Mercredi 19 septembre 2018
Le Caire
Le Caire
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La chanteuse Shyma accusée « d’incitation à la débauche» pour son clip

Par Vincent Villemer | Publié le 20/11/2017 à 11:38 | Mis à jour le 20/11/2017 à 11:47
shyma-clip-accusée

La jeune chanteuse égyptienne Shyma a été arrêtée pour « incitation à la débauche » à cause de son dernier clip jugé vulgaire et nocif par le grand public et les autorités.

 

L’Égypte indignée

Suite à la parution de la vidéo « Andy Zoroof », traduisez par « j’ai des problèmes », un flot de plaintes a été déposé. Beaucoup d’observateurs ont été choqués par le contenu de sa vidéo et l’image que l’artiste véhicule. Pour son clip, Shyma se trouve dans une salle de classe portant une tenue aguichante et n’hésite pas à provoquer en léchant une pomme ou simulant même une fellation sur une banane. Une attitude qui a suscité l’indignation pour grand nombre d’Égyptiens, beaucoup voient une forme de provocation de la part de la chanteuse qui met en scène un paradoxe entre l’école et l’attitude dépravée qu’elle interprète. « La chanteuse Shyma  présente une leçon de dépravation aux jeunes » a clairement dénoncé le journal égyptien Youm7 juste après la publication du clip.

 

Shyma s’excuse

Difficile maintenant de savoir si la chanteuse avait vraiment cette volonté de provoquer ou si elle n’a juste pas mesuré la hauteur et la signification de ses actes. En tout cas, Shyma n’a pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux pour exprimer ses excuses envers le grand public « Je présente mes excuses à tous ceux qui ont été dérangés par le clip et l’ont considéré indécent », a-t-elle écrit sur son compte Facebook. La jeune femme de 21 ans ajoute qu’elle n’était pas dans l’optique « d’insulter qui que ce soit » et qu’elle n’a pas imaginé qu’elle ferait « l’objet d’une attaque aussi virulente de la part de tout le monde, en tant que jeune artiste qui rêvait de devenir chanteuse depuis son plus jeune âge ».

Reste désormais à attendre la décision de la justice concernant la sanction de Shyma, alors qu’en 2015, un tribunal égyptien avait déjà condamné une danseuse accusée « d’incitation à la débauche » à un an de prison ferme.

vincent villemer

Vincent Villemer

Journaliste sportif radio/web. Passionné par le ballon rond, la culture urbaine et sa musique.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre au Caire

Entre Israël et l'Egypte, quarante ans de "paix froide"

Quarante ans après les accords de Camp David, Israël et l'Egypte vivent une paix "froide", les relations diplomatiques entre Etats n'ayant pas réussi à réchauffer les sentiments de la population

Communauté

Beyrouth Appercu
FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER

Amal Lakrafi lance la 1ère "élection de députés juniors"

Amal Lakrafi, députée de la 10ème circonscription des Français établis hors de France, lance le concours ‘’Election de députés juniors’’ destiné aux jeunes Français de 13 à 17 ans.