Lundi 23 septembre 2019
Heidelberg Mannheim
Heidelberg Mannheim
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’Allemagne à travers l’œil d’un Français

Par Lepetitjournal Heidelberg Mannheim | Publié le 06/05/2019 à 07:00 | Mis à jour le 06/05/2019 à 10:47
Photo : © Pixabay
Allemagne clichés différences culture FRANCE Allemands expatriés feu rouge pourboire tri déchets bio règles ordre respect

Quelles sont les différences que l’on peut trouver en Allemagne en comparaison avec la France ? Si vous venez d’arriver fraichement en Allemagne, prenez le temps de lire ces quelques lignes qui pourront je l'espère vous aider à mieux comprendre certaines situations. Cet article est loin d’être le fruit de longs travaux de recherche entre les citoyens des deux nations mais seulement un ressenti très personnel issu de multiples expériences.

 

Dans les règles… de l’art

De mon point de vue, les différences entre les Français et les Allemands se trouvent dans leur façon de se conduire en société et quand on débarque en Allemagne, certaines choses sautent aux yeux. En Allemagne, il y des règles et les règles sont faites pour vivre en communauté ; en respectant ces règles chacun se sent utile et responsable pour la bonne marche de la société.

Les Allemands font preuve de bon sens, chaque chose a sa raison d’être et il n’y a que peu de place pour l’imprévu. Les Français qui ont un esprit plus contestataire sont à mon avis bien loin de ce schéma-là. Tout d’abord le rapport à la règle dans sa globalité est bien différent, avec un peu d’exagération les Français aiment bien dire que les règles sont faites pour être “transgressées”, du moins elles peuvent ne pas être appliquées à la lettre. Donc chers amis Français, ne vous étonnez pas de voir que personne ne traverse lorsque le bonhomme est rouge, même lorsqu’il n’y a pas un chat ni une voiture à l’horizon !

Si je devais décrire les Allemands en quelques mots, je les qualifierais de “faux cool”. Cela ne signifie pas qu’ils sont totalement l’inverse de ce qu’ils sont mais seulement qu’ils sont moins décontractés qu’ils ne paraissent. En effet, au premier abord ils sont sympathiques, polis, en règle générale ils sont connus pour être soucieux de l’environnement, du tri des déchets et de l’évolution de la société, beaucoup mangent bio et donnent le sentiment de vivre de manière décontractée. Cependant cet art de vivre n’est pas gratuit et il s’écrit derrière un “cadre” invisible qui délimite bien les frontières à ne pas franchir. Si vous pensez que certaines règles peuvent être contournées, qu’ils n’attacheront aucune importance à votre comportement désinvolte en enfreignant celles-ci, et bien vous vous trompez ! Il y aura toujours quelqu’un pour vous rappeler à l’ordre. La délation n’est pas rare au pays de Goethe. Je me souviens aussi d’un moment étrange voire douloureux… lorsque mon colocataire m’a demandé de faire “pipi assis”.

homme assis
 

Tout d’abord je n’ai pas bien compris ce qu’il me demandait, même si la demande a été formulée avec la plus grande bienveillance. J’ai ressenti cette requête comme très intrusive et même violente. Comment pouvait-il me demander cela ? Et cela veut-il dire qu’il urine assis ? Nous en avons discuté et je me suis aperçu que même si les arguments qu’il avançait, notamment les questions d’hygiène, me paraissaient tout à fait légitimes, je ne pouvais pas répondre favorablement à sa demande car j’avais le sentiment que cela attaquait mon identité propre.

 

Petites histoires vécues

Marcher par inadvertance plus de 3 minutes sur une piste cyclable sans vous faire bousculer violemment par un cycliste pour vous rappeler à l’ordre et vous remettre dans le droit chemin, est quasi mission impossible. Peu de gens s’arrêteront pour vous expliquer que vous êtes du mauvais côté, en revanche, ils n’hésiteront pas à vous frôler de très près pour vous le faire comprendre.

femme furieuse

Traverser quand le petit bonhomme est rouge au feu tricolore alors qu’il n'y a pas de voitures à l’horizon ne vous met pas à l’abri de regards inamicaux à votre égard surtout s'il y a des enfants à côté de vous.

Vous essayez de payer par carte bancaire dans les bars ou les restaurants ? Sachez que la plupart ne prennent seulement que des espèces et qu’il ne faudra pas oublier « d’arrondir » l’addition pour laisser un pourboire quasi obligatoire si vous ne voulez pas passer pour un pingre.

Si vous vivez dans un immeuble, pensez à respecter les règles de collectivité à la lettre, si vous ne voulez pas vous faire taper sur les doigts, comme j’ai pu en faire l'expérience quand j’étais hébergé chez un ami. Arrivé depuis peu, il n’avait pas installé le même type d’étiquette que ses voisins sur la boite aux lettres qui finissait constamment par être arrachée car elle n’était pas conforme aux autres. De plus, dans la plupart des immeubles en Allemagne, les machines à laver se trouvent souvent au sous-sol dans une petite salle commune. Chez mon ami, il fallait s'inscrire sur un planning et respecter l’ordre de passage entre voisins pour le lavage du linge. Un jour, mon ami s'est glissé sur une plage horaire où personne n'était indiqué et a réalisé que son temps dépasserait de 5 minutes sur le lavage suivant. Il a finalement décidé de prendre le risque. A la fin de son temps de lavage, il a retrouvé son linge sorti de la machine, posé sur celle-ci, une nouvelle personne avait pris sa place, l’heure c’est l'heure !

 

Et vice versa

Il n’y pas de bon ou de mauvais modèle, juste le regard d’un Français qui essaie de s’adapter à de nouvelles situations dans un nouveau pays. Des remarques sur la France et les Français peuvent tout aussi bien être faites par un Allemand arrivant à Paris par exemple, où le bruit constant remplace le calme ambiant des villes outre-Rhin, où les pistes cyclables se font rares en comparaison avec l’Allemagne, et où les idées en matière de tri collectif des déchets sont à peine sorties de l’œuf. Un Allemand doit sans doute rester bouche bée lorsqu'il prend son café le matin en terrasse et qu’il voit son voisin tremper son croissant allègrement dans sa tasse et se demander comment il peut y avoir autant d’organisation en France et en même temps tant de désordre. L’un est organisé et l’autre instinctif selon moi, mais Français comme Allemands savent s’entendre et s’apprécier malgré leurs différences culturelles.


Jordan Chaboy (www.lepetitjournal.com/francfort), lundi 6 mai 2019

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Marie-Odile Buchschmid mer 08/05/2019 - 08:54

En France aussi, il y a des règles – que je préfère appeler codes personnellement. Aucune communauté ne fonctionne sans eux. Nous avons tellement intériorisé les codes de notre propre communauté que nous n’en avons plus conscience au point de les penser universels. Nous interprétons le monde à travers ces codes. Lorsque nous sommes à l’étranger, en Allemagne en l’occurrence, nous sommes frappés par les codes propres à cette communauté, codes que ses ressortissants ont eux aussi intériorisés et à travers le filtre desquels ils interprètent le monde. Bref, les Allemands sont frappés, étonnés par notre manière de fonctionner. Je vis en Allemagne depuis 30 ans et tout ce qui vous frappe, vous étonne, ne me frappe plus, ne m’étonne plus. J’ai même intériorisé bon nombre de ces codes. Et lorsque je rentre en France, je perçois désormais les codes en vigueur dans mon pays d’origine. En résumé, avant de faire l’expérience de l’étranger, nous sommes tous ethnocentriques. Dans le meilleur des cas, cette expérience nous permet de passer de l’ethnocentrisme à l’ethnorelativisme. C’est le propre de la démarche interculturelle à l’occasion de laquelle on apprend autant sur soi que sur l’autre ! Et puis, si les codes en usage de ce côté-ci du Rhin vous paraissent rigides, cela veut peut-être dire que la nature originelle des Allemands est plus indisciplinée, rebelle que son homologue française. A méditer !

Répondre
Commentaire avatar

jean luc1 mar 07/05/2019 - 21:47

en France les lois sont faite pour être contourner il suffit de regarder nos route , resultat radar ,police, qui matraque , en allemagne les lois sont faite pour être respecter ,moins de radar et de police . les fran♪5ais sont rond ,les allemands carrés ,pas de gilet jaune pour nous emmerder . jean luc

Répondre
Commentaire avatar

Gaetan mar 07/05/2019 - 08:38

Pour la position assise aux toilettes, l'utilisation de la machine à laver, et l'étiquette sur la boîte à lettre, ce sont des attitudes"" typiques'' de jeunes mâles français qui sont décrites !! Pour le passage aux feux rouge, il y a unité nationale tricolore.. ok..

Répondre

Communauté

TÉMOIGNAGES

APPEL A TEMOINS ! Des habitudes prises en Allemagne

Afin de réaliser un article, nous souhaiterions recueillir quelques témoignages de lecteurs qui, après quelques années passées en Allemagne, ont pris des habitudes typiquement germaniques.

Expat Mag

Cambodge Appercu
GASTRONOMIE

« Chez Mama Ly », l'héritage culinaire de la vlogueuse Diana Chao

Diana Chao, une Française née à Paris de parents sino-cambodgiens, a décidé de se consacrer à 100% à sa chaîne Youtube. Le but : démystifier la culture asiatique en partageant les recettes de sa mère.