deux personnages pour sa pièce. Voici le synopsis: Eurydice, comédienne en tournée, rencontre Orphée, un violoniste. Elle décide de quitter sa troupe pour vivre avec lui, le couple croise alors un voyageur, M. Henri, qui révèle qu’Eurydice est sa maîtresse. Un événement qui va déclencher de nombreuses péripéties, où les deux protagonistes verront le passé les rattraper, et leur amour rudement mis à l’épreuve. La pièce interroge sur l’absurdité de la vie et l’impossibilité de l’amour, mêlée au style très cynique et réaliste que profère Jean Anouilh à son œuvre, devenue mythique, elle aussi.

Pour donner un maximum de vie à cette pièce, les quatorze membres de la troupe, qui ne contient aucun professionnel de la scène, ont décidé de prêter leur passion et leur sensibilité pour interpréter cette histoire du mieux possible.

 

Voici la liste des rôles des comédiens volontaires :

-Xavier d’Argoeuves, diplomate en congé sabbatique au Cap, il interprète le rôle de Mathias et celui du chauffeur de bus.

-Mathilde Bernard, cadre RH en congé parental, elle reprend le personnage de la « belle serveuse du café de la gare »

-Julie Bodinier, consultante en Supply Chain, elle donnera vie à « la secrétaire du Commissaire ».

-Mathieu Burnier, manager d’un Boutique Hôtel et globetrotteur, il interprètera le rôle d’Orphée.

-Patricia Cogordan, professeure de FLE, elle est sur scène la mère d’Eurydice.

-Virginie Dupré la Tour, professeure de FLE elle incarne le rôle du petit régisseur.

-Louisa Frappier, cadre en banque en recherche de poste au Cap, à l’origine du « Clap » et coordinatrice du projet, elle interprète Monsieur Henri.

-Stéphane Kacédan, entrepreneur vivant au Cap depuis 24 ans, il incarne sur scène Alfredo Dulac.

-Nelson Navin, photographe professionnel, il double sur scène le rôle de Vincent

-Thomas Pochez, IT manager, il interprète Vincent, le compagnon de la mère d’Eurydice.

-Jean-Luc Tartie, entrepreneur vivant au Cap depuis 18ans, il jouera le rôle du père d’Orphée.

-Hanaa Trifiss, french desk coordinator chez Mazars, elle incarne sur scène le rôle d’Eurydice.

-Charmaine Zona, jeune fille sud-africaine, joue le rôle de la seconde fille de la troupe.

Au-delà des comédiens, des talents participent au projet depuis les coulisses :

-Dominique Jousserand, qui aide à la création des décors

-Patricia Lota, qui assure le coaching des comédiens.

 

À noter que le Clap a pu bénéficier du mécénat de Mazars South Africa et du soutien de nombreux partenaires institutionnels tels que le Consulat Général de France au Cap, l’association Entraide du Cap, ou encore des organismes privés comme African Eagle, Bamba Zonke et CM creations.

 

Dates des représentations :

-26 janvier au Lycée français du Cap

-28 janvier à l’école Herschel

-30 janvier au TAAC

Une représentation est également organisée au profit de l’Entraide des Français du Cap, à l’Herschel Girl School. Ainsi, tous les Français esseulés résidants dans la région du Cap, sont invités à assister gratuitement à cette représentation. Un transport logistique pourra être offert par African Eagle pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer.

Les moyens de paiement et de réservation seront affichés bientôt sur les pages Facebook du Lycée français/École française, de La Marelle et de la troupe du Clap.

vincent villemer

Vincent Villemer

Journaliste sportif radio/web. Passionné par le ballon rond, la culture urbaine et sa musique.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire au Cap ?

Johannesburg Appercu
TOURISME

L'Afrique du Sud, paradis pour les observateurs d'oiseaux !

Avec environ 830 espèces d'oiseaux observables dont 80 endémiques ou néo-endémiques (c'est-à-dire qui ne sont observables qu'en Afrique du Sud), l'Afrique du Sud est un paradis pour les "Birders".