ZUMA – Le discours qui n’était pas un poisson d'avril

Par Lepetitjournal Johannesbourg | Publié le 03/04/2016 à 16:21 | Mis à jour le 03/04/2016 à 20:17

Jeudi dernier marquait une victoire pour l'une des institutions les plus symboliques de l'Afrique du Sud. La Cour constitutionnelle rendait son verdict sur le dossier très controversé « Nkandla », en lien avec des rénovations effectuées dans la résidence privée du président. Une semaine mouvementée pour le pays avec des hauts et des bas culminant avec le discours du président Jacob Zuma vendredi 1er avril à 19h qui a laissé une nation consternée. Réactions des politiciens et médias sud-africains.


La Cour a jugé le président redevable des frais de rénovation non liés à la sécurité de sa propriété Nkandla dans la province du KwaZulu Natal. Le président devra rembourser entre autres, la construction d'une piscine, d'un poulailler, d'un amphithéâtre. Cette décision a apporté un grand soulagement au pays, en haleine depuis février lorsque le dossier a été mis en étude à la demande des partis d'oppositions, l'Alliance Démocratique (DA) et le parti des Combattants pour la liberté économique (EFF), et ce suite aux conclusions de l'enquête menée il y a deux ans par le bureau du médiateur de la République Thuli Madonsela.

24 heures plus tard, l'élan d'enthousiasme suscité par cette décision a été mis à mal quand le président s'est adressé à la nation vendredi soir. Dans son discours, Jacob Zuma annonçait qu'il acceptait la décision de la Cour constitutionnelle, ajoutant qu'il n'avait jamais eu l'intention de violer la Constitution. Son équipe légale l'aurait mal conseillé. Il s'est aussi excusé pour les maux que cette affaire a causé au pays depuis plusieurs années. Plus tard dans la soirée, Gwede Mantashe, le secrétaire général du Congrès national africain (ANC), s'est prononcé contre la destitution du président évoquant l'importance de l'unité du parti face aux demandes de l'opposition.

A quelques mois des élections municipales, l'ANC traverse une crise de légitimité sans précédent. 

Les réactions des politiciens et médias sud-africains

Selon Musi Maimane, à la tête de l'Alliance Démocratique, la déclaration du président prouve qu'il n'a aucune idée de ce que la Constitution exige de lui ou encore de ce que pense les Sud-Africains de lui. Il n'est pas digne de tenir le rôle de président. Lire sa déclaration

Julius Malema, le commandeur en chef du parti EFF, anciennement à la tête de la Ligue de jeunesse de l'ANC, se montre le plus virulent contre le président et ses alliés les membres de la famille Gupta. Tout comme les autres partis d'opposition, il demande le rappel de Jacob Zuma.

Le leader de l'Inkatha Freedom Party (IFP) Mangosuthu Buthelezi décrit le discours présidentiel de vendredi soir à la nation comme une « confusion », disant que ce n'était « guère d'intérêt médiatique » : le président a accepté de se conformer au jugement de la Cour constitutionnelle, n'en ayant pas vraiment le choix.

De nombreux vétérans du mouvement de l'ANC se sont exprimés. L'un d'entre eux, Ahmed Kathrada, un pionner de la lutte anti-apartheid emprisonné sur Robben Island, a publié une lettre ouverte au président l'implorant d'écouter le peuple sud-africain et de démissionner. Lire la lettre.  

La couverture de l'édition du Sunday Times affichait une photo du président accompagnée d'un titre frappant : « Monsieur le Président PARTEZ MAINTENANT, pour le bien de votre pays »

Le quotidien en ligne The Daily Maverick a publié le 1er avril une image sur son site avec pour seul message : « Notre poisson d'avril de 2016 est suspendu jusqu'à nouvel ordre. Nous n'avons pu égaler de moitié le niveau d'insanité des actualités sud-africaines de la journée. Nous en sommes désolés. »

Lire aussi

Le Chiffre de la Semaine : 2 violations de la Constitution en 2 mois 
Le Chiffre de la Semaine : 246 millions de rands à rembourser 
Jacob Zuma : condamné à rembourser sa résidence privée 

www.lepetitjournal.com/johannesbourg Lundi 4 avril 2016

Illustration : Helen Harrop / Flickr

Restez connecté

Ecrivez-vous nous

Abonnez-vous à la newsletter
Aimez notre page Facebook
Suivez notre compte Twitter
Retrouvez tous nos articles sur notre site 

lepetitjournal.com johannesbourg

Lepetitjournal Johannesbourg

Lepetitjournal.com de Johannesbourg est le journal des français, francophones et francophiles à Johannesburg. Des news en français sur l'actualité et la culture sud africaine, le réseau francophone, les sorties et autres informations insolites.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Johannesburg !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale