Mardi 30 novembre 2021
Heidelberg Mannheim
Heidelberg Mannheim
TEST: 2258

Julie Geri - French touch d’une Parisienne dans le monde de la beauté

Par Valérie Keyser | Publié le 29/03/2017 à 22:00 | Mis à jour le 14/05/2019 à 14:06
Photo : (Photo Valérie Keyser, Lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim)
France - Allemagne - Mannheim - Heidelberg - beauté - Reza Shari - Julie Geri Onuk - Make Up For Ever - Parfüm - Coco Chanel - Augenbrauen - lepetitjournal.com

Même si la France et surtout Paris évoquent la beauté, la mode et l'élégance, c'est au philosophe allemand, Alexander Gottlieb Baumgarten (1714-1762) que revient l'invention, au XVIIIème siècle, du mot esthétique. L'esthétique, c'est l'univers de Julie Geri Onuk depuis toujours, jeune Française qui a fait ses premières armes dans la capitale et endosse désormais le rôle d'ambassadrice parisienne de la beauté à Mannheim.

 

En formation chez Reza Shari, formé chez les plus grands maquilleurs parisiens, propriétaire d'un Institut de beauté au pied de la Wasserturm en plein coeur de Mannheim, Julie Geri Onuk a toujours évolué dans le monde de la beauté à Paris.

Née de parents d'origine turque, Julie ou Gül en turc, a grandi dans la capitale française.

Arrivée en Allemagne à l'âge de 20 ans, elle a fêté ses 23 ans en janvier dernier et dit être très heureuse dans son nouveau pays d'adoption où elle apprécie particulièrement les gens et leur culture. Du Paris de Coco Chanel au Mannheim de Reza Shari, rencontre avec Julie.

 

Lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim : Pourquoi avez-vous choisi de vivre en Allemagne ?

Julie Geri Onuk : Pour mon mari allemand ! Nous nous sommes rencontrés à l'aéroport de Düsseldorf. C'est un fan de bollywood et il m'a prise pour une Indienne, probablement à cause de ma chevelure et de mes sourcils fournis et bien dessinés. Du fait de mes origines turques, je ne ressemble pas tout à fait à une Française "typique". Nous avons échangé nos numéros de téléphone et nous nous sommes vus plusieurs fois à Paris et à Düsseldorf. Nous sommes maintenant mariés et habitons à Philippsburg, une ville située dans le Bade-Wurtemberg. Pour mon mariage, j'ai choisi de me faire maquiller par Reza Shari. J'ai tout de suite aimé cet endroit prestigieux de Mannheim. L'accueil qui m'a été réservé était excellent et mon maquillage très réussi. Au fond de moi, je me suis dit, "un jour je travaillerai ici". C'était un véritable coup de coeur.


Qu'avez-vous suivi comme formation ?

J'ai suivi une formation d'esthéticienne à l'Académie Make Up For Ever à Paris, alors que j'habitais encore en France. J'ai travaillé comme maquilleuse et make up artist dans la capitale, mais aussi comme hôtesse de sol à l'aéroport Charles de Gaulle. En Allemagne, j'ai commencé une formation complémentaire de maquilleuse visagiste chez Reza Shari à Mannheim en 2016, afin d'acquérir les méthodes propres à cet institut de beauté où règnent, à l'image de son propriétaire, excellence et perfection.


Avez-vous toujours souhaité travailler dans le monde de la beauté ?

Oui, travailler dans le monde de la beauté a toujours été un rêve depuis toute petite. Je suis née et j'ai grandi à Paris, la ville de la mode et de l'élégance, la ville des marques prestigieuses, des grands parfumeurs et couturiers comme Coco Chanel, Yves Saint Laurent ou encore Jean-Paul Gaultier. J'attache une grande importance à la présentation de soi. Soigner son apparence est une forme de respect pour les autres et permet de se sentir mieux dans sa peau, de se sentir aussi parfois exceptionnel.


Quels sont les maquillages que vous réalisez ?

Je réalise des maquillages de mariée, des maquillages pour les grandes occasions comme des soirées de gala, mais aussi des maquillages orientaux ou bien des maquillages de jour classiques. Je propose parmi mes prestations, l'épilation des sourcils au fil.


Au fil ? De quoi s'agit-il exactement ?

C'est une méthode d'épilation ancestrale en Inde qui s'est répandue jusqu'en Turquie et globalement dans les pays de l'est. Elle est très appréciée de nos jours un peu partout en Europe.


Quel avantage présente-t-elle ?

Cette technique est très rapide et précise. Elle utilise deux fils de coton torsadés qui emprisonnent et arrachent les poils et même les duvets sur une même ligne en même temps. Le résultat est net et les sourcils sont ainsi parfaitement dessinés.


Quelles sont les tendances actuelles en matière de maquillage et de beauté ?

Les sourcils sont devenus essentiels pour l'harmonie du visage. On les aime plus épais et fournis qu'il y a quelques années, ça fait partie des tendances de la mode mais ils doivent être parfaitement dessinés et donc l'épilation et la définition d'une ligne parfaite sont de rigueur. Les yeux sont plutôt charbonneux ou surlignés d'un épais trait d'eye-liner et les tonalités des fonds de teint et fards se font plus discrètes qu'avant, on aimera notamment le beige peau, les couleurs sable, les tonalités qui contrastent peu avec la carnation initiale. Il est surtout important de bien travailler le teint pour un visage zéro défaut qu'on pourra agrémenter d'un blush beige orangé pour un effet bonne mine. Les cils sont bien étirés et recourbés. Les utilisateurs sont aussi de plus en plus exigeants quant aux ingrédients qui composent les produits qu'ils appliquent sur leur peau, ceux-ci sont d'ailleurs souvent bio et naturels.


Quelle est la clientèle qui vient vous voir ?

Ce sont principalement des clientes de la haute bourgeoisie allemande, de la haute société, des personnalités, acteurs, animateurs télé, personnages politiques... Les hommes sont de plus en plus soucieux de leur apparence et sont de plus en plus nombreux à franchir le seuil de l'Institut mais c'est surtout l'épilation des sourcils qui les fait venir.


Les Français et les Allemands ont-ils une approche bien distincte de la beauté selon vous ? Leurs demandes à l'institut sont-elles différentes ?

Je trouve les Allemands très simples par rapport aux Français et surtout aux Parisiens. Les femmes allemandes sont plus naturelles, leurs exigences en matière de beauté reposent sur la technicité et la discrétion, le maquillage ne doit pas se voir. Ici, nous sommes dans un institut de beauté très chic, on vend du rêve, on tend vers la perfection, et réaliser un maquillage discret tout en révélant la beauté d'un regard, en magnifiant un teint, demande aussi beaucoup de pratique.


A Mannheim, la communauté turque est assez importante et les femmes turques semblent très soucieuses de leur apparence. Avez-vous des clientes turques et si oui, quelles sont leurs attentes en matière d'esthétique ?

Nous avons davantage de clientes allemandes mais il est vrai que nos clientes turques sont plus soucieuses de leur apparence, la cosmétique et la beauté en général sont très importantes à leurs yeux. Lorsqu'il y a des événements, des anniversaires ou des mariages par exemple, on assiste à une grande rivalité entre copines, chacune voulant être la plus belle. Elles viennent surtout nous voir pour ces grandes occasions. Nous réalisons alors des maquillages très sophistiqués mettant l'accent sur les yeux et les lèvres.


Avez-vous des anecdotes à raconter ?

Lorsque j'ai commencé à l'institut Reza Shari à Mannheim, je ne maîtrisais pas encore très bien la langue allemande, j'ai dû nombre de fois faire répéter mes clients pour savoir ce qu'ils voulaient. J'ai appris l'allemand et même si aujourd'hui je parle à peu près couramment, il m'arrive encore d'être confrontée à ce genre de situations. C'est toujours très drôle et les clients me pardonnent car ils adorent mon petit accent français. J'ai d'ailleurs été très agréablement surprise de constater que les Allemand sont en général très francophiles, surtout dans la région. Lorsque je dis que je viens de Paris, cela déclenche toujours des sourires et des élans de sympathie.


Envisagez-vous votre avenir en Allemagne ?

Je suis très heureuse en Allemagne malgré mon accent que je n'arrive vraiment pas à cacher (Rires). Je me suis toujours sentie très bien accueillie. J'aime le respect des traditions que l'on peut observer dans chaque région, ainsi que le respect entre les gens, on se dit bonjour par exemple quand on se croise en faisant du jogging même si on ne se connait pas.
Mon plus grand souhait serait de pouvoir continuer en tant que maquilleuse chez Reza Shari. C'est un super chef ! Il m'a ouvert les bras lorsque je suis arrivée en Allemagne et m'a donné très vite la possibilité d'exercer mon métier entourée d'une équipe très chaleureuse. C'est aussi une très bonne école pour apprendre les techniques de maquillage les plus pointues. Et puis mon mari est ici, ma vie est dorénavant en Allemagne.

Valérie Keyser

Valérie Keyser

Directrice de Lepetitjournal.com à Francfort et Heidelberg-Mannheim (2013-2019) et Rédactrice en chef des 6 éditions Allemagne (juin 2019-décembre 2020), Valérie est aussi Guide interprète conférencière et professeur de Tandem.
0 Commentaire (s) Réagir

Actualités

Berlin
POLITIQUE

Le SPD, les Verts et le FDP trouvent un accord de gouvernement

Près de deux mois se sont écoulés depuis les élections fédérales allemandes et après de longues négociations un accord inédit a été trouvé, ouvrant ainsi les portes de la chancellerie à Olaf Scholz.

Sur le même sujet