Dimanche 19 septembre 2021

Omé : des objets de maison qui valorisent l’artisanat égyptien

Par Ingrid Buffard | Publié le 01/07/2021 à 08:55 | Mis à jour le 01/07/2021 à 08:55
Omé est une ligne d'objets de maison qui valorisent l'artisanat égyptien

Lancée par 3 français, la ligne d’objets de maison Omé met en avant le savoir-faire artisanal égyptien. Ces décorations sont entièrement inspirées de l’iconographie de l’Egypte.

En janvier 2020, Céline, Hélène et Jonathan ont eu l’envie de se lancer dans un nouveau projet : créer des objets de maison, tout en valorisant le savoir-faire artisanal égyptien. Après des mois de discussion, formation, création, Omé est né.

 

Omé est une ligné d'objets de maison qui valorisent l'artisanat égyptien

Travailler avec des artisans égyptiens

Céline, Hélène et Jonathan sont trois amis français qui ont décidé de se lancer dans une nouvelle aventure avec Omé, cette ligne d’objets de maison. « Nous voulions travailler avec des artisans égyptiens, tout en apportant notre petite touche de créativité », explique Hélène.

 

Omé est une ligné d'objets de maison qui valorisent l'artisanat égyptien

 

Pour ce faire, ils sont allés à la rencontre d’artisans égyptiens, leur expliquant leur projet. « Nous sommes venus vers eux avec des plans, des dessins, des maquettes », se souvient Jonathan. « Un véritable dialogue s’est installé entre nous. Il était important qu’ils nous donnent leurs avis, que nous collaborions ensemble ». Ce travail de discussion fut nécessaire pour savoir ce qu’il était possible de faire afin d’avoir des objets viables sur le long terme. « Pour parfaire nos connaissances sur l’artisanat, nous avons beaucoup lu, regardé, discuté avec les artisans. C’était extrêmement formateur pour nous », rapportent les trois amis.

 

Omé est une ligné d'objets de maison qui valorisent l'artisanat égyptien
Esquisse d'un pot.

 

Omé est une ligné d'objets de maison qui valorisent l'artisanat égyptien
Esquisse d'une tasse.

 

Omé est une ligné d'objets de maison qui valorisent l'artisanat égyptien
Idées et réflexions sur une lampe.

 

Durant tout ce temps de discussion, ils ont été aidés par Yasmine, une jeune égyptienne, étudiante en traduction. Pour l’équipe d’Omé, sa présence a renforcé les liens entre eux et les artisans : « elle a été d’une grande aide et a pris du temps pour expliquer nos envies ».

Aujourd’hui, Omé collabore avec six artisans qui viennent du Caire, du Fayoum ou bien de Louxor et qui travaillent l’argile, le rotin, l’albâtre, la palme et le khayamiya. « Un dialogue se crée entre les artisans et nous, mais également entre les artisans eux-mêmes, puisque nous mélangeons les matériaux », raconte Céline. Ils jouent avec les formes et les textures, réunissant la palme et l’albâtre pour créer des lampes au design néolithique.

 

Pour la lampe faite d’argile et de palme, ils ont joué avec les angles, poussant toujours plus loin les limites de l’artisanat.

 

La sobriété des plats, des tasses et des assiettes met en avant la finesse du rotin et de l’argile.

 

L’équipe d’Omé désirait faire ressortir la beauté des matériaux et le travail des artisans dans les objets. C’est donc tout naturellement que Céline, Hélène et Jonathan ont choisi d’appeler leur ligne de décoration Omé ; Omé signifiant « argile » en copte ancien.

Du design artisanal à l’esprit égyptien

Les trois amis souhaitaient inscrire les objets dans une esthétique égyptienne. « Nous voulions garder cet esprit égyptien, mais de manière épurée. Nous avons donc fait des recherches dans des manuels, des vieux manuscrits et des enluminures pour trouver des iconographies. C’est un clin d’œil à la culture égyptienne » rapporte Hélène.

C’est ainsi qu’ils ont décidé de prendre les plans du temple de Médamoud, pour décorer une série de coussins. Pour Jonathan, « ce plan est un outil de travail, mais il est aussi graphiquement intéressant, avec ses lignes droites et ses courbes. »

Omé est une ligné d'objets de maison qui valorisent l'artisanat égyptien

 

Autre lieu de trouvailles, les traités d’ingénieries, où le dessin d’une fontaine surmontée d’un paon a beaucoup plu. « Pour nos coussins, nous avons gardé le paon uniquement, que nous avons agrémenté d’un sequin, qui rappelle les robes des danseuses orientales », commente Céline.

Omé a su allier techniques artisanales et iconographies égyptiennes avec brio. Une collection de 16 objets à découvrir au plus vite !

ingrid buffard

Ingrid Buffard

Passionnée par l'histoire, l'histoire de l'art et la musique, Ingrid Buffard vous partage ici ses découvertes sur la vie au Caire.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Cambodge Appercu
CULTURE

Quelle est la posture de Bouddha qui vous correspond ?

Dans les pagodes cambodgiennes, les statues du Bouddha prennent différentes postures. Ces gestes symboliques sont associés aux principaux épisodes de sa vie et aux jours de la semaine.