POKÉMON GO – Panique sur Google Map Vietnam à cause des joueurs!

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 23/08/2016 à 22:00 | Mis à jour le 07/01/2018 à 00:03

La carte Google du Vietnam se transforme depuis le lancement de Pokémon GO dans le pays. Les citoyens vietnamiens ont ainsi remarqué l'apparition de nouveaux lieux sur Google Map. Problème ? Ces lieux sont faux ou n'existent tout simplement pas, la faute aux utilisateurs de Pokémon Go qui cherchent à faciliter leur chasse?

Pokémon Go

On vous en a déjà parlé, mais si vous vivez au fond d'une grotte à Phong Nha, possible que vous soyez passé à côté ! Pour les retardataires donc, Pokémon Go est un jeu de réalité augmentée unique en son genre, qui se joue gratuitement sur smartphone à l'aide de son appareil photo et de la géolocalisation. Le but de ce jeu étant de capturer des Pokémons qui apparaissent n'importe où, au bord de la route, dans un arbre, dans les toilettes?

Dans ce jeu créé pour nous faire sortir de chez soi et marcher à la recherche des Pokémons, les joueurs doivent se rendre dans des ?Pokéstop? afin de renflouer leur stock de ?Pokéball? qui servent à capturer lesdits Pokémons. Seulement voilà, le jeu Pokémon Go se base sur Google Map et utilise toutes sortes de monuments historiques, culturels, de parcs pour créer ces fameux Pokéstops?

 

Google Map Maker et les petits malins

Quand on habite à Ho Chi Minh Ville on sait bien que marcher ne fait pas partie du vocabulaire. La chaleur, le trafic et le manque de trottoirs en sont les principales raisons. Quoi qu'il en soit, on bannit la marche de son vocabulaire sauf lorsqu'on reçoit de la visite et que l'on se transforme en guide touristique. On pouvait donc s'attendre à ce que les Vietnamiens essaient de détourner l'activité principale de Pokémon Go : la marche !

Eh oui, car si les Vietnamiens veulent jouer, ils sont nombreux à refuser de marcher. Et pour cela, ils usent d'ingéniosité !

Les demandes pour créer des Pokéstops ou Arènes (lieu où vont combattre les meilleurs Pokémons) se font directement sur le site de support de Niantic (entreprise qui a développé le jeu Pokémon Go). Mais comme nous l'avons vu, seuls des bâtiments d'intérêt historique ou culturel sont retenus. Ainsi au Vietnam, les Pokéstops ou Arènes sont principalement des pagodes, des églises, des statues ou encore des fontaines proches de lieux populaires.

A gauche: Vue de Pokéstops dans le District 1 / A droite: Un Pokéstop sur une pagode du District 2

 

Afin de contourner ce problème, les joueurs utilisent Google Map Maker. Cette application de Google permet aux particuliers de marquer par eux-mêmes des endroits sur Google Map qui sont censé être ?spéciaux? (entreprise, parc, centre commercial, musée?).

Quelques petits malins ont donc eu la bonne idée d'abuser de ce système et certains ont même été jusqu'à enregistrer leur propre maison sur Google Map en tant que monument historique ! Ceci leur permet ensuite de faire la demande de création de Pokéstops ou d'Arènes à Niantic et d'être sûrs de leur création ! Tout cela dans le but bien sûr de marcher le moins possible?

 

Vérification de Google Map Vietnam

Google Map Vietnam a ainsi enregistré des chiffres improbables de demandes d'ajouts de lieux d'intérêt via Google Map Maker.

Lors des premiers jours de la sortie du jeu, Google Map Vietnam a reçu pas moins de 1 nouvel ajout toutes les 3 secondes !!! L'application Google Map Maker était proche de la surchauffe !

Ainsi pour l'heure, il ne vaut mieux pas se fier à la carte du Vietnam proposée par Google Map. Celle-ci présente actuellement de nombreuses fausses informations, de fausses adresses, des bâtiments dupliqués, de faux monuments? Un joueur à Hanoi a même relocalisé un cimetière sur sa maison avant que la duperie ne soit démasquée ! Les joueurs vietnamiens ont rusé et ont réussi leur pari. Pour le vérifier, regardez les alentours de votre maison sur Google Map, vous constaterez certainement que de nouveaux lieux sont apparus près de chez vous !

Une fausse adresse à HCMV marquée "Université Pokémon"

 

L'équipe de Google Map Vietnam constituée de 15 personnes est complètement surmenée par ce travail gigantesque et essaie tant bien que mal de « nettoyer » la carte du Vietnam de toutes ses fausses adresses. Les administrateurs ont appelé les Vietnamiens à arrêter de rentrer de fausses informations !

L'équipe a annoncé que même si les joueurs arrêtaient de rentrer de fausses indications, elle aurait encore besoin d'un mois pour traiter toutes les demandes en attente?

 

 

 

Pauline Grall (lepetitjournal.com/Hochiminhville) 24 Août 2016

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Ho Chi Minh Ville !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale