Mercredi 26 juin 2019
Heidelberg Mannheim
Heidelberg Mannheim
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

AGNES WITTNER – La bibliothécaire des francophones

Par Lepetitjournal Heidelberg Mannheim | Publié le 11/12/2016 à 23:00 | Mis à jour le 01/05/2019 à 21:15
Photo : (Photo © AD lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim)
bibliohèque Speyer Spire Allemagne Agnès Wittner bénévoles français

Présidente de l'association qui gère la bibliothèque française de Spire, Agnès Wittner est aussi ingénieur civil de profession. Arrivée en Allemagne en 1991 pour un stage, elle y a fondé une famille et n'en est jamais repartie. Lepetitjournal.com/heideiberg-mannheim est allé à sa rencontre dans la magnifique ville de Spire pour en savoir plus sur le parcours atypique de cette mordue de littérature.

Durant ses études à l'Institut national des sciences appliquées (Insa) de Toulouse, Agnès Wittner devait réaliser des stages et en a donc profité pour voyager en Allemagne. Née en 1968 en Dordogne, ce n'est qu'après son troisième et dernier stage de six mois à Karlsruhe qu'elle décide d'y rester, en 1991. Elle rencontre à la même époque son époux, un Allemand, avec qui elle a deux enfants. En 1998, la famille emménage à Spire, où Agnès crée avec des amies, quelques années plus tard, la bibliothèque. Elle en est devenue la présidente en 2007 et a reçu l'Ordre du mérite en 2010.


Lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim : comment êtes-vous arrivée en Allemagne ? 

Agnès Wittner : dans le cadre de mes études d'ingénieur, je devais effectuer des stages. Etant donné que je n'aurais rien trouvé près de chez moi, en Dordogne, je me suis dit : "quitte à partir, autant partir loin et en profiter pour voyager". L'allemand étant ma première langue, je suis partie une première fois à Münster, puis à Berlin en 1990, en pleine réunification. Mon stage consistait à reconstruire les routes entre Berlin Est et Ouest, c'était passionnant. L'année suivante, je suis retournée en Allemagne, à Karlsruhe, pour mon stage de fin d'études de six mois. J'ai eu une opportunité professionnelle et j'ai rencontré mon mari au même moment, donc je suis restée.


Quand avez-vous emménagé à Spire ?

Nous avons déménagé en 1998 pour me rapprocher de mon travail. Jusqu'en 1997, une garnison de l'armée française était présente à Spire. Nous avons donc acheté une maison qui appartenait à une famille de militaires française. Nous avions déjà notre premier enfant, qui a 20 ans aujourd'hui. Nous avons ensuite eu le deuxième, qui est âgé de 17 ans. L'autre avantage était que mes enfants ont eu l'opportunité de fréquenter l'école bilingue de Spire. Je ne force pas mes enfants à apprendre le français, mais je les aide s'ils me le demandent. 


Comment s'est créée la bibliothèque française de Spire ?

Pendant mon congé maternité, qui a duré trois ans, je tournais un peu en rond, j'avais besoin de m'occuper. Et en discutant avec des amies, dont les enfants fréquentaient aussi l'école bilingue, je me suis rendue compte que l'offre littéraire en français n'était pas très large. J'étais un peu frustrée par ce qui était proposé dans le coin. Alors nous nous sommes lancées. Le bâtiment dans lequel d'autres associations et la nôtre sont installées a été repris par la mairie après le départ de la garnison française. Etant donné le passif de la ville avec la France, elle a été favorable au projet et la bibliothèque a ouvert en 2001. Malgré des études scientifiques, j'ai toujours aimé la lecture. Au CP, je m'ennuyais car je savais déjà lire, alors je prenais des "Oui-Oui" sur mes genoux et les lisais en cachette pendant le cours !


Comment fonctionne la bibliothèque ?

Depuis 2007, nous avons le statut d'association, dont je suis devenue la présidente. Je travaille à temps partiel pour pouvoir m'en occuper, au moins une dizaine d'heures par semaine avec les autres bénévoles. En plus d'une permanence qui tourne, je m'occupe de recouvrement des livres et du classement. Nous envoyons aussi un mail par mois avec des propositions de lecture. Alors que nous avions 1 000 livres au départ, nous en avons aujourd'hui plus de 6 000, mais aussi plus de 400 DVD. Ce sont des dons et des achats, à 99% francophones. Nous avons un budget de 2 000? par an : une moitié provient des abonnements, à hauteur de 25 euros par an, et l'autre moitié est financée par une subvention de l'Ambassade.


Qui sont vos lecteurs ?

Nous comptons une centaine de membres, répartie entre environ 50% de Français expatriés et 50% d'Allemands, dans un périmètre de 35 km autour de Spire. Les Français sont en majorité des familles, c'est pourquoi nous avons un grand rayon jeunesse. Les Allemands sont quant à eux des apprenants de français pour certains, nous avons donc aussi une partie qui leur est dédiée, avec des lectures audio en CD qui leur permettent de lire, mais aussi d'entendre la langue française. Les écoles bilingues fréquentent aussi la bibliothèque


Que peut-on lire à la bibliothèque ?

Même si nous avons les classiques, nous essayons de rester à jour et de nous tenir au courant des sorties littéraires et de l'actualité, comme la mort d'écrivains ou le prix Nobel de Modiano par exemple. Nous discutons ensemble des nouveaux achats et essayons de renouveler le stock régulièrement. Les lecteurs nous font aussi des propositions, que nous suivons parfois. Nous avons beaucoup de bandes-dessinées, un rayon réservé aux polars, des romans pour adultes, des livres de société ainsi que de la littérature pour les adolescents. Nous sommes également abonnés à quatre revues : "Écoute", "Lire", "Popi" et "Pomme d'Api".


Quels évènements organise la bibliothèque ?

Une fois par mois, un atelier de conversation est mis en place. Tous les deux mois, les enfants peuvent venir écouter une lecture, mais en nombre restreint car les locaux ne mesurent que 50m2. Avec la Volkshochschule de Spire, nous organisons la diffusion d'un film francophone avec sous-titres. Une chorale, dont je fais partie et qui se réunit une fois par mois, a été créée il y a quelques années. Notre répertoire est plutôt classique, de la variété française. Nous invitons autant que possible des auteurs pour des lectures. Nous participons à divers évènements tout au long de l'année également.


Anne C. Damiani (www.lepetitjournal.com), lundi 12 décembre 2016

En savoir plus sur la bibliothèque de Spire ici.

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

 

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Berlin Appercu
FAITS DIVERS

Un pilote décède dans un crash d’avions de chasse de la Luftwaffe

Lundi 24 juin, une terrible collision entre deux avions de combat Eurofighter de l’armée allemande a eu lieu dans la région du plateau des lacs mecklembourgeois au nord-est de l’Allemagne.

Vivre à Heidelberg Mannheim

SPECTACLES

Lancement des « Heidelberger Schlossfestsspiele »

Du 21 juin au 4 août, Heidelberg héberge les « Heidelberger Schlossfestsspiele ». Qu’y a-t-il de plus chic que d’aller au théâtre ou au concert dans la cour du château de Heidelberg ?

Expat Mag

Athènes Appercu
ENVIRONNEMENT

Le premier sanctuaire pour dauphins créé sur une petite île grecque

Le premier sanctuaire permanent qui permet de protéger les dauphins sauvés de la captivité a été créé récemment par l'Archipelagos Institute of Marine Conservation. L’institut a choisi pour refuge...