Dimanche 21 juillet 2019
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CHRISTOPHE DEVILLERS – La franc-maçonnerie entre secret et ouverture

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 21/12/2015 à 23:00 | Mis à jour le 20/12/2015 à 20:17

La franc-maçonnerie intrigue et suscite de nombreux fantasmes. Pourtant les principales obédiences disposent de sites internet sur lesquels elles communiquent. Pour en savoir plus et en finir avec les idées reçues, lepetitjournal.com/francfort a donné la parole à un dignitaire de la principale obédience française

(Photo AD lepetitjournal.com/francfort)

Lepetitjournal.com/francfort : Pouvez-vous nous expliquer ce qu'est la franc-maçonnerie ?

Christophe Devillers : La franc-maçonnerie n'existe pas en tant que telle avec un article singulier, elle est très diverse. En fonction des endroits du monde elle a des options différentes. Il y a deux grands mouvements dans la franc-maçonnerie internationale. L'un d'obédience anglo-saxonne, le plus important dans le monde; c'est une franc-maçonnerie fortement orientée sur le symbolisme, sur la philosophie et sur les rituels qui sont pratiqués. La franc-maçonnerie allemande s'inscrit de manière quasiment exclusive dans ce mouvement. En France, une autre franc-maçonnerie s'est développée : plus libérale, plus orientée vers la réflexion, le progrès de la société. C'est une franc-maçonnerie plus engagée qui essaye de changer la société et c'est dans celle-là que je me reconnais.

Vous faites partie du Grand Orient de France (GODF), de quoi s'agit-il exactement?

C'est l'obédience maçonnique libérale et adogmatique la plus importante au monde. Le GODF est la figure de proue de la franc-maçonnerie engagée. Il compte aujourd'hui 53.000 membres.

Comment devient-on franc-maçon ?

A un moment ou un autre il y a une rencontre qui permet à un impétrant de se voir proposer de rentrer en franc-maçonnerie et ensuite on enclenche une procédure avec un rendez-vous pour rencontrer le président de la loge puis une enquête est réalisée par 3 membres de la loge qui vont ensuite rédiger un rapport qui sera lu anonymement à l'ensemble des membres de la loge qui votera l'adhésion ou non de l'impétrant. Il y a une autre possibilité: c'est de faire une demande auprès d'une obédience et d'envoyer une lettre en exprimant son intérêt à devenir franc-maçon. Ensuite on rentre dans le processus que je viens d'indiquer.

Pouvez-vous nous expliquer comment le GODF est organisé ?

C'est une association organisée sur la base d'une structure pyramidale avec des unités sur le terrain qui s'appellent des loges qui sont indépendantes, autonomes. Elles se structurent au niveau régional puis national. Nous avons 3 loges en Allemagne qui appartiennent à la grande région Alsace, Lorraine et Champagne-Ardennes qui compte un peu plus de 80 loges qui se réunissent régulièrement pour travailler ensemble. Au niveau national, le GODF est dirigé par un conseil exécutif de 35 personnes élues dans les régions. Pour ma part j'ai été élu dans la région précédemment citée.

Longtemps la franc-maçonnerie a été exclusivement masculine. Qu'en est-il aujourd'hui ?

Il y a une franc-maçonnerie exclusivement masculine, une franc-maçonnerie exclusivement féminine et une franc-maçonnerie qui accepte les femmes et les hommes. Le GODF a été longtemps exclusivement masculin mais il y a 4 ans il a pris une option différente en décidant que des femmes et des hommes pourraient être initiés en son sein. Mais il y a des obédiences comme la Grande Loge de France qui continuent à n'initier que des hommes et des obédiences qui de tout temps n'ont initié que des femmes en particulier la Grande Loge Féminine de France.

Pourquoi êtes-vous entré en franc-maçonnerie et qu'est-ce que cela vous a apporté ?

Je suis entré en franc-maçonnerie il y a plus de 20 ans parce que j'ai eu l'impression que dans ce groupe humain dont je connaissais plusieurs membres, j'allais pouvoir partager une valeur et une conviction qui m'était très importante : la laïcité. C'est une valeur clé de l'engagement du GODF. Elle est d'autant plus importante que les temps sont difficiles. Alors qu'on voit bien l'obscurantisme, le fondamentalisme religieux et l'intégrisme se développer, la laïcité, plus que jamais, est importante. C'est une valeur qui se rattache clairement à la liberté absolue de conscience.

Certaines personnes assimilent la franc-maçonnerie à une secte, que rétorquez-vous à cela ?

On ne rentre pas facilement en franc-maçonnerie alors que c'est le cas dans une secte. Mais essayez de sortir d'une secte; c'est très compliqué ! En franc-maçonnerie si vous voulez en partir vous envoyez une lettre de démission et ça suffit. En outre, la franc-maçonnerie prône la liberté absolue de conscience et le libre consentement éclairé de ses membres sur tous les sujets.

Est-ce que le secret qui entoure la franc-maçonnerie a encore lieu d'être au XXIème siècle ? La franc-maçonnerie n'est plus persécutée et nous vivons en démocratie.

Nous vivons en effet dans une société plus libre qu'elle ne l'a été mais rien n'est sûr. On voit depuis quelques mois une résurgence de comportements anti-maçonniques. Nous voyons des inscriptions sur les murs de nos temples. Sur les blogs, souvent d'extrême-droite, sur facebook, nous voyons des insultes, des incitations à la haine en direction de la franc-maçonnerie. Il faut donc rester vigilant. Quant au secret il y a plusieurs courants en notre sein puisqu'on peut décider d'être un franc-maçon qui parle ou qui ne parle pas. Chacun fait ses choix. Ce qui est essentiel c'est de ne jamais révéler l'appartenance maçonnique de quelqu'un d'autre ! C'est un secret absolu que nous devons garder, ne serait-ce que pour ne jamais être responsable d'avoir un jour causé la perte d'un des membres de notre association.

Pour finir, que conseilleriez-vous à une personne qui songe à rentrer en franc-maçonnerie ?

Je lui conseille de parler avec des franc-maçons. Ce qui est important c'est de mûrir la réflexion et la décision. La franc-maçonnerie c'est un engagement qui prend du temps, qui coûte de l'argent et qui nécessite une maturité de réflexion. On nous demande de l'assiduité, du travail.

Alexandre Duchenne (www.lepetitjournal.com/francfort), mardi 22 décembre 2015

Suivez-nous sur facebook






lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Francfort ?

COMMUNIQUÉ

La présence française de la Révolution à l’Empire

Saviez-vous que 204 corps de soldats napoléoniens ont été découverts à Rödelheim ? L’expo du Consulat « La présence française de la Révolution à l’Empire » retrace cette période mouvementée.

Vivre à Francfort

Infos pratiques

Etancher sa soif aux fontaines d'eau potable de Francfort

La canicule revient la semaine prochaine ! Pensez à vous hydrater. Deux fontaines de la société Mainova distribuent gratuitement de l’eau potable dans le centre-ville.

Sur le même sujet