Mercredi 27 octobre 2021
TEST: 2255

Jean-Pierre Renollaud : "Je ne conduis pas une liste mais une équipe!"

Par Damien Bouhours | Publié le 20/05/2021 à 00:00 | Mis à jour le 20/05/2021 à 00:00
Jean-Pierre Renollaud tête de liste de En Marche ! Pour les Français d’Allemagne, pour les élections consulaires 2021

Jean-Pierre Renollaud est tête de liste de En Marche ! Pour les Français d’Allemagne, pour les élections consulaires 2021 pour la 2e circonscription d’Allemagne (Francfort, Düsseldorf, Sarrebruck). Il revient avec nous sur son programme. 

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Je vis à Bonn, suis marié avec mon Allemande préférée, j’ai 36 ans de vie en Allemagne, dont 33 d’activité professionnelle.

Ancien ingénieur et économiste en développement international, jeune retraité, j’ai exercé ces 20 dernières années comme linguiste, grammairien et enseignant de notre belle langue française auprès des Allemands.
Militant européen depuis plus de 40 ans, ancien membre du Mouvement Européen français, membre du bureau de plusieurs ONG européennes, ancien conseiller auprès de la Commission Européenne, j’ai choisi de m’engager pour La République en Marche en 2016, à la création du Mouvement. Je me suis d’abord occupé du Comité en Marche Rhénanie et je suis désormais Coordinateur Territorial La REM Allemagne.

 

Comment avez-vous constitué votre liste ?


Mes colistières et colistiers sont des personnes vivant dans notre circonscription depuis longtemps et qui se sont engagés dès 2016 auprès d’En Marche. Ils vivent aux quatre coins de notre circonscription et ont démontré par le passé leur volonté de s’engager pour notre communauté, au plus près des Françaises et des Français. Aujourd’hui ils veulent aller plus loin dans leur engagement, en devenant les représentants élus des Français de l’Etranger, pour faire le lien ente nos concitoyens et l’administration.

 

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français de Francfort, Düsseldorf et Sarrebruck ?

Le plus grand défi auquel font face les Françaises et Français de Francfort, Düsseldorf et Sarrebruck est en ce moment principalement d’ordre social, à cause de la crise sanitaire. La précarité économique qui l’accompagne et l’éloignement de la France et des familles sont plus que difficiles à supporter au quotidien. Elles et ils se posent tout un tas de questions, qui restent malheureusement souvent sans réponse, notamment en ce qui concerne la santé, l’enseignement ou encore la fiscalité. D’où l’importance de la solidarité locale, le soutien et l’accompagnement par les canaux d’information de toutes formes, téléphone, internet, contacts réguliers avec les institutions consulaires et les associations françaises et franco-allemandes.

 

Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ?

Le conseiller des Français de l’étranger est pour moi principalement un maillon aidant. Mon mot d’ordre est : écoute et proximité, être au service des Françaises et des Français, partager leurs attentes et les transmettre auprès de nos institutions et de nos autorités pour répondre à leurs demandes et faciliter et améliorer leur situation dans notre circonscription. Je dis souvent que je ne conduis pas une liste mais une équipe !

 

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

Notre programme est axé sur 10 points :

1. Accompagner la crise sanitaire

Nous informerons sur l’accès à la vaccination et le droit de voyager avec la famille ou le partenaire de vie en France dans le cadre du futur pass sanitaire européen.

2. Simplifier et humaniser le service public consulaire

Nous soutiendrons l’accès de tous aux services consulaires de France en Allemagne par la dématérialisation des démarches et le développement des tournées consulaires en circonscription.

3. Accéder à un enseignement français de qualité

Nous défendrons le droit des familles aux bourses scolaires dans les établissements de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (Francfort, Bonn, Düsseldorf) et encouragerons le développement de filières bilingues dans les établissements allemands avec l’aide du programme FranceEducation.

4. Agir pour la petite enfance

Nous soutiendrons la création des Kita Elysée et les projets des associations d’animation enfantine financées par le programme Français Langue Maternelle (FLAM).

5. Protéger les plus fragiles

Nous informerons sur les droits sociaux en Allemagne et viendrons en aide aux compatriotes en situation de fragilité sociale (familles monoparentales, divorce, droit de garde, violences conjugales, handicap, perte d’autonomie, grand âge, solitude).

6. Promouvoir la mobilité

Nous défendrons la reconnaissance des diplômes et périodes de formation, promouvrons Erasmus + pour la formation en alternance et proposerons l’éligibilité des bacheliers français d’Allemagne au programme Campus France pour les études en France.

7. Soutenir une fiscalité juste

Nous travaillerons à l’élimination de toute situation de double imposition dans le respect de la convention fiscale franco-allemande et assisterons les compatriotes sur les dossiers de remboursement de la CSG-CRDS.

8. Assurer le versement des retraites françaises

Nous soutiendrons le projet de partage des données d’état-civil entre l’Allemagne et la France pour écarter l’obligation de transmission d’un certificat d’existence et veillerons à la portabilité des retraites complémentaires françaises.

9. Favoriser l’emploi et l’entrepreneuriat

Nous appuierons les entrepreneurs français en Allemagne et leurs initiatives créatrices d’emploi en mobilisant les dispositifs de soutien prévus par la France.

10. Concrétiser l’écologie

Nous accompagnerons les projets des Français d’Allemagne sur la sobriété carbone et l’objectif zéro déchet par le dispositif de soutien au tissu associatif des Français de l’étranger et proposerons une alimentation de saison dans les cantines des établissements de l’AEFE.

 

En Marche ! Pour les Français d’Allemagne

Jean-Pierre Renollaud

Aurélie Calluaud

Cédric Viero

Delphine Deroche

Michael Crayne

Bénédicte Neichel

Thierry Valette

Emilie Robert

Simon Aben

Hombeline Katabarwa

Alex Bezanger

Marie-Catherine Meyer

Thomas Bernier

 

Pour en savoir plus sur les élections consulaires et les autres listes : Elections consulaires : modalités de vote et candidats à Francfort

Nous vous recommandons
Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir