CONSOMMATION - Le Sekt allemand : comment le choisir ?

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 23/08/2016 à 22:00 | Mis à jour le 24/08/2016 à 18:01

Vous ne pourrez échapper à une bouteille de Sekt chez des amis allemands ou lors d'un pot au bureau, le champagne n'étant bu que pour des occasions exceptionnelles en Allemagne. Beaucoup de nouveaux arrivants boudent le Sekt ou vin effervescent. Dommage, car certains sont très bons ! Voici quelques explications qui vous aideront à faire le tri.

Le terme Sekt vient du mot Sack, vin blanc parfois mousseux qu'on servait dans les tavernes. Actuellement, les Allemands sont les premiers consommateurs de vins effervescents, toutes méthodes confondues et les deuxièmes producteurs de ces vins dans le monde. On compte actuellement 1 362 entreprises artisanales et industrielles qui produisent du vin effervescent en Allemagne.

Un petit éclairage

Ces vins effervescents sont classés en trois catégories déterminées par le poids, la qualité du moût pour la cuvée et par la méthode d'élaboration, non par la provenance géographique. Le Sekt peut être élaboré avec tous les cépages autorisés par l'Union européenne, sauf si la mention Deutscher Sekt est inscrite sur l'étiquette, auquel cas les cépages sont allemands.

Le "Schaumwein" est un vin mousseux, le "Qualitätsschaumwein" ou Sekt est un mousseux de qualité et le "Qualitätsschauwein bestimmter Anbaugebiete" (QbA) est un mousseux de qualité provenant d'une région déterminée. La mention "Winzersekt" signifie Sekt de vignerons, donc que le vin est entièrement artisanal. Les Sekt de vignerons sont issus de cépages de qualité, riesling au nord, pinots au sud et les meilleurs sont élaborés comme les champagnes, avec une seconde fermentation en bouteille.

Ensuite, vous avez, comme pour les vins de champagne, les catégories à choisir selon votre goût  : brut nature, extra-brut, brut, extra-sec (extra trocken), sec (trocken), demi-sec (halbtrocken) et doux (mild). 
Les prix restent moins élevés que ceux du champagne et, bien entendu, augmentent en fonction de la qualité.

Pur, avec de la crème de cassis ou de mûres, une ou deux framboises dans la coupe, en cocktail, comme dans le fameux Aperol Spritz dont les Allemands raffolent ou dans une "Bowle", les possibilités sont multiples.
Consommez avec modération !

Valérie Göttel  (www.lepetitjournal.com/francfort), mercredi 24 août 2016

Articles à relire :

COCKTAIL - Erdbeerbowle : des fraises à l'apéritif
APEROL SPRITZ ? Un cocktail frais et pétillant pour l'été

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

 

 

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Francfort !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale