EXPATRIATION - Voyager avec son animal domestique

Par Lepetitjournal Johannesbourg | Publié le 06/04/2016 à 22:00 | Mis à jour le 07/04/2016 à 08:50

Transporter son chat ou son chien d'un pays à un autre ne s'improvise pas. Yvette, consultante à Global Paws, spécialiste des transports d'animaux domestiques en Afrique du Sud et à l'international, explique comment organiser le rapatriement de votre animal en Europe ou en Afrique du Sud, et quelles sont les formalités et les délais.


Les documents obligatoires 

La règlementation d'entrée d'animaux domestiques sur un territoire varie d'un pays à un autre. Cependant l'Union Européenne a adopté les mêmes mesures pour la majorité des pays membres.

Si vous souhaitez rapatrier votre chat ou chien en France ou dans un pays de l'UE

Il faut d'abord une identification par micropuce, ainsi qu'un certificat de vaccinations, dont une vaccination antirabique, en cours de validité. A noter : la micropuce doit être implantée avant de faire vacciner votre animal contre la rage. 

Après 30 jours d'attente, procédez à un titrage des anticorps antirabiques dans un laboratoire agréé. Puis trois mois plus tard, il faudra obtenir un certificat international de bonne santé, établi par un vétérinaire traitant. A noter que seuls les chiens doivent suivre un traitement contre le tænia ou « ver solitaire ».

Vous êtes enfin prêt à déposer votre dossier à la direction des services vétérinaires sud-africains. Cette démarche prend une heure et s'effectue un jour après l'obtention du certificat international de bonne santé.

Si vous souhaitez rapatrier votre chat ou chien d'un pays de l'UE en Afrique du Sud

Il faut une identification par micropuce, ainsi qu'un certificat de vaccination antirabique en cours de validité (datant de plus de 30 jours et de moins d'un an) et un certificat international de bonne santé, établi par le vétérinaire traitant de votre pays, cependant il faut utiliser le modèle du certificat sud-africain.

Il faudra aussi obtenir un permis d'import sud-africain, les délais sont de deux à trois semaines, ils peuvent être plus courts. Le permis de non-quarantaine est valable pendant 6 mois.

Il n'est pas nécessaire d'administrer un traitement contre le tænia ou « ver solitaire » en revanche contre la filariose canine ou le « ver du c?ur ». Il faut aussi effectuer cinq tests sanguins. L'animal doit voyager dans les 30 jours suivant ces traitements.

Quel budget prévoir ?

Cela dépend de plusieurs facteurs dont la taille de votre animal, les frais seront moins élevés pour un chat que pour un chien danois par exemple ! Cela dépend aussi de la compagnie aérienne que vous choisissez puisqu'elles appliquent différents tarifs selon le poids de l'animal.

Les délais

Surtout planifiez et organisez-vous à l'avance. Il faut prévoir plus ou moins quatre mois entre le début des préparatifs et le départ.

Le jour du voyage, rendez-vous à l'aéroport 4 à 5 heures avant le départ du vol. La bonne nouvelle : il n'y a pas de quarantaine en Afrique du Sud, ni en France. Il y aura un petit délai de quelques heures à l'arrivée pour les formalités douanières, il est recommandé de passer par un agent local.

Il existe aussi l'option de service « porte-à-porte », auquel cas le transport du domicile de départ jusqu'au domicile d'arrivée est pris en charge.

La cage de voyage



Procurez-vous la cage au moins deux semaines avant la date de départ afin que votre animal s'y habitue. Le coût de celle-ci dépend des dimensions. La cage peut être en plastique ou en bois. Les cages en plastique sont importées, donc plus onéreuses, mais plus résistantes. Si vous planifiez de voyager plusieurs fois, il est préférable de choisir une cage en plastique, la cage en bois étant théoriquement destinée à une seule utilisation. La cage doit être suffisamment grande pour permettre à l'animal de se tenir debout dans sa position naturelle, de se retourner et de se coucher. Il est donc important de bien choisir la taille de la cage.

Astuce pour mesurer son animal : la longueur s'étend du bout du museau à la base de la queue, et la hauteur du sol à la pointe des oreilles. Mettez votre animal contre un mur où vous y marquerez les dimensions au crayon.

Important: veuillez noter que la cage doit répondre aux critères de l'IATA (Association internationale du transport aérien). 
? La cage doit être conçue de manière à empêcher toute fuite. 
? La cage de transport doit être sécurisée pour éviter tout risque que l'animal s'échappe. 
? Les cages doivent être en plastique ou en bois et ne doivent pas comprendre des matériaux nuisibles ou toxiques. Les cages en grillage ne sont pas autorisées.
? Des trous d'aération doivent être prévus pour assurer une bonne ventilation de la cage.

Avant le voyage, faut-il administrer un tranquillisant à son animal ?

Le ministère de l'Agriculture et les vétérinaires sud-africains en déconseillent fortement l'usage principalement à cause des effets suite au changement de pression atmosphérique dans l'avion. Le tranquillisant peut notamment entraîner des difficultés respiratoires. Les compagnies aériennes se réservent le droit de refuser l'accès à bord de l'animal si ce dernier a pris un tranquillisant. Les animaux se calment souvent une fois dans la soute et s'endorment. Cependant il existe des solutions alternatives si votre animal est particulièrement anxieux.

Conseils pour le voyage

Placez une couverture confortable, un de vos vêtements ou le jouet préféré de votre animal dans la cage, afin qu'il soit rassuré par des odeurs familières. Cependant ne mettez pas un vêtement avec une fermeture éclair, des boutons ou tout autre accessoire pouvant être mâché et se coincer dans la gorge de votre animal. De même ne mettez pas des jouets avec des petites pièces. Vous pourrez aussi y ajouter des friandises et biscuits mais pas de produits animaliers comme les os par exemple, ni leur bol ou autre container pour les nourrir. La laisse et le collier seront attachés sur la cage. Cela permet de garantir que l'animal ne s'étranglera pas dans sa cage pendant le transport !

Bon voyage !

www.lepetitjournal.com/johannesbourg Jeudi 7 avril 2016

Crédits photo : www.globalpaws.co.za

Restez en contact !

lpj.joburg@gmail.com
facebook : LPJJohannesbourg
twitter : LPJJohannesburg
www.lepetitjournal.com/johannesbourg

lepetitjournal.com johannesbourg

Lepetitjournal Johannesbourg

Lepetitjournal.com de Johannesbourg est le journal des français, francophones et francophiles à Johannesburg. Des news en français sur l'actualité et la culture sud africaine, le réseau francophone, les sorties et autres informations insolites.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Johannesburg !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale