Mardi 18 septembre 2018
Le Caire
Le Caire
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CAFE SALAFISTE - « Du cappuccino, inchallah ! »

Par Lepetitjournal Le Caire | Publié le 30/01/2013 à 16:49 | Mis à jour le 31/01/2013 à 07:25

 Ils ont en rêvé et ils l'ont fait! Tenez-vous bien, le premier café égyptien à 100% islamique n'est plus un fantasme pour certains. Et ce n'est pas tout! Le patron promet également d'en créer une grande série... enfin, inchallah !

Lorsque vous vous promenez en pleine capitale égyptienne et plus exactement à la Cité Nasr (Madinet Nasr), un café nommé « D ? Cappuccino » attire votre attention par la magie de ses couleurs et décor hors du commun.

Mais lorsque vous y accédez, vous risquez d'apprendre que vous n'y êtes probablement pas les bienvenus, car tout doit y être « halal », pudique et convenu.

Cette règle ne s'applique pas seulement sur les boissons et viennoiseries servies, mais aussi  sur le comportement de la clientèle de l'endroit, son habit, ses expressions? voire sa situation maritale.

En effet, « D ? Cappuccino » est divisé en trois zones. Une pour les dames en compagnie de leurs amies, s?urs ou filles, une autre pour leurs frères, maris ou fils et une troisième pour les familles qui souhaitent avoir leurs propres tables. « Histoire d'assurer le bien-être de tous les clients », lance un client sur le ton de la satisfaction.

Décidément, ce n'est pas tous les jours que les salafistes nous font sourire?

Oum Kelthoum? C'est « haram » !

A la différence des autres cafés du monde, D ? Cappuccino vous interdit formellement d'écouter de la musique. Des chansons sentimentales, à celles qui versent dans le patriotisme, en passant par les chansons révolutionnaires récemment en vogue, la prohibition est le seul mot d'ordre.

Seules acceptées, les chansons islamiques fredonnées par Sami Yusuf, Maher Zain ou encore par le Cheikh Mechari El-Affassi. 

D- Cappuccino est également un endroit où vous pouvez écouter du Coran, des douâas (prières islamiques) et des mouachahates (chants islamiques). Deux salles en guise de mosquées sont aussi mises à la disposition des clients. Le soir, à l'heure de la prière du Maghreb, l'ambiance de ce café pas comme les autres rappelle vaguement le sacro-saint Ramadan.

Ce n'est donc pas pour rien que beaucoup de « bons pratiquants » préfèrent y passer le saint vendredi, mais aussi les autres « jours blancs » de l'année islamique, à savoir les jours où le jeûne est recommandé.

Somme toute, concilier style et religion, les salafistes d'Egypte l'ont fait !
 
Houda Belabd (www.lepetitjournal.com/le-caire) Jeudi 31 janvier 2013

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre au Caire

Entre Israël et l'Egypte, quarante ans de "paix froide"

Quarante ans après les accords de Camp David, Israël et l'Egypte vivent une paix "froide", les relations diplomatiques entre Etats n'ayant pas réussi à réchauffer les sentiments de la population

Communauté

Beyrouth Appercu
FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER

Amal Lakrafi lance la 1ère "élection de députés juniors"

Amal Lakrafi, députée de la 10ème circonscription des Français établis hors de France, lance le concours ‘’Election de députés juniors’’ destiné aux jeunes Français de 13 à 17 ans.

Sur le même sujet