PEINTURE – ”Trajets-FRA-PA-IS-TO”, regards croisés entre Francfort, Paris, Istanbul et Tokyo

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 07/04/2014 à 22:00 | Mis à jour le 19/10/2018 à 16:03
Photo : (Photos © tableau Ataman Edirne)
PEINTURE TRAJETS FRA PA IS TO

A travers leur projet commun d'exposition "Trajets-FRA-PA-IS-TO" né dans les ateliers de Francfort, Fumiko Ohama originaire de Tokyo et Ataman Edirne d'Istanbul font découvrir leurs oeuvres aux parisiens jusqu'au 12 avril. Qu'elles soient figuratives ou abstraites, les peintures des deux artistes francfortois reflètent leurs origines culturelles et sociales et montrent par ailleurs leurs différences dans l'utilisation des couleurs ou le tracé des lignes tout en valorisant la capitale hexagonale qui accueille l'exposition.

Deux artistes complémentaires aux parcours très différents

Fumiko ohamaFumiko Ohama, japonaise francophone et francophile, diplômée de littérature française à Tokyo et à Paris, est installée à Francfort depuis 1995. Elle a commencé ses activités artistiques à Tokyo autour des techniques du dessin manga quand elle était "jeune" comme elle s'amuse à préciser au journal puis elle a intégré les cours de peinture et dessin de la Volkshochschule de Francfort à partir de 1998 et l'atelier d'Ahmad Rafi à Fechenheim en 2003.

Elle est loin d'en être à sa première exposition et de nombreux bâtiments francfortois ont abrité ses oeuvres comme par exemple l'Ökohaus lors de l'exposition "Farbe und Linien" (Couleurs et lignes) ou la gare principale qui a accueilli le projet "TransErotik" ainsi que le "Japanischen Kultur- und Sprachzentum e.V." avec "Porträts der (Un-)Bekannten" (Portraits d'(in)connus) et bien d'autres encore !

AtamanAtaman Edirne est turc originaire d'Istanbul où il a fait des études sur l'Union européenne. Il a remporté le prix de violon et solfège du conservatoire d'Istanbul en 1979 et suivi une formation musicale de deux ans. Depuis 2007 il vit à Francfort où la clarinette est venue compléter son répertoire de mélomane. La peinture elle, fait partie de son univers depuis 1998. Il a commencé par peindre de petits tableaux en Turquie. Il utilise la technique acrylique et l'aquarelle sur la toile, le carton ou le papier et a découvert en 2003 comment façonner et intégrer de petites perles de rocaille à ses oeuvres. A Francfort, son passage à l'atelier d'Ahmad Rafi en 2009 lui a permis d'affiner son style et d'évoluer dans un contexte multiculturel. "J'ai toujours rêvé d'exposer à Paris et lorsque Fumiko m'a fait part du projet d'exposition commune, je n'ai pas hésité une seconde" nous avoue-t-il.

(
fumiko estampe

Photo estampe, Fumiko Ohama)

Un projet pictural né lors d'un moment de déprime

"Le projet "Trajets-FRA-PA-IS-TO" est né par hasard lors d'un moment de déprime" confie Fumiko Ohama. "Il y a 3 ans j'ai rendu visite à des amis à Paris. Je n'avais pas trop le moral, je ne cessais de penser  à mon père au Japon atteint d'un cancer. Une de mes amies françaises mariée à un Japonais apprécie mes dessins et peintures et m'a alors conseillé de prendre contact avec des organismes, associations ayant un rapport avec le Japon. Je me suis donc mise en relation avec le centre Bertin Poiret qui propose des activités culturelles en rapport avec la France et le Japon et dispense des cours de japonais. L'accueil par les responsables du centre a été très chaleureux et ils m'ont très vite proposé d'exposer mes oeuvres pendant deux semaines dans leurs locaux du 1er arrondissement de Paris. A mon retour j'en ai parlé à Ataman Edirne que j'ai connu dans l'atelier d'Ahmad Rafi à Francfort-Fechenheim où je suis des cours de peinture et dessin".

Ataman(Photo tableau Ataman Edirne)

Des oeuvres abstraites et figuratives et des artistes à découvrir à Francfort

A l'image de l'atelier d'Ahmad Rafi fréquenté par des artistes de toutes nationalités et de leur ville d'adoption Francfort la multiculturelle, le projet "Trajets-FRA-PA-IS-TO" devait posséder cette touche internationale si chère aux deux artistes peintres et valoriser leurs origines culturelles ainsi que la capitale leur permettant d'exposer, Paris. Les oeuvres de Fumiko Ohama sont figuratives et représentent toujours une scène en intérieur ou extérieur. L'exposition comprend notamment des tableaux représentant des scènes de Paris, Francfort et Lille mais aussi une série d'estampes japonaises inspirées des oeuvres du grand maître japonais Hokusai, surnommé "Vieux fou de la peinture", tandis que les tableaux d'Ataman Edirne sont des oeuvres essentiellement abstraites, surréalistes et sont souvent issues de ses propres rêves qui se matérialisent sur la toile et trouvent une nouvelle identité.
Si le projet "Trajets-FRA-PA-IS-TO" est exposé en ce moment à Paris, les deux artistes se tiennent cependant dès le 13 avril à disposition pour faire découvrir leurs toiles aux francfortois.

Valérie Keyser (lepetitjournal.com/francfort), mardi 8 avril 2014

Les sites internet suivants permettent d'en savoir davantage sur les artistes :
Ataman Edirne ici
Fumiko Ohama par là
Atelier d'Ahmad Rafi à Francfort par ici

Exposition commencée le 1er avril, visible jusqu'au 12 avril 2014
lundi 12h-20h, mardi-vendredi 10h-20h, samedi 10h-18h30
(samedi 12 avril jusqu'à 16h )
Association Culturelle Franco-Japonaise de TENRI - 8-12, rue Bertin Poirée, 75001 Paris. Site internet ici

Article à relire
Loftelier


 

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Francfort !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale